Afrique

Ce tag est associé à 1 articles

Tiken Jah Fakoly : Ma Côte d’Ivoire

Politique, la politique
t’as gâté mon pays
la Côte d' Ivoire mon beau pays
pays d'hospitalité
pays de fraternité
mais les politiciens ont décidé
de te transformer
Ma Côte d' Ivoire
je ne veux plus te voir en larmes
ma Côte d' Ivoire
je ne veux plus te voir prendre les armes
J' ai en mémoire 2 frères sous le même toit
l'un venait du nord
et portait le croissant des hommes qui chantent
Bissimilah
je me rappelle l' autre portait autour du cou
une croix de Yamoussoukro
ils s'en allaient pour travailler la terre
sans partage égal c'est la guerre
et puis les 2 frères
chacun de leur côté
l'un cultivant sa différence
et l’autre l'ivoirité
Toute famille divisée
ne pourra jamais prospérer
alors frères et sœurs
notre avenir se trouve dans l'unité
tout reste à faire sur notre continent en jachère
il attend d'être travaillé
et c'est sur qu' il va beaucoup donner
il est temps pour nous de nous unir
sinon nous allons tous périr
Ma Côte d' Ivoire
je ne veux plus te voir en larmes
ma Côte d' Ivoire
je ne veux plus te voir prendre les armes
Extrait de l'album "L'Africain" (2007)

Soirée “L’Afrique en mouvement” à Louviers

Ce soir, au cinéma de Louviers, nous avons vécu une "expérience africaine". La soirée a commencé avec la projection d'un très beau film documentaire de Laurent Chevallier : il nous raconte l'aventure de collégiens de la section Jazz du collège de Marciac, qui ont eu la chance de rencontrer, et surtout de jouer avec les musiciens d'un groupe guinéen traditionnel, Fôlifö, invités du célèbre festival de la ville. L'aventure a mené les jeunes élèves jusqu'à Conakry, sur les traces du grand Momo Wandel Soumah. Le poète Léopold Sédar Senghor avait raison lorsqu'il disait que "Le métissage est l'avenir de l'homme !"


Une table ronde a suivi, animée par Rebecca Armstrong, chargée des Politiques Publiques Durables à la CASE. Elle réunissait quatre acteurs de terrain :
  • Luc Atrokpo, maire de Bohicon au Bénin (4ème ville du pays),
  • Albert Agossou, ambassadeur du Bénin en France,
  • Camille Jouhair, délégué du festival "Regards sur le cinéma du monde"
  • Bruno Angsthelm, chargé de mission Afrique du CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement)-Terre Solidaire, la 1ère ONG de développement en France.
Rebecca a orienté les débats autour des questions suivantes :
  • Quel est le rôle de la société civile dans l'évolution des politiques africaines ?
  • Quelle est la place des femmes dans ces évolutions ?
  • Quel est le rôle du micro-crédit ?
  • Quelle place a la culture ?
  • La culture c'est la musique, omniprésente dans le film de Laurent Chevallier.
La culture c'est aussi le cinéma : Camille Jouhair a évoqué la situation préoccupante de cette industrie, avec l'absence de lieux de formation pour les acteurs, les monteurs, et tout le personnel technique. Le africains finissent par ne plus connaître leur propre cinéma. Heureusement, Camille a conclu sur une note d'optimisme, avec l'avènement de la caméra numérique, qui offre plus d'autonomie aux nouveaux cinéastes.
Merci pour cette belle soirée d'ouverture et d'optimisme. Dommage que Claude Taleb, que ces sujets intéressent au plus haut point, n'ait pas été invité.

Vendredi 19 novembre 2010 : soirée débat “L’Afrique en Mouvement” au cinéma Le Grand Forum de Louviers, à partir de 18h

soirée débat “L’Afrique en Mouvement” au cinéma Le Grand Forum de Louviers
Organisée par la CASE en partenariat avec la Région Haute-Normandie, cette soirée s'inscrit dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale.
La projection du film “Expérience africaine” de Laurent Chevallier sera suivie d'une table ronde “L’Afrique en Mouvement”.
Cinquante ans après les indépendances, il est temps de dépasser les clichés misérabilistes sur l'Afrique, et de considérer son rôle central dans les nouveaux équilibres mondiaux. Savons-nous que les économies africaines connaissent, depuis le tournant du XXIème siècle, une croissance économique annuelle bien supérieure à celles des Etats-Unis ou de l’Europe ? En ce début de XXIème siècle, tandis que des acteurs émergents des relations internationales s’intéressent aux évolutions de l’Afrique et à leurs relations avec ce continent, l’Europe semble abdiquer. Sans surprise, ce sont les acteurs les plus « jeunes » de notre société mondiale – Chinois, Indiens, Brésiliens – qui saisissent les opportunités de l'aventure africaine. La société de la rive Nord de la Méditerranée, et en premier lieu ses acteurs économiques, lui tournent le dos. N'est-il pas maintenant temps de reconnaître l’Afrique ?

Tabagne : les livres arrivent à bon port !

chargement des livres pour Tabagne
Hier, nous avons reçu un courrier électronique de notre contact en Côte d'Ivoire, Kouakou Adaye, originaire de Tabagne, actuellement chirurgien et membre du Rotary Club à Abidjan. Adaye nous informe de la livraison officielle de nos livres au Collège Moderne de Tabagne. Ci-joint une photo prise après la livraison à la gare routière et avant chargement pour Tabagne.
Cette excellente nouvelle nous encourage à poursuivre la collecte des livres pour l'Afrique, par le biais de l'association Toumaï, qui a été enregistrée en Sous-Préfecture le 22 mars dernier.
La prochaine action devrait avoir pour destination le Congo, le pays d'origine du vice-président de notre association, Gilbert Matongo.
N'hésitez pas à nous contacter pour tout don de livres ou pour quelques heures de bénévolat.
Un grand merci encore à Henri Sobowiec pour l'efficacité de ses contacts !
Merci aussi aux jeunes filles qui ont su faire preuve de générosité et de solidarité en participant à cette action. Rendez-vous l'année prochaine au lycée ? Rêvons que leur exemple serve de modèle à leurs jeunes camarades...

Donnons une seconde vie aux livres : création de l’association Toumaï, club de solidarité avec l’Afrique, à Val de Reuil (27100)

Donnons une seconde vie aux livres : création de l'association Toumaï, club de solidarité avec l'Afrique
Après le succès de l'opération Tabagne, qui a permis d'acheminer plusieurs m3 de livres vers la Côte d'Ivoire, nous avons eu envie de pérenniser cette action de collecte solidaire pour l'Afrique.
Cette première opération avait été impulsée par Henri Sobowiec, le très dynamique président de l'association "Lire et faire lire", qui m'avait sollicitée pour un échange entre des collégiens du collège Pierre Mendès France de Val-de-Reuil et le collège Moderne de Tabagne en Côte d'Ivoire. Suite à notre correspondance, le manque criant de livres et de bibliothèques nous était apparu et une grande opération de collecte avait été lancée auprès des écoles, des collèges, des lycées et des bibliothèque de la communauté d'agglomération.
Plusieurs générations d'hommes, de femmes et d'adolescents ont généreusement prêté leurs bras et donné de leur temps pour mener à bien le travail de tri et de paquetage de la précieuse cargaison.
Enfin, trois jeunes filles du collège sont courageusement allées défendre ce projet auprès du jury "Envie d'Agir" de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports. Grâce aux 500€ qu'elles ont ainsi pu obtenir, 5m3 de livres ont été acheminés vers la Côte d'Ivoire.
Ce premier succès nous a donné envie de pérenniser cette action vers l'Afrique.
Chaque année, des tonnes de livres en bon état partent au pilon dans les bibliothèques, les écoles, les établissements secondaires. Quel gâchis quand d'autres, ailleurs, n'ont pas cette chance d'avoir accès aux livres pour apprendre ou pour se distraire !
Bien vite, l'idée de créer une association spécifiquement dédiée à cette action a germé. Henri nous a alors proposé de créer "Toumaï" : Toumaï est le plus vieux crâne fossile découvert à ce jour et, dans la langue du désert tchadien où il a été trouvé, Toumaï signifie, "espoir de vie".
L'objet de cette association :
  • Donner une seconde vie aux livres ;
  • Contribuer à la lutte contre les inégalités entre les pays du Nord et du Sud, par la création de bibliothèques qui permettront l'accès à la culture ;
  • Favoriser l'engagement citoyen des jeunes, grâce au rapprochement avec les Foyers socio-éducatifs des collèges et les Maisons des lycéens ;
  • Contribuer à une culture de la paix et à la lutte contre le racisme, par la rencontre de personnes de cultures et d'âges différents.
Si vous aussi vous êtes prêts à donner un peu de votre temps pour soutenir cette action solidaire, généreuse et conviviale, rejoignez-nous à la prochaine Assemblée générale de l'association, le jeudi 18 mars 2010 à 17h, au local du RERS, 1 rue Pierre Première à Val de Reuil.
Vous pouvez également contacter Henri Sobowiec par mail : fhsobowiec@free.fr.
Vous pouvez enfin laisser des commentaires sur ce blog.
A lire : Plaidoyer pour des bibliothèques en Afrique du romancier et poète Alain Mabanckou.

Envie d’agir à Val-de-Reuil pour créer une bibliothèque en Côte d’Ivoire. Allez les filles !

Donnez de l'élan à vos projets !

Quatre élèves de 3ème du collège Pierre Mendès France de Val-de-Reuil obtiennent un prix de 500€ pour aider à la création d'une bibliothèque scolaire à Tabagne en Côte d'Ivoire.

Tout a commencé il y a un an avec un échange épistolaire entre trois classes de 4ème du collège et leurs homologues du Collège Moderne de Tabagne, dans la région de Bondoukou en Côte d'Ivoire. Pour les jeunes Français (comme pour les jeunes Ivoiriens), ce fut une réelle découverte de l'autre.

"Nous avons la chance de pouvoir étudier dans de bonnes conditions et de pouvoir lire, confie Coralie. Nous souhaitons partager cette chance de pouvoir accéder aux livres avec des jeunes d'un pays moins favorisé que le nôtre."

Bravo les filles et merci à tous leurs partenaires ! Cliquez ici pour en savoir plus sur ce beau projet.

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV