commerce

Ce tag est associé à 1 articles

Quel devenir pour le Mutant de Saint-Pierre du Vauvray ?

Quel devenir pour le Mutant de Saint-Pierre du Vauvray ?
Le bruit court depuis longtemps que le Mutant de la commune de Saint-Pierre du Vauvray pourrait fermer.
Les coopérateurs, sociétaires du groupe COOP, les habitants et clients du magasin, et bien sûr des employé-e-s du magasin sont très inquiets sur son devenir. Sur leur avenir...
Leader Price, enseigne du group Casino a racheté 47 « le Mutant » et en affilie 90 autres en Normandie et en Picardie. Mais le mutant de Saint-Pierre du Vauvray ne fait pas partie des 47 mutants rachetés. Il fait « malheureusement » partie de la liste des 18 magasins de l’enseigne « le Mutant », qui disparaît, pour lesquels aucune solution n’a pas encore été trouvée.
Une réunion locale des coopérateurs a eu lieu le mardi 13 mai à la salle des fêtes de Saint-Pierre du Vauvray.
Eric Lemoine, responsable communication du groupe Coop, a d’abord dressé le bilan du groupe. Il est sévère : après une perte (résultat d’exploitation) de 12,4 millions d’euros en 2012, le groupe affiche une perte de 11,5 millions d’€ en 2013.
  • En conséquence, le groupe a présenté un troisième plan social en 3 ans. 260 emplois avaient été supprimés lors des 2 plans précédents. Pour ce troisième Plan Social de l’Emploi (PSE), ce sont 382 emplois qui sont menacés - les chauffeurs sont licenciés et la logistique est confiée à 2 opérateurs extérieurs ;
  • Le groupe cesse ses activités de pure proximité (MUTANT EXPRESS, C’EXPRESS et POINT COOP) ;
  • L’activité discount ne cessant de diminuer, le groupe espère augmenter l’activité drive ;
  • et 47 magasins « le Mutant » revendus à l’enseigne Leader Price, 90 affiliés, et 18 dont le sort est sur le fil du rasoir. Dont le magasin de Saint-Pierre...
Monsieur Lemoine a voulu se montrer rassurant : pour les 18 magasins qui ne font pas partie du plan de rachat ou d’affiliation, une solution serait en train de se dérouler. Mais dans le secret, pas le droit d’en parler.
Le responsable de la communication s ‘est dit quasi-certain que le magasin serait encore ouvert dans les 2 ans à venir. On devrait le savoir entre juin et septembre, c’est promis.
Le groupe s’engage à informer.
Elus, CASE et municipalité en tête, ne doivent pas détourner le regard !
Je regrette que la mairie ou l’intercommunalité n’aient pas été invités à cette réunion. Ce sont les grands absents, alors que ce commerce est essentiel pour les habitants de la commune, et au-delà, des communes environnantes : Muids, Connelles Herqueville, Andé, Saint-Etienne et alentours, sont aussi concernées.
C’est essentiel, et il n’y avait aucun élu, hormis Jérôme Bourlet et Linda Lamot.
C’est une question de survie pour le pôle secondaire que nous sommes sensés représenter !
Pour les habitants du coin, c’est un commerce indispensable et complémentaire des autres commerces.
Pour les personnes âgées, pour ceux dont la mobilité est réduite, mais aussi pour tous : l’accueil est de qualité, de proximité, et qui permet d’assurer la totalité des besoins quotidiens localement.
Les élus – CASE et municipalité en tête - ne doivent pas détourner le regard !
Tout le monde ne peut pas aller au drive, commander sur internet, ou sinon... augmentez les transports en commun, donnez des accès et des formations internet ?!.
Le groupe COOP se veut rassurant, les sociétaires, les clients, les habitants et les employés restent inquiets.
M. Lemoine s’est voulu rassurant, s’estimant quasi-convaincu que cette surface ne fermerait pas dans les 2 ans.
Et pourtant, à une question sur la clause de 5 ans pour pouvoir récupérer ses parts, il explique à l’assistance que les sociétaires pourront récupérer leur dû plus tôt... dès la fermeture du magasin.
Il y a de quoi être raisonnablement très inquiet.
Il y a de quoi se mobiliser pour que cela n’arrive pas.

dimanche, c’est jour de marché à Saint Pierre

dimanche matin, je vais au marché !
Nous accueillons avec plaisir Sylvie, une voisine de Saint Etienne, qui nous fait désormais profiter de ses bons fromages, de ses yaourts et de son "Bon Beurre" au marché de Saint-Pierre.
Fruits et légumes de qualité, huitres en hiver, du poisson bientôt, sans compter les commerces de la Grande Rue ouverts le dimanche matin : boulanger, fleuriste, épicier, marchand de journaux, boucher-charcutier...
Pas la peine de prendre sa voiture pour aller plus loin, tout est là, même le petit café servi avec le sourire par Martine à la terrasse du Bon Accueil !

Saint-Pierre du Vauvray : commerces et artisans de proximité au coeur de la vie de nos villages

les commerces et artisans de proximité sont au coeur de la vie de nos villages
Nous avons la chance formidable, à Saint-Pierre du Vauvray, d'habiter un village "vivant". C'est un village animé par ses écoles, ses associations, et ses commerces.
Comme dans un corps vivant, tous ces "organes" sont liés. On emmène nos enfants à l'école, on pratique une activité dans le village (musique, football, danse, peinture, judo, gymnastique ou club des Anciens...), et on s'arrête en passant pour acheter du pain, des fruits et de l'épicerie, un peu de viande, un journal, des fleurs.
On va aussi chez le médecin, à la pharmacie ou à la Poste, à la supérette discount. Ou encore prendre rendez-vous chez le coiffeur, s'offrir un moment de détente et de remise en forme au salon de beauté. Des chaussures et du linge de maison de qualité sont également vendus à des prix attractifs à Pallio Store ou chez "Sylvie Thiriez".
Et le dimanche, un petit marché propose des fruits et des légumes, ainsi que des fruits de mer.
De nombreux artisans sont domiciliés sur la commune : électricité, chauffage, peinture, couverture, métallerie, taxis.
Deux cafés et deux restaurants rassemblent aussi des populations variées. Jeunes et moins jeunes se côtoient autour du billard du Bon Accueil ou au Central Bar..
Avenue de la Gare, la Teurgoule est devenue une adresse prisée le midi par de nombreux salariés et retraités qui viennent y faire une pause conviviale..
L'Hostellerie de Saint-Pierre, quant à elle, amène dans le village une population plus citadine, beaucoup d'étrangers aussi, venus chercher un havre de paix dans le cadre privilégié qu'offre la Seine. D'autres enfin préfèrent le camping, et sa vie au grand air.
Alors, bravo, et merci à tous ces acteurs qui font vivre notre village. Vous offrez des services indispensables et si pratiques aux habitants de notre commune et des communes voisines. [...] lire la suite
Continuons à faire vivre nos commerces de proximité, pour ne pas nous joindre demain au choeur du : "Ah ! Dans le temps à Saint-Pierre, il y avait...". Faisons vivre notre village, pour qu'il ne devienne pas l'un de ces villages-dortoirs anonymes où la voiture est reine et où plus personne ne se parle.
Evidemment les commerçants et artisans sont les premiers à y penser. Leurs initiatives sont déjà soutenues par la commune, et doivent l'être encore, plus et mieux. Cela passe bien évidemment aussi par une réflexion et un travail des élus sur l'aménagement du village, et son inscription dans le territoire intercommunal.
  • A-t-on envie de venir passer un moment dans notre village ?
  • Son aménagement le rend-t-il agréable ? Peut-on l'améliorer et comment ?
  • Les atouts du village sont-ils valorisés ? Quelles améliorations pourraient être apportées ?
  • Peut-on améliorer la communication, l'affichage, les enseignes ?
  • Outre les animations déjà existantes (marché de Noël, quinzaine commerciale,...), avez vous des idées pour mieux animer le centre de notre village ?
Donner vos idées, n'hésitez pas à apporter vos remarques en commentaires, nous mettrons notre poids d'élus et de citoyens à les défendre.

Un nouvel espace bien-être à Saint-Pierre du Vauvray

Le salon de beauté a changé d'enseigne. Venez prendre soin de vous au salon "Bio Zen Beauté" de Fabienne Dubois, 5 rue Grande. Massages du monde et soins bio sont au programme pour vous chouchouter.

Renseignements et rendez-vous au 02 32 61 41 61.

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV