vie locale

Cette catégorie contient 60 articles

La municipalité annonce sa volonté de bâtir une nouvelle école à Saint-Pierre du Vauvray

Le maire a créé la surprise hier au conseil d'école, en annonçant la volonté de la municipalité de bâtir une nouvelle école primaire à Saint-Pierre du Vauvray.
la mairie propose de préempter les terrains au bout de la rue Gourdon, pur y bâtir la nouvelle école primaire
C'est après avoir annoncé que le "château", le bâtiment central de l'école, sera transformé en immeuble d'habitation, avec 4 appartements prévus, qu'Alain Loëb a annoncé que la mairie allait préempter les terrains situés au bout de la rue Gourdon (6.000 m2) afin de construire cette école.
"il n'est plus question de redresser des étagères bancales, il faut avoir une vision d'avenir pour la commune". Et cela passe par une école moderne, qui résoudra les nombreux problèmes d'organisation imposés par la conception de l'école actuelle. Cela permettra aussi de réaffecter les anciens bâtiments de l'école actuelle.
La réflexion est d'ores et déjà entamée, et les études vont pouvoir commencer.
Gageons qu'une école moderne et accessible renforcera l'attractivité de notre commune.
Quant aux appartements, M. Loëb a garanti que l'entrée ne se ferait pas par la cour d'école, bien évidemment, mais par une voie encore à l'étude.
Enfin, pour terminer sur une autre bonne nouvelle (car une nouvelle école, c'est tout de même une formidable nouvelle, pour la commune et ses habitants), le maire va déclencher une étude et des devis pour la rénovation des canalisations de l'école. [...] clic-clic pour lire la suite...
Bravo. Yapuka.

Conseil municipal du mercredi 4 novembre 2009 : le PDU (plan de déplacements urbains) de la CASE

Le conseil municipal s'est réuni le mercredi 4 novembre 2009. L'ordre du jour était :
Plan de déplacements urbains de la CASE
Décisions modificatives 2009
Rapport d'acivités 2008 de la CASE,
• Sogetrel, implantation d'une baie outdoor Free,
Régime indemnitaire,
• et bien sûr... les questions diverses.
Si vous étiez intéressé(e) par ce conseil municipal, et que vous n'avez pas pu y assister (la date choisie, un mercredi, veille de rentrée n'est pas facile pour tous, et spécialement pour les parents), nous vous invitons à y assister sur ce billet... Le conseil municipal étant un peu long, nous allons aborder chacun des points de cet ordre du jour dans des billets distincts.
Surtout concernant ce PDU, qui est un projet structurant pour notre agglomération. Son ambition est d’assurer un équilibre durable entre les besoins de mobilité des habitants et la protection de leur environnent et de leur santé. Les mesures à mettre en place concernent :
• L’amélioration de la sécurité de tous les déplacements
• La diminution du trafic automobile (ou trafic routier)
• Le développement des transports collectifs et des moyens de déplacements économes et les moins polluants pour l'environnement, notamment l’usage du vélo et la marche à pied
• L’aménagement et l’exploitation des réseaux et des voiries d’agglomérations, afin de les rendre plus efficaces, notamment en les partageant entre les différents modes de déplacement et en favorisant la mise en œuvre d’actions d’information sur la circulation
• L’organisation du stationnement sur voirie et dans les parcs de stationnement
• Le transport et la livraison des marchandises, tout en rationalisant les conditions d’approvisionnement de l’agglomération afin de maintenir les activités commerciales et artisanales
• La mise en place d’une tarification et d’une billettique intégrées pour l’ensemble des déplacements
• l'encouragement pour les entreprises et les collectivités publiques à favoriser le transport de leur personnel, notamment par l'utilisation des transports en commun et du covoiturage, en réalisant un plan de déplacement d'entreprise.
Outre ses objectifs principaux, le PDU permet de renforcer l'action du PLU, le plan local d'urbanisme qui pourrait bientôt être proposé (selon le bon vouloir de la mairie). Pour Rappel :
• Le schéma de cohérence territoriale ou SCoT, vise à coordonner les politiques menées en matière d’urbanisme, d’habitat, de développement économique, d’implantations commerciales et de déplacements. Il est établi à l’échelle de la Communauté d'Agglomération Seine-Eure, pour mieux maîtriser notre développement.
• Le plan local d’urbanisme, ou PLU, complète le SCoT à l’échelle du territoire de la commune ou de l'intercommunalité.
Nous avons la chance de disposer à Saint-Pierre du Vauvray d'une offre large de services, avec 2 écoles, la Poste, nos commerces et nos artisans.
A Saint Pierre du Vauvray, nous bénéficions d'une offre commerciale alimentaire complète. Une offre dont on doit faire profiter les communes autour de Saint Pierre.
Il nous faut moderniser cette offre commerciale, la valoriser, la rendre la plus attractive possible. Cela passera par le réaménagement du centre du village, et la rénovation des façades et des enseignes. Mais cela passe aussi par l'amélioration de la qualité de l'accueil, de l'ambiance à Saint Pierre. Il faut rendre la zone commerciale agréable au passage et à la promenade, et accessible à tous.
Il faut aussi renforcer cet accueil, pour les locaux, mais aussi pour les habitants des communes voisines, automobilistes, touristes, cyclo-touristes (de nombreux cyclotouristes arpentent notre commune le week-end, d'autres viendront avec le développement de la voie verte, et il n'y a pas l'ombre d'un parking à vélo dans le village !).
Cela passe donc par l'adoption du SCot et d'un PLU, mais aussi par le PDU, car il nous faudra repenser le plan de circulation, marquer et signaliser les parkings, rendre notre centre sexy en diable, pour qu'on ait envie de s'y promener, de s'y arrêter, et de fréquenter nos commerces.

Cérémonie du 11 novembre à Saint-Pierre du Vauvray

amitié franco-allemande
Pour ce 91ème anniversaire de l'Armistice de 1918, c'est un message de paix et de réconciliation européenne qui a été délivré devant tous les monuments aux morts de France. Une minute de silence a été observée en mémoire de toutes les victimes de guerre.
A Saint-Pierre du Vauvray, un hommage a également été rendu à M. Ribreau, le regretté président de l'association des Anciens Combattants qui nous a quittés l'été dernier (Lire Roger Ribreau : un acteur incontournable de la vie de Saint-Pierre du Vauvray). Dans l'attente de l'Assemblée générale de l'association en janvier prochain, la fonction est occupée par le vice-président de l'association, M. Petit.
Lorsque l'amitié entre les français et les allemands est fêtée au niveau national, dans les régions, les villes, les villages, c'est aussi un message de paix, de respect, et d'amour entre les générations qui est célébré, des plus anciens aux plus petits.

Saint-Pierre du Vauvray : commerces et artisans de proximité au coeur de la vie de nos villages

les commerces et artisans de proximité sont au coeur de la vie de nos villages
Nous avons la chance formidable, à Saint-Pierre du Vauvray, d'habiter un village "vivant". C'est un village animé par ses écoles, ses associations, et ses commerces.
Comme dans un corps vivant, tous ces "organes" sont liés. On emmène nos enfants à l'école, on pratique une activité dans le village (musique, football, danse, peinture, judo, gymnastique ou club des Anciens...), et on s'arrête en passant pour acheter du pain, des fruits et de l'épicerie, un peu de viande, un journal, des fleurs.
On va aussi chez le médecin, à la pharmacie ou à la Poste, à la supérette discount. Ou encore prendre rendez-vous chez le coiffeur, s'offrir un moment de détente et de remise en forme au salon de beauté. Des chaussures et du linge de maison de qualité sont également vendus à des prix attractifs à Pallio Store ou chez "Sylvie Thiriez".
Et le dimanche, un petit marché propose des fruits et des légumes, ainsi que des fruits de mer.
De nombreux artisans sont domiciliés sur la commune : électricité, chauffage, peinture, couverture, métallerie, taxis.
Deux cafés et deux restaurants rassemblent aussi des populations variées. Jeunes et moins jeunes se côtoient autour du billard du Bon Accueil ou au Central Bar..
Avenue de la Gare, la Teurgoule est devenue une adresse prisée le midi par de nombreux salariés et retraités qui viennent y faire une pause conviviale..
L'Hostellerie de Saint-Pierre, quant à elle, amène dans le village une population plus citadine, beaucoup d'étrangers aussi, venus chercher un havre de paix dans le cadre privilégié qu'offre la Seine. D'autres enfin préfèrent le camping, et sa vie au grand air.
Alors, bravo, et merci à tous ces acteurs qui font vivre notre village. Vous offrez des services indispensables et si pratiques aux habitants de notre commune et des communes voisines. [...] lire la suite
Continuons à faire vivre nos commerces de proximité, pour ne pas nous joindre demain au choeur du : "Ah ! Dans le temps à Saint-Pierre, il y avait...". Faisons vivre notre village, pour qu'il ne devienne pas l'un de ces villages-dortoirs anonymes où la voiture est reine et où plus personne ne se parle.
Evidemment les commerçants et artisans sont les premiers à y penser. Leurs initiatives sont déjà soutenues par la commune, et doivent l'être encore, plus et mieux. Cela passe bien évidemment aussi par une réflexion et un travail des élus sur l'aménagement du village, et son inscription dans le territoire intercommunal.
  • A-t-on envie de venir passer un moment dans notre village ?
  • Son aménagement le rend-t-il agréable ? Peut-on l'améliorer et comment ?
  • Les atouts du village sont-ils valorisés ? Quelles améliorations pourraient être apportées ?
  • Peut-on améliorer la communication, l'affichage, les enseignes ?
  • Outre les animations déjà existantes (marché de Noël, quinzaine commerciale,...), avez vous des idées pour mieux animer le centre de notre village ?
Donner vos idées, n'hésitez pas à apporter vos remarques en commentaires, nous mettrons notre poids d'élus et de citoyens à les défendre.

Un conseil municipal jeune à Saint-Pierre du Vauvray ?

Le conseil municipal jeunes
Il y a quatre mois, Jason, un jeune habitant de notre village, trouvait la mort dans un accident de mini-moto en présence de la gendarmerie. L'émotion et les incidents qui avaient suivis (feux de poubelle, jets de projectiles sur la mairie...) posaient la question de la place laissée aux jeunes dans nos communes (et plus largement dans notre société... Lire l'article Peur des jeunes !). Des conseillers municipaux s'étaient émus de cette situation et lors du conseil municipal de rentrée le 3 septembre dernier, M. Jorge Pinto avait souhaité qu'une réflexion soit menée à ce sujet.
Aujourd'hui, que mettons-nous en place pour les jeunes, et surtout avec les jeunes, dans notre village ?
Rappelons qu'il existe un outil citoyen permettant d'impliquer les jeunes dans la vie de leur village : cet outil, c'est le conseil municipal jeunes. Là encore, c'était l'une de nos promesses de campagne en 2008...

Un conseil municipal jeunes : pour quoi faire ?

Le CMJ vise à impliquer les jeunes, en leur faisant mieux connaître les institutions de leur pays, en leur offrant un espace de parole et d'écoute, en les accompagnant dans la mise en place de projets qu'ils respecteront parce qu'ils les auront construits eux-mêmes. Restaurer le dialogue entre les générations, entre les citoyens et leurs représentants élus, paraît aujourd'hui une nécessité. Mais est-ce une volonté ? Bien évidemment, un tel projet nécessite l'appui et l'assentiment du conseil municipal, ainsi qu'une collaboration avec l'école.
Le CMJ : comment ça marche ?
La coordination d’un Conseil Municipal Jeunes est le plus souvent confiée à un élu.
Les jeunes conseillers travaillent en petits comités, souvent thématiques (environnement/cadre de vie, sports/loisirs), appelés «commissions». Chaque Conseil se rassemble en séance plénière, avec les élus adultes, deux à trois fois par an pour présenter ses projets. Les actions du Conseil (lancement de campagnes de communication contre le racisme ou la toxicomanie, organisation d’expositions, de débats, etc.) sont débattues, chacun exprimant son avis sur l’utilité et la faisabilité du projet.
Le budget de fonctionnement d’un CMJ est pris sur le budget de la commune. Il est composé de deux parties :
  • budget global : frais de fonctionnement et les quelques projets récurrents. Ces frais sont pris en charge par la commune.
  • budget pour projets spécifiques, dont le montant est très variable. Si les projets naissent en cours d’année, ils n’ont pas été inscrits dans le budget primitif et doivent être examinés par le conseil municipal.
  • Pour certains projets de grande ampleur, on peut demander des subventions au Conseil Général ou Régional, ce qui sera fait par l’animateur car il s’agit de monter un dossier assez complexe.
Bien sûr, vous me direz : et si le conseil municipal adulte commençait déjà lui-même par réunir ses commissions et par proposer enfin des projets ?! Certes, ce serait déjà un signe, et un modèle de volonté et d'engagement pour les plus jeunes...

La 5ème édition du marathon Seine-Eure 2009 : kilomètre 25 (photos)

diapo-marathon
Bravo ! Formidable !
Cette édition 2009 a été un grand crû du marathon (mais y a jamais de piquette au marathon !). A mi-parcours (au 25ème kilomètre), nous avons eu la chance et l'honneur d'être bénévoles et d'assister à cette fête. Il faisait frisquet, il y avait du brouillard, mais ce n'était pas grave !
Quand nous voulions remercier tous ces athlètes, et les encourager, ce sont les athlètes, en plein effort qui nous lançaient des "merci, merci les bénévoles". Le monde à l'envers.
Merci à vous de nous faire vivre votre passion, merci à vous de donner tant : Bravo les athlètes !
Tout près de nous, ce sont plusieurs Saint-pierrois qui ont participé à ce marathon, mais la palme, ou la couronne, va à Denis Morel qui devient CHAMPION DE HAUTE-NORMANDIE DE MARATHON ! BRAVO !!!
Et BRAVO à toutes et tous, et je n'ai qu'un regret : plus de pellicule ! Et les photos font partie des rares hommages qu'on peut vous rendre, avec notre aide sur place, ou notre participation simplement.
Aussi les nombreux et courageux marathoniens qui ne sont pas sur les photos sauront me pardonner, j'espère pour cette maladresse. J'aurais voulu n'oublier personne...
J'ai essayé d'avoir tout le monde, mais avec une bouteille d'eau tendue dans la main gauche, et la main droite qui shootait, j'ai manqué de place pour tous ceux qui allaient encore montrer qu'on peut se dépasser.
Bravo Denis, bravo à tous, et mille mercis.

Un tunnel sale et dangereux : pourrait-on faire quelque chose ?

Un bon coup de balai s'impose sous le tunnel ferroviaire !
Un bon coup de balai s'impose sous le tunnel ferroviaire !
Nous avons alerté la mairie, j'ai même envoyé les photos ci-dessous à l'équipe municipale. Sans réponse. Et surtout, cela n'est pas suivi d'acte. Pourtant, on le voit, c'est dégoutant, dangereux, et pas très glorifiant pour un village qui voit passer des randonneurs, mais aussi les enfants, les anciens, et même seulement pour les simples piétons... Bris de verre, déjections canines, chewing-gums, crachats, toiles d'araignées, pollution, poussière et autres saletés... rendent la traversée sous la voie ferrée dangereuse et désagréable pour les piétons (enfants, adultes et personnes âgées) des quartiers gare et longchamps. clic-clic pour voir la suite en images... J'espère que ce petit reportage en images alertera suffisamment la mairie pour qu'un nettoyage soit opéré ? Je l'espère... Cela fera plaisir à tout le monde :)

Gros succès pour le festival des mille et un légumes : visite d’un potager formidable, en images

le festival des mille et un légumes : visite d'un potager formidable, en images
Vous l'aviez peut-être lu sur le blog de Claude Taleb, ou directement sur le site 1001legumes.com, le festival des mille et un légumes a connu un gros succès pour sa seconde édition (plus de 2.000 visiteurs).
C'est avec une émotion particulière que nous avons visité ce potager, car Frédéric Lamblin, le Maître Jardinier du potager de Beaumesnil, propose de venir aider l'école élémentaire de Saint-Pierre du Vauvray pour débuter son jardin pédagogique, en donnant des semences, et en promulguant des conseils pour bien démarrer. Merci Frédéric, c'est une chance formidable pour nos enfants, et nos écoles.

1001 légumes,c'est quoi ?

Le potager de Beaumesnil a 3 activités, fondées sur un même centre d'intérêt :
  • un potager conservatoire, qui recense plus de 500 variétés de légumes, que vous pouvez visiter (les samedi et dimanche de 14h à 18h de mi-mai à mi-octobre, et tous les jours - sauf les lundi et mardi, du 8 juillet au 30 août),
  • une activité de maraîchage; qui distribue 60 paniers par semaine. L'association vise à transformer ses adhérents en consom'acteurs. Les adhérents participent à la protection de l'environnement, au développement économique, social et solidaire, à promouvoir une alimentation saine et équilibrée, et à l'animation locale et au lien social. L'association, elle, s'engage à fournir des légumes frais, de saison, à respecter le cahier des charges de l'Agriculture Biologique, à ne pas répercuter les variations de prix (le panier est à 12 € pour toute l'année), à donner des renseignements sur les légumes, les variétés, les modes de culture - et à organiser l'échange de recettes de cuisines pour offrir à tous de nouvelles idées. Enfin 1001 légumes s'engage à proposer des légumes anciens, originaux ou oubliés en plus des légumes habituels (aucun hybride F1).
  • Un rûcher école : En plus de favoriser les développement de l'apiculture, les abeilles permettent la pollinisation des légumes.

En avant pour la visite en images du festival...

La fusion des communes s’impose-t-elle ?

La fusion des communes s'impose-t-elle ?
Depuis quelques semaines, l’agitation médiatique tourne autour de la fusion entre Val-de-Reuil et Louviers (voir la vidéo de caméra diagonale dans l'article).
Je crois qu’il serait bon de reprendre l’explication de cette proposition qui ne doit pas se limiter à une vision électoraliste.

La première raison n’est qu’une raison de calendrier.

La deuxième raison porte sur le fond : Comment créer un projet écologique, d'aménagement et de développement économique, éducatif, et culturel sur un territoire, afin d'en améliorer l’identification et la cohésion ?

Les avantages semblent évidents :

  • Harmonisation des taxes foncières,
  • Mutualisation des services,
  • Création de services,
  • Gestion de problèmes similaires,
  • Refus de l’étalement urbain,
  • Création de centralité,
  • Mise en place d’un schéma commercial,
  • Valorisation des réseaux,
  • Identification et valorisation des atouts à l’extérieur de la commune,
  • Potentiel de développement pour l’agglomération, et sa reconnaissance dans la grande couronne de Rouen

Cliquez pour lire la suite...

J’ai posté un commentaire sur le site de la commune, mais si le blog est reparti, parole n’est pas encore donnée aux citoyens :)

ah ! les beaux jours, une équipe qui y croit et qui bouge

En réponse au billet du maire sur saintpierreduvauvray.com/le-mot-du-maire-2/, j'ai posté un commentaire. Sans suite, et cela le restera.

Oui il faut garder confiance en l'avenir. Cela signifie aussi changer nos comportements pour préserver notre environnement, et investir pour aménager notre avenir.

La partie la plus visible de notre avenir, ce sont évidemment les enfants. Et nous avons la chance d'avoir une école maternelle et une école primaire. La chance que l'on a de disposer de ces écoles, c'est d'attirer des familles, souvent jeunes, qui s'investissent dans la commune, créent aussi du lien social, échangent avec les anciens, sont clients des commerçants, participent aux associations. Et paient des impôts. Il faut soutenir ces écoles qui représentent l'avenir de la commune.

Quand ils sont plus grands, le réseau de transports en commun leur permet de rejoindre le collège, puis le lycée. De Saint-pierre du Vauvray, c'est Louviers qui accueille collégiens et Lycéens.

Quand ils sont plus grands encore, et pour celles et ceux qui soit vont étudier à l'université ou dans une autre école, ou bien celles et ceux qui vont travailler en ville, à Rouen, Vernon, Paris, ..., la proximité du train est une chance supplémentaire. [...]

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV