Parlement Européen

Ce tag est associé à 1 articles

M-Real : Un groupe de travail sera mis en place pour travailler sur le scénario d’une future reprise de l’activité dans deux ans… Écran de fumée ?

M-Real : Un groupe de travail sera mis en place pour travailler sur le scénario d'une future reprise de l'activité dans deux ans... Ecran de fumée ?
La dernière piste prise par l'entreprise est de se dire favorable à une ré-industrialisation du site en production unique de carton.
Un groupe de travail sera mis en place pour travailler sur le scénario d'une future reprise de l'activité dans deux ans, avec 200 emplois à la clé.
Cette solution, ou plutôt ce scénario de solution, permettra certes à Bruno Lemaire de sortir la tête haute avec une solution.
Je doute que ce scénario survive aux élections...
Le 24 novembre, nous nous sommes rendus au salon des maires pour dénoncer l'inaction du gouvernement.
Le gouvernement devait agir sur Metsäliitto, la société mère, en empêchant et dénonçant les filiales de ce groupe. Et qui expose au salon des maire ? Metsä Tissue, filiale du groupe ! Mais où est donc l'action et la cohérence du gouvernement ?!
Je crois que le choix est fait. Tout le monde semble se satisfaire d'entendre le mot "réindustrialisation" de la part de M-Real, alors qu'ils n'apportent strictement aucune garantie de reprise de l'activité. Écran de fumée ?!
Par contre, cela semble passer pour une réponse au manque du livre 2 du PSE sur la non recherche de solution alternative. En clair, on fait capoter la reprise, et on la justifie par une hypothétique ré-industrialisation, qui réduirait la voilure et passerait de l'activité du papier recyclé au carton.
Pour les salariés la possibilité de reprise s'éloigne. L'Etat n'a pas su ou voulu mettre la pression au niveau finlandais pour obliger M-Real à revenir à la table de négociation.
Karima Delli, députée européenne écologiste, membre de la commission de l’emploi et des affaires sociales, pose au parlement européen la question sur la compatibilité du comportement de l'entreprise avec le droit européen à la concurrence :
Lire le PDF
Une lettre au Monsieur Alumnia, Commissaire en charge de la concurrence, cosignée par plusieurs membres du Parlement européen, vient appuyer cette question (cosignataires : Pervenche Beres, Présidente de la Commission de l’emploi et des affaires sociales du Parlement européen - PSE, Estelle Grelier, Membre titulaire de la Commission des budgets du Parlement européen - PSE, Karima Delli, Membre titulaire de la Commission de l’emploi et des affaires sociales du Parlement européen - EELV) :
Lire le PDF
La réponse est attendue dans quelques jours...
Sur le plateau de télé du Parlement Européen de Strasbourg, avec Pervenche Beres, Estelle Grelier et Karima Delli, en compagnie de Richard Jacquet, maire de Pont de l'Arche, Jérôme Bourlet conseiller régional Haute-Normandie et président du SCoT de l'agglomération Seine-Eure, Jean-Yves Lemahieu et Georges, représentant l'intersyndicale de l'entreprise M-Real d'AlizaySéance de travail au parlement de Strasbourg avec Estelle Grelier et Karima Delli, en compagnie de Richard Jacquet, maire de Pont de l'Arche, Jérôme Bourlet conseiller régional Haute-Normandie et président du SCoT de l'agglomération, Jean-Yves Lemahieu et Georges pour l'intersyndicale de l'entreprise M-Real d'Alizay

Mis en garde à vue pour avoir réclamé une inflation à Rachida Dati

ceci n'est pas une inflation
Un habitant de la Drôme vient de passer 48 heures en garde à vue, avec perquisition du domicile et saisie de son matériel informatique. Motif ? Il a demandé par mail au Parlement Européen une inflation. Ce délinquant sera jugé pour outrage à personne chargée d'une autorité publique.
Dans ce billet sur lepost, Bruno Roger-Petit pose la question de du décalage entre l'humour déclamé par tous les humoristes sur les ondes, dans les journaux ou sur le web, et le traitement d'un simple citoyen qui avait cru être drôle, mais n'en n'avait pas les moyens.
Les moyens, visiblement, la PJ de Lyon les a mis pour empêcher le délinquant de réitérer son geste.
Peut-on rire de tout ? Oui. Mais pas de n'importe qui.

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV