Accueil > vie locale > Un conseil municipal jeune à Saint-Pierre du Vauvray ?

Un conseil municipal jeune à Saint-Pierre du Vauvray ?

Il y a quatre mois, Jason, un jeune habitant de notre village, trouvait la mort dans un accident de mini-moto en présence de la gendarmerie. L’émotion et les incidents qui avaient suivis (feux de poubelle, jets de projectiles sur la mairie…) posaient la question de la place laissée aux jeunes dans nos communes (et plus largement dans notre société… Lire l’article : Peur des jeunes !). Des conseillers municipaux s’étaient émus de cette situation et lors du conseil municipal de rentrée le 3 septembre dernier, M. Jorge Pinto avait souhaité qu’une réflexion soit menée à ce sujet.
Aujourd’hui, que mettons-nous en place pour les jeunes, et surtout avec les jeunes, dans notre village ?
Rappelons qu’il existe un outil citoyen permettant d’impliquer les jeunes dans la vie de leur village : cet outil, c’est le conseil municipal jeunes. Là encore, c’était l’une de nos promesses de campagne en 2008…

Un conseil municipal jeunes : pour quoi faire ?

Le CMJ vise à impliquer les jeunes, en leur faisant mieux connaître les institutions de leur pays, en leur offrant un espace de parole et d’écoute, en les accompagnant dans la mise en place de projets qu’ils respecteront parce qu’ils les auront construits eux-mêmes. Restaurer le dialogue entre les générations, entre les citoyens et leurs représentants élus, paraît aujourd’hui une nécessité. Mais est-ce une volonté ? Bien évidemment, un tel projet nécessite l’appui et l’assentiment du conseil municipal, ainsi qu’une collaboration avec l’école.

Le CMJ : comment ça marche ?

La coordination d’un Conseil Municipal Jeunes est le plus souvent confiée à un élu. Les jeunes conseillers travaillent en petits comités, souvent thématiques (environnement/cadre de vie, sports/loisirs), appelés «commissions». Chaque Conseil se rassemble en séance plénière, avec les élus adultes, deux à trois fois par an pour présenter ses projets. Les actions du Conseil (lancement de campagnes de communication contre le racisme ou la toxicomanie, organisation d’expositions, de débats, etc.) sont débattues, chacun exprimant son avis sur l’utilité et la faisabilité du projet.
Le budget de fonctionnement d’un CMJ est pris sur le budget de la commune. Il est composé de deux parties :

  • budget global : frais de fonctionnement et les quelques projets récurrents. Ces frais sont pris en charge par la commune.
  • budget pour projets spécifiques, dont le montant est très variable. Si les projets naissent en cours d’année, ils n’ont pas été inscrits dans le budget primitif et doivent être examinés par le conseil municipal.

Pour certains projets de grande ampleur, on peut demander des subventions au Conseil Général ou Régional, ce qui sera fait par l’animateur car il s’agit de monter un dossier assez complexe.

Bien sûr, vous me direz : et si le conseil municipal adulte commençait déjà lui-même par réunir ses commissions et par proposer enfin des projets ?! Certes, ce serait déjà un signe, et un modèle de volonté et d’engagement pour les plus jeunes…

Laetitia Sanchez

laetitia a déjà publié un commentaire : voulez-vous lui répondre ?

  1. Nov 2009
    6
    20 h 25

    Le 20 novembre prochain, jour du 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, aura lieu l’élection du conseil municipal jeunes à Val-de-Reuil. Allez les jeunes, engagez-vous et faites-vous entendre !

    laetitia

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV