niches fiscales

Ce tag est associé à 1 articles

Les enfoirés

La loi Coluche a permis le développement des restos du coeur. Aujourd'hui, ce n'est plus une rustine sociale, mais un mécanisme essentiel à la survie de nombreuses familles ou personnes isolées.
Pas un pansement sur une jambe de bois : c'est 800.000 personnes accueillies, 100 millions de repas distribués, 27.000 bébés aidés, 6.000 personnes logées, 62.000 nuitées, et j'en passe.
L'idée lumineuse du ministre du budget : raboter cette niche fiscale.
La défiscalisation partielle d'une partie de nos dons pourrait être remise en cause. Pour Bercy, la question n'est pas encore tranchée, et pourrait donner lieu à un débat parlementaire.
« Si dans 10 ans on existe encore, ça voudra dire qu’on aura perdu », disait Coluche il y a 25 ans. Bercy risque d'offrir la victoire aux restos du coeur, une victoire par KO.

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV