Accueil > vite dit > Les blogueurs agissent pour “les Restos du coeur”.

Les blogueurs agissent pour “les Restos du coeur”.

Les salariés Danone et Carrefour aident les bénévoles des Restos du Cœur lors de la collecte nationale des denrées alimentaires dans les magasins Carrefour et Carrefour Market

En me promenant chez Philippe Méoule, je tombe sur ce billet : 10 repas seront accordés aux restos du coeur en publiant un billet… Certes, ce blog n’est manifestement pas un panneau d’affichage publicitaire.
Je réfléchis… D’un côté, Je vais promouvoir 2 multinationales, qui mettent à genoux les producteurs, payent chichement leurs employés, étranglent le commerce local, et de l’autre, 10 repas pour les usagers des restos du coeur qui sont déjà passés de l’autre côté, en frange de la société, dans la face cachée du monde. Pas le temps de réfléchir jusqu’à 3 : 10 repas qui seront bien utiles à ceux qui en profiteront ! Je place le billet, je relaye l’info :
Les Restos du coeur organisent leur grande collecte nationale les 4 et 5 mars prochain. Pour participer à la diffusion de cette information, Danone et Carrefour s’engagent à offrir 10 repas aux Restos du Coeur pour chaque billet publié sur nos blogs.
Merci aux restos du coeur pour 25 ans d’engagement, merci à tous les bénévoles et les donateurs.
Les blogueurs agissent pour les Restos du coeur.
Laetitia Sanchez

déjà 5 commentaires pour cet article

  1. Fév 2011
    25
    11 h 25

    Salut Nono, merci, bravo et à bientôt… Philippe.

    philippe meoule

  2. Fév 2011
    27
    14 h 32

    Salut amis blogueurs !

    J’ai beaucoup hésité aussi et décidé que non.
    Je ne veux pas tomber dans le “chantage affectif” du mélange des genres, c’est trop facile.
    Mais, bien sûr, cela n’engage que moi.
    On ne peut pas, d’un côté, dénoncer (et on ne le fera jamais assez)le massacre social en raison de la faillite de l’état “à la Française” et, de l’autre, admettre implicitement que ce soit “au privé” de prendre le relai.
    On est dans la symbolique, mais c’est important la symbolique.

    Amitiés à vous deux.

    Patrick

    Patrick ROBERT

  3. Fév 2011
    27
    20 h 46

    Je comprends Patrick, mais on est dans une situation d’urgence chaque hiver.
    Aussi, je profite de la loi Coluche pour défalquer 75% de mes dons de mes impôts.
    Donc l’Etat contribue à 75% au financement des restos du coeur.
    Avec la contribution de tous les bénévoles de l’association, cela permet de compenser pour beaucoup de familles le massacre social, au moins pour les repas.
    Si en plus pour un billet, il y a 10 repas accordés aux restos du coeur, et si des centaines de blogs contribuent, cela représente des milliers de repas. Une goutte d’eau dans la mer, mais une goutte d’eau, quand on a soif…
    Et je fais un gros distinguo entre privé et associatif.
    Je comprends la symbolique, et je pense que tu admets le pragmatisme :)

    nono

  4. Fév 2011
    27
    22 h 44

    Nono

    Les “marketeurs” sont très forts et crois moi, je sais de quoi je parle.
    On ne retiendra pas que ce sont les blogueurs qui ont aidé les restos du coeur, mais Carrefour et Danone, c’est le seul but recherché.
    Et au passage Carrefour et Danone récupèrent toutes les adresses des blogs utiles pour leur marketing viral, une technique redoutablement efficace.
    Ne soyons pas naïfs et il y a bien d’autres moyens d’aider son prochain dans la détresse que de passer par Carrefour et Danone.

    Patrick ROBERT

  5. Fév 2011
    27
    22 h 51

    Oui, oui, Patrick,
    Je le regretterai demain peut-être, mais on va faire comme ça pour aujourd’hui :)
    On considèrera sans doute que ce sont les multinationales de l’agro-alimentaire et de la distribution qui ont aidé les restos du coeur, mais ceux qui mangeront ne se poseront pas la question.
    Tous les moyens sont bons à prendre pour l’instant. Sans naïveté.

    nono

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV