vite dit

Cette catégorie contient 87 articles

Dérapages racistes à l’UMP, retour sur les formules choc de nos dirigeants qui courent derrière les électeurs FN…

De Nicolas Sarkozy, pas encore président de la République, qui déclarait : « Vous en avez assez hein ? … Vous avez assez de cette bande de racaille ! Eh bien on va vous en débarrasser… », jusqu'aux écarts de Claude Guéant, son ancien conseiller et désormais ministre, la route de la gouvernance UMP est pavée de nombreux écarts racistes ou droitisants.
Gérard Longuet : « C’est pas le bon personnage. [...] Il vaut mieux que ce soit [quelqu’un issus du] corps français traditionnel » qui prenne la présidence de la Halde.

Lionnel Luca : « Les expulsions de Roms sont parfaitement normales. Ce qui est étonnant, c’est de s’arrêter à eux ! Ces mesures d’expulsion doivent concerner toute personne étrangère, quelle que soit sa communauté, ne respectant pas les principes de la Nation »
André Valentin : « Il est temps qu’on réagisse, parce qu'on va se faire bouffer ». « Par qui ? », lui demande un journaliste. « Y'en a déjà dix millions [d’immigrés], dix millions que l'on paye à rien foutre ».
Chantal Brunel : « Il faut rassurer les Français sur toutes les migrations de populations qui viendraient de la Méditerranée. Après tout remettons-les dans les bateaux !»
Mais la liste est trrrrèèèèsss longue, je vous laisse la (re)découvrir...
Parcourez le temps, cliquez sur les résumés pour les agrandir, voir les détails, et revivez notre histoire en suivants tous ses événements...
Source baromètre Politis.fr.

David LAMIRAY, maire PS de Maromme fait expulser ses concurrents du marché de Maromme (76)

David LAMIRAY, maire PS de Maromme fait expulser ses concurrents du marché de Maromme (76)
Vendredi 11 mars 2011, au marché de Maromme en Seine-Maritime (76), Gérard LEVILLAIN, candidat EELV aux élections cantonales, s'est fait sortir du marché par la police municipale. Les candidats du PC et du NPA ont subi le même sort. La cause ? Ils diffusaient leurs tracts de campagne.
David LAMIRAY, maire PS de Maromme, et candidat à sa succession au Conseil Général, a mis en application un arrêté municipal interdisant la diffusion de documents à l'intérieur du marché.
Le parti dominant à gauche éloigne ses concurrents plus à gauche ainsi que les écolos du marché, lieu traditionnel pour la diffusion des tracts et des idées, tout autant que des produits locaux.
En lieu et place de la diffusion traditionnelle de tracts, les militants PS ont eu l'idée de faire signer la liste du comité de soutien au candidat sortant.
On voit que le PS de Maromme n'accepte que ses propres méthodes de promotion électorale...
La prochaine fois, les autres partis adopteront peut-être la méthode de la signature pour envoyer les tracts, et encore, s'ils en ont les moyens (c'est pour envoyer les tracts par la poste, c'est ça ?) - et ce n'est pas un moyen de débat.
Et un prochain arrêté interdira peut-être... de faire signer des listes de comité de soutien ? Car à ce moment, Ils auront changé de méthode...
Bonjour la démocratie !
J'espère que ça donnera envie aux Marommais de retourner vers des pratiques moins douteuses : tiens, votez Gérard LEVILLAIN, le candidat écolo, pour la peine !

Pollution de l’air, réagissons !

Alexis Fraisse : Pollution de l’air, réagissons !
Air Normand nous alertait pour la journée du 3 mars 2011 sur un pic de pollution par les particules en suspension. Ces niveaux de pollution se rencontraient plutôt en été auparavant. Mais l’augmentation de l’usage de véhicules diesel rend ces alertes de plus en plus fréquentes. Quand ferons-nous enfin les efforts nécessaires pour améliorer la qualité de notre air ?
Attention cependant aux fausses bonnes idées :
  • rouler en voiture à essence (d’autres polluants tout aussi dangereux seront émis),
  • rouler en voiture électrique (les particules radioactives de nos centrales nucléaires sont nocives aussi, et pour longtemps),
  • ne plus utiliser son vélo ou ses chaussures pour ne pas respirer l’air pollué (c’est reculer pour mieux sauter).
Les vraies bonnes idées :
  • éviter les trajets inutiles (l’énergie la plus propre est celle qu’on ne consomme pas),
  • privilégier les transports en commun (la consommation par passager est moindre qu’en voiture),
  • privilégier la marche à pied et le vélo (en plus, c’est bon pour la santé, et le vélo électrique peut être une bonne alternative pour ceux qui veulent limiter l’effort physique).
En s’y mettant tous, on arrivera enfin à respirer de l’air pur.
Alexis FRAISSE
Europe Ecologie les Verts

Les blogueurs agissent pour “les Restos du coeur”.

Les salariés Danone et Carrefour aident les bénévoles des Restos du Cœur lors de la collecte nationale des denrées alimentaires dans les magasins Carrefour et Carrefour Market
En me promenant chez Philippe Méoule, je tombe sur ce billet : 10 repas seront accordés aux restos du coeur en publiant un billet... Certes, ce blog n'est manifestement pas un panneau d'affichage publicitaire.
Je réfléchis... D'un côté, je vais promouvoir 2 multinationales, qui mettent à genoux les producteurs, payent chichement leurs employés, étranglent le commerce local, et de l'autre, 10 repas pour les usagers des restos du coeur qui sont déjà passés de l'autre côté, en frange de la société, dans la face cachée du monde. Pas le temps de réfléchir jusqu'à 3 : 10 repas qui seront bien utiles à ceux qui en profiteront ! Je place le billet, je relaye l'info :
Les Restos du coeur organisent leur grande collecte nationale les 4 et 5 mars prochain. Pour participer à la diffusion de cette information, Danone et Carrefour s'engagent à offrir 10 repas aux Restos du Coeur pour chaque billet publié sur nos blogs.
Les blogueurs agissent pour les Restos du coeur.

Les Clash revisités par Rachid Taha : Rock el casbah !

Tiken Jah Fakoly : Ma Côte d’Ivoire

Politique, la politique
t’as gâté mon pays
la Côte d' Ivoire mon beau pays
pays d'hospitalité
pays de fraternité
mais les politiciens ont décidé
de te transformer
Ma Côte d' Ivoire
je ne veux plus te voir en larmes
ma Côte d' Ivoire
je ne veux plus te voir prendre les armes
J' ai en mémoire 2 frères sous le même toit
l'un venait du nord
et portait le croissant des hommes qui chantent
Bissimilah
je me rappelle l' autre portait autour du cou
une croix de Yamoussoukro
ils s'en allaient pour travailler la terre
sans partage égal c'est la guerre
et puis les 2 frères
chacun de leur côté
l'un cultivant sa différence
et l’autre l'ivoirité
Toute famille divisée
ne pourra jamais prospérer
alors frères et sœurs
notre avenir se trouve dans l'unité
tout reste à faire sur notre continent en jachère
il attend d'être travaillé
et c'est sur qu' il va beaucoup donner
il est temps pour nous de nous unir
sinon nous allons tous périr
Ma Côte d' Ivoire
je ne veux plus te voir en larmes
ma Côte d' Ivoire
je ne veux plus te voir prendre les armes
Extrait de l'album "L'Africain" (2007)

Le thon rouge n’a plus que 30% de chance de survie à l’horizon 2020

Lors de la convention internationale sur la biodiversité de Nagoya, la France s’est officiellement engagée, entre autres, à ce que tous les stocks de poissons soient exploités de façon durable d’ici à 2020.
Il n'aura fallu que quelques jours pour renier ces engagements, en défendant un quota de pêche au thon rouge de 13 500 tonnes pour 2011.
Pour Greenpeace (qui se base sur les études de l'Iccat, tout comme le gouvernement), "La position de la France revient à ne laisser que 30% de chance de survie au thon rouge. François Fillon et Nicolas Sarkozy trahissent les engagements français pris à Nagoya en termes de protection des écosystèmes. Ils adressent là un magistral bras d’honneur à la communauté internationale et désavouent Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno".
Mais même avec un quota de 13 500 tonnes, les pêcheurs français n’auront droit de pêcher "que" 500 tonnes de thon rouge. Ils avaient dépassé leur quota de pêche de 100% en 2007 (10.000 tonnes au lieu de 5.000).
En 2010, a France, sur un quota alloué de 2.500 tonnes, les thoniers français n’ont eu droit de pêcher effectivement « que » 2 000 tonnes de thons rouge.
Pour 2011 et 2012, il est prévu qu’ils remboursent 1 500 tonnes par an.
Pourtant les affaires continuent : lire ici : les pratiques illégales se perpétuent…, ou , ou bien encore le rapport sur les pratiques illégales, mais dans la langue de Shakespeare...

Les femmes de l’Elysée : le décolleté qui fait oublier les Droits de l’homme !

A l'heure où la France renonce à rappeler à la Chine le respect de la Convention internationale des Droits de l'Homme de 1948 en échange de contrats pour Areva, Airbus et Total, avez-vous vu ce défilé de bimbos à l'Elysée, à l'occasion de la réception donnée le 4 novembre dernier en l'honneur de Hu Jintao ?
Je ne sais pas si vous connaissez les maris de Christine Lagarde ou de Valérie Pécresse ? En tout cas, les femmes politiques ont encore du chemin à faire avant d'égaler leurs collègues masculins (la palme revenant à la jeune Mme Besson, une ravissante étudiante en arts de 24 ans, et à la fabuleuse Valérie Hortefeux : merci Sarko Info !-)

Mis en garde à vue pour avoir réclamé une inflation à Rachida Dati

ceci n'est pas une inflation
Un habitant de la Drôme vient de passer 48 heures en garde à vue, avec perquisition du domicile et saisie de son matériel informatique. Motif ? Il a demandé par mail au Parlement Européen une inflation. Ce délinquant sera jugé pour outrage à personne chargée d'une autorité publique.
Dans ce billet sur lepost, Bruno Roger-Petit pose la question de du décalage entre l'humour déclamé par tous les humoristes sur les ondes, dans les journaux ou sur le web, et le traitement d'un simple citoyen qui avait cru être drôle, mais n'en n'avait pas les moyens.
Les moyens, visiblement, la PJ de Lyon les a mis pour empêcher le délinquant de réitérer son geste.
Peut-on rire de tout ? Oui. Mais pas de n'importe qui.

photos de la manifestation du 23 septembre 2010 à Rouen : Retraites, on insiste !

tout le monde ne pourra pas prendre sa retraite au soleil...
Le ciel était lourd ce matin et les mines déterminées. Ce n'est jamais de gaité de coeur que l'on se résout à sacrifier une deuxième journée de salaire en un mois... Paris-Normandie évoque le chiffre de 65.000 manifestants. Toutes les catégories de la population, tous les âges, de très nombreuses femmes, des jeunes, étaient présents pour clamer leur inquiétude et leur indignation face au passage en force du gouvernement.
Restera-t-il sourd à la clameur de la rue et des citoyens de ce pays ?

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV