chez L

Cette catégorie contient 36 articles

La Semaine du Microcrédit

Qu'est ce que la Semaine du Microcrédit ? "La Semaine du Microcrédit " est une manifestation organisée par l'Adie (Association pour le droit à l'initiative économique). Organisés dans toute la France, des forums permettront aux potentiels créateurs d'entreprise de s'informer, de présenter leur projet, et de discuter de sa réalisation avec des créateurs en activité ainsi qu'avec des équipes de l'Adie. A Rouen du 3 au 5 juin (11h-17h) : Place Saint Sever (devant l’entrée commerciale Saint Sever). A qui s'adresse la Semaine du Microcrédit ? Comment faire si je ne peux pas me rendre sur les forums ?

Centres de rétention : dehors ou dedans, nous restons aux côtés des étrangers.

Appel à mobilisation pour le 2 juin 2009. Le 2 juin les associations retenues par le ministère de l’Immigration pour intervenir dans les centres de rétention administrative deviennent des « prestataires », des concurrents dans le cadre de l’appel d’offres. La mission d’accès aux droits auprès de personnes privées de libertés se transforme en simple mission d’information. Les droits de l’Homme et les libertés fondamentales ne sont pas à vendre ! Face à une logique de concurrence des associations, nous revendiquons une logique de compétence et une parole citoyenne indépendante. Associations, syndicats, avocats, citoyens, à l’intérieur ou en dehors des centres de rétention, nous continuerons à aider les étrangers pour la défense de leurs droits et de leur dignité.

Filles-garçons et vice-versa

Un nouvel album sur le thème des discriminations, et plus particulièrement des discriminations sexistes. Je félicite mes élèves de 6ème1 du collège Pierre Mendès France de Val-de-Reuil (27) pour cet excellent travail. Et souhaitons qu'il porte ses fruits auprès des enfants de maternelle, à qui il est destiné - car c'est là que tout commence ! Du rose pour les filles et du bleu pour les garçons... "Tu seras une princesse et je serai un chevalier ?" Quatre histoires illustrent le thème.

Vive la différence !

"Vive la différence !", c'est d'abord un album pour enfants réalisé en 2008 par des élèves de 6ème du collège Pierre Mendès France de Val-de-Reuil (27), pour d'autres enfants, plus jeunes, ceux de l'école maternelle. C'est un projet d'écriture autour du thème des discriminations, réalisé dans le cadre du projet européen de lutte contre les discriminations "Lucide". "Vive la différence !", c'est aussi une émission de radio enregistrée en décembre 2008 sur les ondes de la radio HDR, la Radio des Hauts de Rouen. J'y aborde les thèmes des formes de discriminations au collège, de la perte de mixité sociale dans les établissements ZEP, liée aux effets de la suppression de la carte scolaire et accompagnée de la proposition d'un "socle commun de connaissances". Une petite mise en scène sonore de l'histoire de Martin l'ourson clôt l'échange.

C’est la crise, changeons !

Vous avez calculé votre empreinte écologique ? Vous savez que si tous les habitants de la planète vivaient comme nous en France, il faudrait l’équivalent de 3 planètes ?! Et 6 si l’on suivait le mode de consommation américain… Il est peut-être temps de revoir les bases de nos modes de vie. Et tenter, si possible, de réconcilier en nous le citoyen et le consommateur… Etre ou avoir ? Mieux ou plus ? C’est tout le débat actuel.

8 mars : une journée pour les femmes (une !)

Liberté, égalité, fraternité… Oui, mais pas la même pour tout le monde !

60 ans après la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen de 1789, l’esclavage a été aboli en France… Bon, cela n’a pas empêché le boom de l’expansion coloniale ! Allez hop : plus esclaves ! On les exploite encore bien sûr, comme leurs terres et leurs ressources… Et oui, c’est la naissance du capitalisme moderne et de la « profitation » universelle ! Félicitations aux heureux parents ;)

Au 20ème siècle, les femmes obtiennent le droit de vote (allez un point pour la Nouvelle-Zélande qui l’instaure en 1893, contre 1944 en France). Olympe de Gouges, en 1791, osa proposer une « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne »… Elle fut guillotinée deux ans plus tard !

Négritude et féminitude. Fier d’être noir. Fière d’être femme. On voit le parallélisme de ces mots forgés, l’un par Aimé Césaire et Léopold Senghor en 1935, l’autre par Simone de Beauvoir en 1949.

Alors, alors… On enferme le noir, la femme ou l’homosexuel dans sa différence (désolée pour toi la noire gay)… « Indivisibles ! » se proclament-ils. Et on en appelle à la République française, « une et indivisible ». Rokhaya Diallo, la fondatrice du groupe en 2006, veut lutter contre les clichés et le racisme ordinaire : « les Noirs ont la danse ont le sang ». Le 17 mars 2009, à l’occasion de la semaine internationale d’action contre le racisme, l’association remettra les Y’a Bon Awards aux auteurs des pires déclarations du PAF, de la pub et du cinéma. Voir http://www.lesindivisibles.fr/

A quand les « Blonde Awards » contre les clichés sexistes ? « Pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières ? »

Alors oui, Desproges dans son Dictionnaire superflu à l'usage de l'Elite et des bien nantis se moque : « La femme est assez proche de l'homme, comme l'épagneul breton. A ce détail près qu'il ne manque à l'épagneul breton que la parole alors qu'il ne manque à la femme que de se taire ! », « Le féminin de "directeur" est "la femme du directeur" »… Mais allons, il n’y a pas de fumée sans feu ? L’humoriste génial mort, il en reste les mots. Après, tout est dans le ton !

La femme est-elle un homme comme les autres ?!

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV