manifestation

Ce tag est associé à 1 articles

samedi 22 janvier 2011 à 14h30 (Evreux, Rouen) : “L’éducation est notre avenir”

L'éducation est notre avenir
Les principales organisations représentatives du monde éducatif, réunies au sein du collectif "L'éducation est notre avenir", ont annoncé une journée nationale de mobilisations le samedi 22 janvier - au moment de l’élaboration de la carte scolaire -, pour protester contre le budget 2011 de l'Education nationale.
Ce collectif, composé des principales fédérations syndicales d'enseignants (FSU, Unsa Education, Sgen-CFDT), de la FCPE, des lycéens de l'UNL et la Fidl, des étudiants de l'Unef et des mouvements pédagogiques, a envoyé une lettre aux présidents des groupes parlementaires de l'Assemblée nationale et du Sénat, où le projet de budget 2011 est actuellement en discussion.
Le collectif a décidé d’envoyer une adresse à chaque groupe parlementaire dans laquelle il rappelle « la suppression de 60 000 emplois de personnels enseignants et non enseignants » entre 2008 et 2010. Cette adresse en détaille les conséquences « directes » : « suppression des emplois de stagiaires, augmentation du nombre d’heures supplémentaires, baisse du nombre des remplaçants, baisse des crédits pédagogiques, baisse des moyens de formation continue, diminution des moyens accordés aux associations complémentaires et aux mouvements pédagogiques, suppression d’emplois administratifs, réduction drastique des financements affectés au financement des emplois aidés (EVS) ». Le collectif demande aux députés d’agir « lors du débat et du vote du budget pour signifier au gouvernement les conséquences d’un quatrième budget dégradé ». « Il en va de la responsabilité des représentants de la Nation de donner à l’Ecole les moyens de répondre aux défis à relever pour l’avenir de notre pays ». J.J.Hazan président de la FCPE.
"Ensemble, refusons les fermetures de classes, la disparition des RASED, les suppressions de places en maternelle, la baisse des dotations des collèges et lycées, le manque d’ambition du plan Licence à l’université, les réductions de postes et d’options, les hausses d’effectifs dans les classes… Exigeons une véritable formation professionnelle des enseignants sans laquelle les écarts entre élèves vont continuer à se creuser !
Aujourd’hui plus que jamais, notre pays a besoin d’un système éducatif qui s’attaque réellement aux inégalités scolaires et traite la situation des élèves en grande difficulté. D’autres choix pour la réussite de tous les jeunes sont nécessaires afin que l’École remplisse les objectifs d’une École démocratique et ambitieuse." (extrait du communiqué de presse du collectif "un pays, une école, notre avenir" le 16 décembre 2010)

Le 16 et le 19 octobre : on continue !

Le 16 et le 19 octobre : on continue !
Gerard Filoche twittait ce matin :
RT @gerardfiloche : "Amenez votre cousin votre voisin vos enfants aujourd'hui hui et mardi 19 aux manifs. Confiance Sarkozy est sur le point de céder !"
Samedi : 10h30 à Evreux Pré du Bel-Ebat ;
14h à Rouen Cours Clémenceau
Mardi : 10h à Rouen Cours Clémenceau ; 10h30 à Louviers ; 14h à Evreux Pré du Bel-Ebat

Tous mobilisés le samedi 2 octobre 2010 : Evreux, pré du Bel Ebat à 10h30

À l’appel de : CFDT – CFE CGC – CFTC – CGT – FO – FSU – UNSA – SOLIDAIRES

CONTRE UNE LOI INJUSTE, POUR UNE RÉFORME ÉQUITABLE

Depuis début septembre, la mobilisation des salariés n’a cessé de croître. Quoi qu’en dise le gouvernement, les Français, dans leur grande majorité, partagent l’exigence des manifestants d’obtenir une réforme équitable. A la veille des débats au Sénat, il faut faire entendre cette volonté en participant massivement aux manifestations du samedi 2 octobre.
Participez pour dénoncer le relèvement brutal des âges de départ à la retraite (de 60 à 62 ans pour l’âge légal, de 65 à 67 ans pour une retraite à taux plein), qui pénalise ceux qui ont commencé à travailler jeunes, ceux qui ont des métiers pénibles et ceux qui ont des carrières discontinues (en particulier les femmes)…
Participez pour dénoncer l’intransigeance du gouvernement et demander qu’il ouvre enfin le dialogue pour prendre en compte les préoccupations qu’expriment les salariés et les citoyens.

photos de la manifestation du 23 septembre 2010 à Rouen : Retraites, on insiste !

tout le monde ne pourra pas prendre sa retraite au soleil...
Le ciel était lourd ce matin et les mines déterminées. Ce n'est jamais de gaité de coeur que l'on se résout à sacrifier une deuxième journée de salaire en un mois... Paris-Normandie évoque le chiffre de 65.000 manifestants. Toutes les catégories de la population, tous les âges, de très nombreuses femmes, des jeunes, étaient présents pour clamer leur inquiétude et leur indignation face au passage en force du gouvernement.
Restera-t-il sourd à la clameur de la rue et des citoyens de ce pays ?

Bruxelles, le 29 septembre 2010 : euromanifestation contre les politiques d’austérité en Europe

contre les plans d'austérité, la précarisation et l'augmentation des inégalités, pour une Europe plus sociale et plus solidaire
La confédération européenne des syndicats (CES) organise une journée d'action contre les plans d'austérité, la précarisation et l'augmentation des inégalités, pour une Europe plus sociale et plus solidaire.
Des cars au départ de Rouen sont réservés (départ à 7h, retour à 20h). Pour s'inscrire.

Graves perturbations dans les transports piétons prévues aujourd’hui !

Aujourd'hui, 23 septembre 2010, les transports piétons risquent d'être fortement congestionnés.
Heureusement, écureuil malin est là pour vous conseiller des itinéraires de délestage : Amis parisiens, nous vous conseillons plutôt d'emprunter l'itinéraire bis "Nation-République" qui vous permettra de circuler dans les meilleures conditions si vous avez la chance d'être à pied.
Amis rouennais, l'itinéraire le plus sûr se trouvera sûrement entre la préfecture, la rue de la République, la rue Lecanuet et la rue Jeanne d'Arc. Attention bien d'autres itinéraires risquent d'être rendus aux piétons pour cette journée de découverte et de sauvegarde du patrimoine français.
Et partout en France, des marches seront proposées aux promeneurs de tous poils, et partout les itinéraires seront largement sécurisés.
N'hésitez pas si vous le pouvez, c'est pas tous les jours.
Enfin, ami(e) shoppeur(euse), si tu vois une foule dans la rue, c'est que des soldes monstres sont organisées : Aujourd'hui on brade les retraites. N'hésite pas : fonce !
Dernière minute : notre gouvernement, qui adore les salades, est récompensé de la danse de la pluie qu'il se contraint à faire depuis plusieurs semaines : enfin il pleut ! ouf...

Mobilisation pour les droits des femmes le 17 octobre 2009 à 14h30 à la Bastille

En France, en 2009, les femmes perçoivent des salaires inférieurs de 21 % à ceux des hommes, elles représentent 80 % des travailleurs pauvres, assurent l’essentiel du travail ménager et de l’éducation des enfants.

85 % des emplois à temps partiel sont occupés par des femmes et leurs retraites sont en moyenne inférieures de 600 € par mois.

Une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son conjoint. Une femme est violée toutes les 10 minutes.

Pour en savoir plus :

www.collectifdroitsdesfemmes.org

www.femmes-solidaires.org

www.mobilisationdroitsdesfemmes.com

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV