Accueil > commune > La municipalité annonce sa volonté de bâtir une nouvelle école à Saint-Pierre du Vauvray

La municipalité annonce sa volonté de bâtir une nouvelle école à Saint-Pierre du Vauvray

Une nouvelle école à Saint-Pierre du VauvrayLe maire a créé la surprise hier au conseil d’école, en annonçant la volonté de la municipalité de bâtir une nouvelle école primaire à Saint-Pierre du Vauvray.
C’est après avoir annoncé que le “château”, le bâtiment central de l’école, sera transformé en immeuble d’habitation, avec 4 appartements prévus, qu’Alain Loëb a annoncé que la mairie allait préempter les terrains situés au bout de la rue Gourdon (6.000 m2) afin de construire cette école.
“il n’est plus question de redresser des étagères bancales, il faut avoir une vision d’avenir pour la commune”. Et cela passe par une école moderne, qui résoudra les nombreux problèmes d’organisation imposés par la conception de l’école actuelle. Cela permettra aussi de réaffecter les anciens bâtiments de l’école actuelle.
La réflexion est d’ores et déjà entamée, et les études vont pouvoir commencer.
Gageons qu’une école moderne et accessible renforcera l’attractivité de notre commune.
Quant aux appartements, M. Loëb a garanti que l’entrée ne se ferait pas par la cour d’école, bien évidemment, mais par une voie encore à l’étude.
Enfin, pour terminer sur une autre bonne nouvelle (car une nouvelle école, c’est tout de même une formidable nouvelle, pour la commune et ses habitants), le maire va déclencher une étude et des devis pour la rénovation des canalisations de l’école, et leur raccordement au tout à l’égout. C’est en effet une mauvaise conception de celles-ci (une pente trop douce) qui provoque les remontées dont les enfants, comme les enseignants et le personnel, subissent les désagréments tous les jours (la puanteur se fait sentir jusque dans les classes). La cour ne subira aucune dégradation (le maire a expliqué que la tranchée sera effectuée à l’aide de lames diamant, et le rebouchage après travaux sera invisible). Pour l’école maternelle, le raccordement passera par une pompe de relevage.
Bravo. Yapuka.

nono

déjà 3 commentaires pour cet article

  1. Nov 2009
    14
    22 h 01

    Bravo aussi.
    Je soutiens le maire à 100% sur ce projet.
    S’il s’agit de ne construire que l’école primaire, il faut que la proximité de l’école maternelle soit assurée. Les parents ont bien souvent des enfants à la fois en maternelle et en primaire.
    D’autre part, la proximité du stade (à quelques dizaines de mètres, en traversant une route peu fréquentée), permettra un plein accès aux activités sportives.
    L’accès du car sur le parking derrière l’école maternelle permettra de sécuriser la traversée des enfants.
    Il faudra bien sûr veiller à l’excellence de l’isolation phonique, du fait de la proximité de la ligne SNCF Le Havre – Paris (quelques mètres, donc veiller à ce que le passage des trains ne dérange pas la quiétude des enfants et le rythme scolaire).
    Cela permettra aussi de profiter de l’expérience du passé pour réaliser une cour de récréation bien adaptée aux besoins des enfants, tout en permettant une surveillance plus facile et efficace, avec des équipements adaptés aux conditions de vie scolaire actuelles.
    Et cela permettra d’accueillir des familles supplémentaires au village en réaménageant les locaux de l’école actuelle.
    Je m’étonne juste que cela n’ait pas été discuté en commission, ni au conseil municipal.
    Mais je ne peux qu’applaudir devant l’excellence de cette nouvelle. Ma question porte maintenant sur le calendrier pour cette nouvelle école. Il faudra évidemment aussi qu’on parle du budget…
    Bravo Alain, et comme dit nono, yapuka !

    laetitia

  2. Nov 2009
    17
    14 h 11

    Formidable nouvelle en effet !

    Néanmoins il serait intéressant de faire le tour complet du dossier d’un point de vue informatif et de réclamer l’opinion des contribuables à une époque particulièrement exaspérante pour toutes les communes de France (réformes T.Prof. & décentralisation) qui ne savent toujours pas sur quel pied elles devront danser en 2010.

    Hélas M.Sarkosy a préféré se soustraire aux débats du Congrès de l’immense Association des Maires de France cette année mais sans doute en saurons-nous davantage tout prochainement malgré tout.

    Si l’on devine bien qu’en dehors du manoir la mairie cherchera à développer une surface à usage d’habitation qui viendra remplacer l’école primaire actuelle(sociale pour les subventions ou non sociale en vue d’un placement immobilier) comment le financement de ce dossier va-t-il être monté ? Sans aides, sans le concours du Conseil Général, du Conseil Régional, de la CASE, de l’Éducation Nationale etc.? Et c’est là je pense qu’il nous faut avant tout voir quelles vont être les réformes pour les collectivités demain.

    Quand on voit que des partenaires en S.A. comme SILOGE n’investissent d’ailleurs plus un centime d’euro dans leur opérations d’implantations de logement HLM dans le département dont finalement il ne font qu’assumer la simple gestion locative (et pas un euro d’investissement ou de contribution dans ce qu’entraîne la création d’un collectif dans une petite commune : voirie, eau, gaz, edf, France telecom, internet, etc) l’on a tout intérêt a redoublé de vigilance et à consulter le plus possible pour lancer de vrais appels d’offres qui peuvent à terme apporter de l’éloquence à notre commune.

    L’idéal serait donc que ce dossier soit rendu public et consultable rapidement et que l’avis des saintpierrois puissent être inévitablement capté quelque part en ligne comme par écrit, et que l’on puisse vérifier en dehors de la seule faisabilité de ce beau projet, son prévisionnel et les engagements de plan financement projetés afin que la fiscalité – qui de toute façon explosera en 2010 – ne vienne pas diviser les habitants entre eux : ceux qui banquent et ceux qui ne payeront jamais rien ou presque.

    Christopher Mc Andrew

  3. Nov 2009
    17
    19 h 52

    @Christopher Mc Andrew
    En tant que parent, et aussi comme représentant des parents d’élèves, je ne peux que me réjouir de cette volonté affichée du maire de bâtir une nouvelle école.
    En tant qu’habitant de Saint Pierre du Vauvray et que contribuable, je me pose plus de questions.
    Tout d’abord sur la forme : je crois savoir que cela n’a pas été discuté dans les commissions finances, pas plus que dans les commissions jeunesse-éducation ou travaux. Le rappel qui a été fait lors du dernier conseil municipal concernant la (non) réunion de ces commissions m’autorise à le penser. Et aucune mention de la construction d’une nouvelle école lors de ce dernier conseil. Peut-être est-ce lors des “réunions de bureau” que cette volonté a pris corps ?
    Sur le fond, je me pose d’autres questions :
    – Le projet de bâtir une école ne figurait pas parmi les promesses électorales. Y a-t-il eu une urgence, une brusque dégradation des locaux qui pousse la mairie à se doter d’une école neuve, l’école ayant été rénovée en partie ces dernières années ?
    – Si oui, n’est-ce pas au pôle de communes (Andé, Saint Pierre du Vauvray, Saint Etienne du Vauvray) de discuter du projet de son utilité et de sa faisabilité, dans l’intérêt des 3 communes ? Car un tel investissement va grever tous les autres investissements de la commune pour de nombreuses années. Sauf à trouver des partenaires financiers. Et est-ce l’intérêt des 2 autres communes ? J’imagine qu’il y a eu des discussions à ce sujet entre les maires concernés…
    – Si les budgets sont grevés durablement, les priorités actuelles (sécurité des abords du village, rénovation du centre bourg et notamment des zones commerciales, aménagements pour rendre notre village plus attractif et plus agréable à vivre et à visiter, …) ne vont-elles pas passer à la trappe ?
    – la zone d’habitation développée suffira-t-elle à couvrir les dépenses générées ?

    Ce sont ces points, et bien d’autres, qui devrait faire l’objet d’un débat public, et au moins d’une explication, et donc que ce dossier ne reste pas un projet unipersonnel. Je te rejoins donc sur le fait que “[…] l’idéal serait donc que ce dossier soit rendu public et consultable rapidement et que l’avis des saintpierrois puissent être inévitablement capté quelque part en ligne comme par écrit […]”.

    Ce que je ne voudrais pas, c’est que la municipalité agite l’étendard de la nouvelle école qui se construirait hypothétiquement dans le futur afin de ne pas continuer d’améliorer les installations actuelles, qui elles ont le mérite d’exister.
    Je ne peux donc que penser que le maire, lorsqu’il propose « de ne plus redresser des étagères bancales, et d’avoir une vision d’avenir pour la commune» a effectivement réfléchi à la question, et que ce n’est pas pour botter en touche sur l’existant. On ne balance pas ça devant des parents et des enseignants pour leur faire juste plaisir. C’est, j’imagine, pour l’instant au stade de la réflexion, et les prévisionnels vont être étudiés, et proposés à la population qui est tout entière concernée.

    Que les contribuables payent beaucoup ou peu d’ailleurs, la fiscalité est la contrepartie de nos sociétés modernes.

    Pour ce qui est de la taxe professionnelle, le débat est chaud, et nombre de maires, de députés et de sénateurs s’y opposent, à gauche bien sûr, mais aussi à droite, avec les voix de Juppé, Raffarin pour ne citer qu’eux. Les questions au gouvernement du jour ont d’ailleurs majoritairement porté sur le sujet :

    http://www.lcpan.fr/emission/77745/video

    On veut remplacer la TP, par un impôt dont le modèle n’a pas prouvé qu’il était viable et pérenne pour les communes, et aussi on vote cette loi avant la loi de réforme des collectivités territoriales, qui elle déterminera les budgets et leurs affectations. Il fera pas froid sur les bancs des hémicycles cet hiver…

    nono

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV