crise

Ce tag est associé à 1 articles

Pierre Larrouturou présente la conversion écologique dont le département de l’Eure a besoin

Jeudi 10 mars 2011 aux Damps (27340), Pierre Larrouturou est venu apporter son point de vue d'économiste et d'écologiste après l'exposé de deux syndicalistes sur la situation locale de l'emploi.
Pierre Larrouturou y a défendu ses idées de partage du travail, en liaison avec la vision d'une "conversion écologique de l'économie". Les crises financière, sociale et écologique doivent nous amener à repenser notre modèle de société.
Comme l'économiste anglais Tim Jackson, dans son livre "Prospérité sans croissance - la transition vers une économie durable", Pierre Larrouturou veut poser les bases d'une vision responsable de l'économie : le retour de la croissance est un mythe (Sainte-Rita, priez pour nous !), il faut y renoncer.
Comment faire autrement ? Les moyens technologiques ont permis l'augmentation de la productivité, qui a créé de la richesse : comment la répartit-on ? Quel nouveau pacte social définit-on, pour l'emploi, les salaires, les retraites ? Quel rôle l'écologie peut-elle jouer dans la redéfinition d'une prospérité extraite des seules logiques comptables du PIB, et qui prenne en compte les ressources limitées de notre planète ?
Voilà quelques-uns des enjeux d'avenir que Larrouturou a envie de défendre avec Europe Ecologie. Le PS n'a pas voulu prendre au sérieux sa réflexion : laissons-les s'empêtrer dans leur vision irréaliste du retour de la croissance. Aujourd'hui, c'est vrai, 1/4 de notre croissance est due aux NTIC (internet), mais faire miroiter un retour aux valeurs industrielles qui prévalaient hier, et continuent d'en laisser plus d'un sur le bas-côté, risque de décevoir des aspirations. Il faut construire les solutions d'avenir auxquelles aspirent nos concitoyens, en regardant les réalités en face.
Merci à José Alcala pour son compte-rendu vidéo.
Retrouvez le point de vue de Pascal Labbé sur le site "L'Eure de l'écologie".

C’est la crise, changeons !

Vous avez calculé votre empreinte écologique ? Vous savez que si tous les habitants de la planète vivaient comme nous en France, il faudrait l’équivalent de 3 planètes ?! Et 6 si l’on suivait le mode de consommation américain… Il est peut-être temps de revoir les bases de nos modes de vie. Et tenter, si possible, de réconcilier en nous le citoyen et le consommateur… Etre ou avoir ? Mieux ou plus ? C’est tout le débat actuel.

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV