vite dit

Cette catégorie contient 87 articles

5 raisons pour que Sarkozy ne se représente pas en 2012. Petit jeu entre blogueurs…

Philippe Méoule m'a interpellé (entre autres) pour une chaîne sur un sujet : 5 raisons pour lesquelles Sarkozy ne se représenterait pas.
Il invite donc Laure, Arnaud, Alain, José, Aurélien, Jean-Charles, Denis, Philippe, Michel, Loïc, et puis aussi, comme il dit, soyons fous, Franck à participer.
En général, c'est le "no sarkozy day" tous les jours dans la boutique. Mais ce n'est pas une raison pour refuser une invitation, quand elle est si cordiale ;)
  • parce qu'en 2012 sera la dernière chance de prendre sa retraite, après ce sera un peu chaud !
  • parce que quand il s'ennuie, il peut supprimer 16.000 profs. Oh pis tiens encore 16.000. Mais déjà en 2011, ce sera plus que 11.000, et en dessous de 10.000 ce sera quand carrément moins drôle !
  • parce q'ils voudrait bien laisser ses camarades socialistes prendre le pouvoir. Après 5 ans, la droite pourra se réinstaller pour 25 ans.
  • parce qu'il doit déjà supporter Lefebvre et Bertrand, Morano et Lancar tous les jours. Et tant qu'il reste, il est obligé de les avoir en plus à la télé. Et même pas moyen d'aller peinard sur internet, ils passent en boucle !
  • Parce qu'avec Luc Besson, il pourrait décider de refaire une remake de Taxi driver. Carla Bruni prendrait le rôle de Jodie Foster ?.. Reste à caster le rôle de De Niro ? "You're talkin' to me ?"...

Toumaï : une chaîne de solidarité pour l’Afrique

Dès la rentrée, tous les partenaires de Toumaï se sont mobilisés pour poursuivre notre collecte solidaire.
Merci à Mme Puche de la FCPE qui nous met de côté les manuels du lycée remplacés pour cause de réforme des programmes (hier, un beau lot de manuels de sciences). Merci aux lycéennes et aux lycéens qui nous ont prêté leurs bras et leur bonne humeur !
La même opération s'est déroulée au collège Pierre Mendès France de Val de Reuil, avec la bénédiction du nouveau Principal, M. de Bellis, pour qui "c'est une bonne chose de pouvoir rendre à ces ouvrages leur utilité." Merci aux collégiens de 3ème d'Insertion et d'autres classes, ainsi qu'à Audrey, une ancienne de PMF qui passait par là ;-) Merci à Sylvie Lesage du CDI, aux professeurs MM Leclair, Roullé et Démare, pour le bon coup de main, ainsi qu'à M. Lottin, Principal adjoint, et à Sandra Doignes pour leurs dons de livres.
Merci à Azad et Manu de la Ferme des Jeunes qui nous ont apporté leur sens de l'efficacité. Vive le travail à la chaîne ! Papoter en se passant des kilos de livres de mains en mains, c'est sympa et très efficace. Merci à Pierre Motte, un voisin du RERS, pour son aide.
Merci à Michèle Pastor et à Rosa Boucat de la Médiathèque Le Corbusier, qui nous mettent de côté de très nombreux livres en excellent état. Merci aussi à Amnesty International, qui nous fait régulièrement des dons de livres.
Merci à Michèle Combes et à Marcel Ntari de nous accueillir au RERS (avec quelques pâtisseries orientales en récompense de nos efforts : merci aux dames qui les ont préparées, c'était excellent !)
Merci à Gilbert Matongo, qui met tout en œuvre pour que notre prochaine expédition au Congo Brazzaville soit un succès.
Merci à Adayé Kouakou, notre contact ivoirien, qui garantit la sécurité de nos expéditions à Tabagne et oeuvre localement avec le Principal du collège de la ville, pour que soit mis en place une bibliothèque et un système de prêt des livres. Voici son dernier message, en date du 8 septembre dernier :
"Bonjour Henri,
J'ai pu avoir accès aux affiches. J'ai même eu l'occasion de discuter avec Monsieur le principal du collège de Tabagne pour l'ouverture de la bibliothèque du collège. Il m'a promis de t'écrire.
Comme tu le vois la détermination est de mon côté pour faire aboutir le projet.
Je te disais la dernière fois que les ouvrages les plus utiles pour le scolaire, ce sont les livres de mathématiques, Sciences physiques et naturelles, les ouvrages de français(grammaire, vocabulaire, dictionnaire ect) et ceux de la littérature générale ou de culture générale. Egalement pour les classes de 3eme et Terminale les annales seraient les bienvenues.
Par ailleurs j'ai discuté avec un membre de mon club Rotary Abidjan Lagunes qui a des connaissances dans certains clubs rotary en France qui pourraient parrainer notre projet et apporter le financement nécessaire.
Je te donne son email pour que tu rentres en contact avec lui et je pense que nous pourrions arriver à de bons résultats. car je voudrais te faire savoir que de nombreuses écoles même en ville ou à Abidjan n'ont pas de bibliothèque. Cela pourrait être une action internationale d'intérêt public.
Bonne journée et à bientôt
Adayé"
Merci aussi bien sûr à la municipalité de Val de Reuil, qui soutient très généreusement notre action, par l'attribution de lieux de tri et de stockage, le prêt de véhicule pour le transport, l'impression d'affiches.
Merci encore au sculpteur Alain Le Boucher, le concepteur de notre beau logo (également de l'astrolabe de Val de Reuil), pour ses encouragements : "Cela me fait plaisir de savoir que les idées de l'association Toumai continuent à vivre, et de porter, peut-être de manière différente, les mêmes idéaux."
Merci enfin à Henri Sobowiec, le très efficace secrétaire de Toumaï, qui par son expérience associative et ses réseaux rolivalois permet le lien entre tous ces partenaires.
Laetitia Sanchez, présidente de l'association Toumaï

Les enfoirés

La loi Coluche a permis le développement des restos du coeur. Aujourd'hui, ce n'est plus une rustine sociale, mais un mécanisme essentiel à la survie de nombreuses familles ou personnes isolées.
Pas un pansement sur une jambe de bois : c'est 800.000 personnes accueillies, 100 millions de repas distribués, 27.000 bébés aidés, 6.000 personnes logées, 62.000 nuitées, et j'en passe.
L'idée lumineuse du ministre du budget : raboter cette niche fiscale.
La défiscalisation partielle d'une partie de nos dons pourrait être remise en cause. Pour Bercy, la question n'est pas encore tranchée, et pourrait donner lieu à un débat parlementaire.
« Si dans 10 ans on existe encore, ça voudra dire qu’on aura perdu », disait Coluche il y a 25 ans. Bercy risque d'offrir la victoire aux restos du coeur, une victoire par KO.

Les boys rentrent au bercail

Après avoir instauré la démocratie, les GI's peuvent enfin rentrer à la maison.
Ce n'est sûrement pas l'occupation qui va manquer aux irakiens, tout est à reconstruire. 7 ans d'occupation, 2 guerres, si l'on ne compte pas les 8 ans de guerre avec l'Iran, le pays est à terre.
Pourquoi ?
Pour les militaires américains, la quille sera salvatrice. Sauf pour ceux qui prendront le chemin de l'Afghanistan...
I'm gonna fight 'em off
A seven nation army couldn't hold me back
They're gonna rip it off
Taking their time right behind my back
And I'm talkin' to myself at night
Because I can't forget
Back and forth through my mind
Behind a cigarette
And the message comin' from my eyes says leave it alone...
Don't wanna hear about it
Every single one's got a story to tell
Everyone knows about it
From the Queen of England to the hounds of hell
And if I catch it comin' back my way
I'm gonna serve it to you
And that ain't what you want to hear
But that's what I'll do
And the feeling coming from my bones says find a home...
I'm going to Wichita
Far from this opera forevermore
I'm gonna work the straw
Make the sweat drip out of every pore
And I'm bleeding, and I'm bleeding, and I'm bleeding
Right before the lord
All the words are gonna bleed from me
And I will think no more
And the stains comin' from my blood tell me "Go back home"...

dépendance des seniors, l’Etat obligera la souscription d’une assurance privée, dès 50 ans

dépendance des seniors, l'Etat obligera la souscription d'une assurance privée, dès 50 ans
Le 12 juillet, Nicolas Sarkozy a confirmé son intention d'engager le dernier grand chantier de la législature : la prise en charge de la dépendance. Ceci dès que la pilule des retraites sera avalée. La "branche 5ème risque" était une promesse électorale de 2007.
On peut retrouver sur le site du gouvernement la volonté gouvernementale de l'époque de prendre en charge cette dépendance : "La cinquième branche de la protection sociale prendra en charge la dépendance et viendra s'ajouter à celles qui couvrent la maladie, la famille, les accidents du travail et les retraites."
Le 5 novembre 2007, Xavier Bertrand et Valérie Létard ont reçu le rapport annuel de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) qui définit notamment les modalités de construction d'un nouveau champ de protection sociale pour le cinquième risque.
Xavier Bertrand avait alors chargé la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) d'engager une réflexion approfondie sur la réponse à mettre en œuvre en faveur de l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées dans les gestes de la vie quotidienne.
Et c'est Valérie Rosso-Debord (UMP, Meurthe-et-Moselle) qui s'apprête à transmettre le rapport de la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale au premier ministre dans les jours à venir. Ce rapport ne fait pas qu'annoncer le renoncement du gouvernement à la création d'une branche "cinquième risque", il vise à obliger la souscription, dès 50 ans, d'une assurance contre la perte d'autonomie auprès d'un établissement labellisé (qui peut être une mutuelle, une société de prévoyance ou une société d'assurance, en tous cas, une assurance privée).
Le rapport indique "le fait que le financement public est désormais incapable de procurer les futurs milliards de dépenses que coûtera dans un avenir proche la dépendance des personnes âgées". Ce système d'assurance dépendance se substituera "progressivement" au régime actuel de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), créée en 2001. "Maintenir à titre transitoire une prise en charge publique", peut-on lire au chapitre des leviers divers possibles.
Evidemment, en 2007, on comptait sur la croissance qu'on irait chercher avec les dents, on ne pouvait pas raisonnablement s'attendre à cette crise financière imprévue, cette mondialisation incontrôlable, la crise économique elle aussi imprévue, et cette crise démographique tout aussi imprévue que les autres...
La rigueur s'installe, pas petit à petit, elle s'installe, point. Ce n'est pas cette cotisation supplémentaire (bien prévue, elle) qui va redorer les porte-monnaies de nos compatriotes. Pour nos anciens, c'est avec les dents qu'on va chercher la croissance : pas de dents, pas de noisettes !
Enfin, un espoir : peut-être verrons-nous bientôt une petite embellie. Au moins du côté des assurances privées...

Marée noire : le web contre BP

Depuis le 22 avril 2010, des tonnes de pétrole souillent la mer et les côtes américaines, suite au naufrage de la plateforme exploitée par le groupe britannique BP. Des milliards de dollars sont dépensés par la compagnie, en vain. Sur le web, une vaste campagne s'en prend à l'image de la marque.
Sur Facebook, le groupe "Boycott BP" compte près de 800.000 amis.
Sur la toile aussi, des graphistes ont lancé un concours de logo BP "spécial marée noire".
Un clip vidéo a circulé partout : "When BP spills coffee" dénonce par la dérision l'inefficacité des stratégies mises en place par la compagnie (hilarant et... tragique !).

Fin des 24 heures motonautiques de Rouen

Fin des 24 heures motonautiques de Rouen
Suite à la mort d'un gendarme de la brigade fluviale, la course a été arrêtée. L'acident s'est produit à 6h20.
L'embarcation des gendarmes, chargée de la sécurité du passage des péniches, à été percutée par le bâteau d'un concurrent. Un gendarme a été blessé et souffre de contusions multiples, tandis que son collègue est malheureusement décédé.
Il a été aussitôt mis fin à la course et tous les concurrents ont regagné les berges.
Mais cet accident va rouvrir le débat sur l'existence même de cette course, qui se déroule au plein coeur de la ville. Estimée comme dangereuse et extrêmement bruyante par de très nombreux riverains, cet accident risque de remettre en cause l'existence même de cette manifestation. Est-ce la fin des 24 heures de Rouen ?

Jadot et Allègre débattent. Allègrement…

C'était le 31 mars à 8h40 sur France Inter (ça date un peu, mais c'est ça de louper les infos...).
Allègre se débat, s'emporte, peste et tape du poing sur la table.
Heureusement, la table est solide ! Heureusement que les arguments n'étaient pas posés sur la table aussi, ils eussent volé en éclats...
Allez, bon week-end à tous, et profitez bien du réchauffement printanier :)

Pétition de soutien à Paulina, Zenel et Erblina

Réseau Education Sans Frontières
Paulina (12 ans, collège Barbey d’Aurevilly), Zenel et Erblina (11 ans et 9 ans, école Marie Houdemare) ont fui le Kosovo avec leurs parents car leur vie y était menacée. Ils se sont arrêtés dans un premier pays européen trop proche du leur. Encore menacés, ils ont dû le quitter pour se réfugier à Rouen.
Leur situation administrative est à ce jour bloquée en France :
  • Refus d’examen de leur demande d’asile ;
  • Risque d’expulsion vers le premier pays européen malgré le danger.
Leur situation matérielle était depuis leur arrivée extrêmement précaire, elle s’est récemment encore dégradée. Sans plus aucune aide, ils vivent aujourd’hui dans l’incertitude du lendemain (pas de logement, pas de ressources). De plus, leur père, gravement malade, est hospitalisé depuis plusieurs semaines.
Malgré tout cela, depuis septembre, les enfants suivent leur scolarité avec assiduité. Ils ont acquis un niveau de français remarquable et manifestent un désir évident d’intégration dans notre pays.
  • Nous voulons que Paulina, Zenel et Erblina puissent grandir dans des conditions décentes et humaines parmi nous ;
  • Nous soutenons le droit des enfants à une scolarité et une vie familiale normale que seule la France peut leur offrir.
Un retour au Kosovo et dans le premier pays européen est exclu, aussi, nous demandons à M. le Préfet de la Seine-Maritime :
  • De prendre en compte la solidarité exprimée par cette pétition ;
  • De considérer la situation urgente et désespérée dans laquelle se trouve cette famille ;
  • De procéder au plus vite à la REGULARISATION des parents de Paulina, Zenel et Erblina.


Vu sur le web aujourd’hui…

Dark Vadora marqué 2 buts dans sa partie de foot
Vous allez à la poste récupérer un colis, et vous croyez être tombé au coeur d'une anomalie spatio-temporelle. Regardez plutôt ce qui s'y passe en réalité...
C'était de la magie. La Force. Comme j'ai dit, en me battant, je... je deviens plus puissant. Plus que... plus que tu peux l'imaginer. C'est... c'est LA FORCE. Je suis plus... puissant. Na.
TF1, pour évoquer la présentation par le ministre de l'intérieur du projet de loi sur la sécurité intérieure, la LOPPSI, devant l'Assemblée nationale, présentait un hémicycle plein à craquer. La réalité est plus torve...
"Prêtant l’oreille aux fallacieuses paroles des économistes, les prolétaires se sont livrés corps et âme au vice du travail, ils précipitent la société tout entière dans ces crises industrielles de surproduction qui convulsent l’organisme social"(…) "abrutis par le dogme du travail, (ils) ne compren(nent) pas que le surtravail qu’ils se sont infligé pendant le temps de prétendue prospérité est la cause de leur misère présente". "La classe ouvrière, avec sa bonne foi simpliste, s’est laissé endoctriner parce que, avec son impétuosité native, elle s’est précipitée en aveugle dans le travail et l’abstinence". "Idiots!" s’exclame-t-il: "Honte au prolétariat!" (Paul Lafargue - 1880)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV