Accueil > vie locale > J’ai posté un commentaire sur le site de la commune, mais si le blog est reparti, parole n’est pas encore donnée aux citoyens :)

J’ai posté un commentaire sur le site de la commune, mais si le blog est reparti, parole n’est pas encore donnée aux citoyens :)

ah ! les beaux jours, une équipe qui y croit et qui bougeEn réponse au billet du maire sur saintpierreduvauvray.com/le-mot-du-maire-2/, j’ai posté un commentaire. Sans suite, et cela le restera.

Oui il faut garder confiance en l’avenir. Cela signifie aussi changer nos comportements pour préserver notre environnement, et investir pour aménager notre avenir.
La partie la plus visible de notre avenir, ce sont évidemment les enfants. Et nous avons la chance d’avoir une école maternelle et une école primaire. La chance que l’on a de disposer de ces écoles, c’est d’attirer des familles, souvent jeunes, qui s’investissent dans la commune, créent aussi du lien social, échangent avec les anciens, sont clients des commerçants, participent aux associations. Et paient des impôts. Il faut soutenir ces écoles qui représentent l’avenir de la commune.
Quand ils sont plus grands, le réseau de transports en commun leur permet de rejoindre le collège, puis le lycée. De Saint-pierre du Vauvray, c’est Louviers qui accueille collégiens et Lycéens.
Quand ils sont plus grands encore, et pour celles et ceux qui soit vont étudier à l’université ou dans une autre école, ou bien celles et ceux qui vont travailler en ville, à Rouen, Vernon, Paris, …, la proximité du train est une chance supplémentaire.
C’est pour cela que nous avons regretté que le maire ait refusé la proposition de la Case d’une ligne directe vers Val-de-Reuil.
Mais tout reste encore à faire en matière de transports…

En ce qui concerne l’augmentation de l’impôt, c’est effectivement un bon choix qui a été fait, car les impôts servent à financer des projets. Jérôme en a parlé dans un billet sur saintpierre-express : les impôts locaux augmentent bien sûr d’office, suite à la hausse imposée par la Loi de finance de décembre 2008, mais il n’y aura pas la hausse supplémentaire de 2% que le maire avait demandée. Avec 7 voix contre 7, et une abstention, le maire qui avait voté pour, a préféré écouter la voix de la raison, et trancher contre la hausse supplémentaire. L’augmentation sera donc de 2,5% seulement.

Pour les aménagements de la mairie, je comprends qu’elle avait besoin de travaux de rénovation. Réfection du sol du secrétariat de Mairie, du bureau du Maire, d’une fosse de vidange du garage et de la toiture du garage de la Mairie sont des investissements nécessaires sans doute. J’aurais même aimé voir un ordinateur avec accès à internet pour le public, pour les recherches administratives, mais aussi les recherches d’emploi, la création de cv, etc. Nous en avions parlé, et il semblait que cela devait être fait. Cela aussi c’est du lien et du soutien social. Et cela déchargerait le personnel municipal, si les administrés prenaient en charge une partie des recherches administratives.

Pour la bibliothèque, je pense qu’un petit merci aux acteurs qui se sont mobilisés pour lui donner le jour ne seraient pas superflu. Cela ne coûte rien, et ça fait plaisir. C’est la garantie que les gens participeront encore aux travaux d’intérêt général. Nous avons prêté du matériel (décolleuse, échafaudage), Carole a décollé le papier-peint, Laetitia, Jérôme et Pierre ont poncé, puis fait l’enduit (surtout Jérôme), Carole a peint. Puis le personnel municipal a poncé et ciré les parquets, et posé les étagères. Merci à tous.

Le projet d’école numérique rurale, en lieu et place aujourd’hui, a été détecté par Pierre Denis, qui en a fait part à tous, et ne voyant rien venir M. Carré m’en a alerté. C’est Benoît qui a alors inscrit la commune au processus, et M. Carré et moi avons rédigé le dossier correspondant au cahier des charges. M. Carré pour la partie pédagogique, moi pour la partie technique. Je précise que je l’ai fait au nom des représentants des parents d’élèves. J’ai aussi négocié avec les (puis le) fournisseur(s), que je remercie. Je tiens à remercier spécialement M. Tisseau pour son aide, ainsi que M. Beaudoin, Inspecteur de l’Education Nationale de la circonscription de Louviers (sans leur aide, le projet serait encore dans les choux).

Ensuite, le conseil municipal, après un petit échange mail, a voté à l’unanimité pour le projet, qui est un projet formidable, qui est une économie de plus de moitié pour la municipalité, pour une solution qui dépasse les espérances. Un petit merci ferait du bien, même si nous l’avons fait pour l’école et les enfants. Aujourd’hui l’équipe pédagogique récolte les fruits de ce travail, et nous sommes heureux de leur satisfaction.

Et je tiens aussi à remercier la municipalité, notamment M. Delahaye, pour la réfection de la cour des petits.

Tisser du lien, c’est aussi prendre les avis de tous, ouvrir les débats à la population (qui paye in fine), et décider et agir en commun. Prendre le meilleur de chacun, mais le rendre à tous.

J’ai espéré que ce commentaire serait validé (comme d’autres en attente). Ce n’est pas la peine sinon de crier au scandale lorsque je n’aurais prétendument pas publié un commentaire (ce que je réfute) : le commentaire de Josianne Loeb : “je trouve absolument inadmissible et anti-démocratique que les commentaires soient sélectionnés et que certains d’entre eux ne soient pas édités. Tout le monde a le droit de s’exprimer, d’être entendu et lu. […]”

je suis ravi que le blog de la mairie reprenne vie. Je regrette cependant un certain manque d’ouverture, parce que chaque commentaire représente la parole d’un citoyen, au demeurant électeur et contribuable. Nous existons quoi !

nono

Benoît a déjà publié un commentaire : voulez-vous lui répondre ?

  1. Oct 2009
    16
    11 h 23

    De même, j’ai fait un commentaire sur cet article il y a bien 3 semaines, et je suis toujours en attente de modération sur le site de la Commune de St Pierre du Vauvray… Alors je vous le livre ici, puisque la parole y est plus libre, et le modérateur plus réactif.

    Le maire écrit dans son billet :
    “En ma qualité de Maire, particulièrement conscient des enjeux de 2009, j’ai choisi de ne pas augmenter les impôts et donc de voir les ambitions de certains être nécessairement révisées”.

    Je l’apprends, il me semblait pourtant que le Maire, après l’avoir proposé au conseil, avait voté pour l’augmentation des impôts. Mais sans majorité (égalité à 7 pour et 7 contre), il a renoncé à cette augmentation…

    Benoît

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV