Toumaï

Cette catégorie contient 36 articles

L’alphabétisation des filles dans le Zanzan (Côte d’Ivoire) : l’action de l’ONG “filles d’Afrique”

Au cours d'un voyage en Côte d'Ivoire avec son beau-fils originaire du pays, Henri Sobowiec a découvert la vie quotidienne d'une région, le Zanzan, et plus particulièrement de la ville de Tabagne, dans le département de Bondoukou.
La région du Zanzan a un taux d'analphabétisation important, qui touche plus particulièrement les filles. En effet, malgré les efforts consentis par les autorités depuis l'accession du pays à l'indépendance, le taux de scolarisation de la fille a toujours été faible et très inférieur à celui des garçons. Il est passé de 36% en 1970 à à peine 43% en 2001.
Avec la crise militaro-politique que vit la Côte d'ivoire depuis 2002, ce taux a connu une baisse. Singulièrement dans la région du Zanzan où la situation est dramatique. "Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de l'Education nationale pour tous, la région du Zanzan est parmi celles qui ont le taux d'analphabétisation assez inquiétant surtout la scolarisation des filles" a révélé le Docteur Kamara Laurence, présidente de l'Ong “filles d'Afrique”, qui reste persuadée que "les filles du Zanzan, ne sont pas faites uniquement pour faire le métier de bonne - servante, le mariage forcé encore moins pour des corvées incompatibles à leur âge".
“Notre conviction vient du fait qu'une fille instruite, c'est une nation construite. La preuve est faite aujourd'hui, qu'une fille bien instruite peut être également un agent de développement de son pays dans le futur". L'Ong “filles d'Afrique” est venue dans cette région pour emboîter le pas à tous les partenaires et Ong dans le domaine de l'éducation et l'instruction, en vue d'apporter à sa manière sa pierre à la lutte contre l'analphabétisation.
Kouassi Kouakou Christophe, secrétaire général de la préfecture de Bondoukou, au nom du préfet de région, a salué l'initiative de l'Ong " filles d'Afrique " et déploré la sous-scolarisation de la jeune fille dans le Zanzan : "nous avons une approche dépassée de la scolarisation de la jeune fille. On dit souvent qu'une fille mise à l'école va aller où ? Demain, c'est pour être enceintée. Mais qui l'enceinte ? Faites en sorte que vos filles aillent à l'école. Car c'est vous, c'est nous qui les enceintons". Kouakou Dapa, maire de la commune de Bondoukou et parrain a pour sa part qualifié l'acte de l'Ong "filles d'Afrique" de "noble".

Tabagne : les livres arrivent à bon port !

chargement des livres pour Tabagne
Hier, nous avons reçu un courrier électronique de notre contact en Côte d'Ivoire, Kouakou Adaye, originaire de Tabagne, actuellement chirurgien et membre du Rotary Club à Abidjan. Adaye nous informe de la livraison officielle de nos livres au Collège Moderne de Tabagne. Ci-joint une photo prise après la livraison à la gare routière et avant chargement pour Tabagne.
Cette excellente nouvelle nous encourage à poursuivre la collecte des livres pour l'Afrique, par le biais de l'association Toumaï, qui a été enregistrée en Sous-Préfecture le 22 mars dernier.
La prochaine action devrait avoir pour destination le Congo, le pays d'origine du vice-président de notre association, Gilbert Matongo.
N'hésitez pas à nous contacter pour tout don de livres ou pour quelques heures de bénévolat.
Un grand merci encore à Henri Sobowiec pour l'efficacité de ses contacts !
Merci aussi aux jeunes filles qui ont su faire preuve de générosité et de solidarité en participant à cette action. Rendez-vous l'année prochaine au lycée ? Rêvons que leur exemple serve de modèle à leurs jeunes camarades...

Donnons une seconde vie aux livres : création de l’association Toumaï, club de solidarité avec l’Afrique, à Val de Reuil (27100)

Donnons une seconde vie aux livres : création de l'association Toumaï, club de solidarité avec l'Afrique
Après le succès de l'opération Tabagne, qui a permis d'acheminer plusieurs m3 de livres vers la Côte d'Ivoire, nous avons eu envie de pérenniser cette action de collecte solidaire pour l'Afrique.
Cette première opération avait été impulsée par Henri Sobowiec, le très dynamique président de l'association "Lire et faire lire", qui m'avait sollicitée pour un échange entre des collégiens du collège Pierre Mendès France de Val-de-Reuil et le collège Moderne de Tabagne en Côte d'Ivoire. Suite à notre correspondance, le manque criant de livres et de bibliothèques nous était apparu et une grande opération de collecte avait été lancée auprès des écoles, des collèges, des lycées et des bibliothèque de la communauté d'agglomération.
Plusieurs générations d'hommes, de femmes et d'adolescents ont généreusement prêté leurs bras et donné de leur temps pour mener à bien le travail de tri et de paquetage de la précieuse cargaison.
Enfin, trois jeunes filles du collège sont courageusement allées défendre ce projet auprès du jury "Envie d'Agir" de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports. Grâce aux 500€ qu'elles ont ainsi pu obtenir, 5m3 de livres ont été acheminés vers la Côte d'Ivoire.
Ce premier succès nous a donné envie de pérenniser cette action vers l'Afrique.
Chaque année, des tonnes de livres en bon état partent au pilon dans les bibliothèques, les écoles, les établissements secondaires. Quel gâchis quand d'autres, ailleurs, n'ont pas cette chance d'avoir accès aux livres pour apprendre ou pour se distraire !
Bien vite, l'idée de créer une association spécifiquement dédiée à cette action a germé. Henri nous a alors proposé de créer "Toumaï" : Toumaï est le plus vieux crâne fossile découvert à ce jour et, dans la langue du désert tchadien où il a été trouvé, Toumaï signifie, "espoir de vie".
L'objet de cette association :
  • Donner une seconde vie aux livres ;
  • Contribuer à la lutte contre les inégalités entre les pays du Nord et du Sud, par la création de bibliothèques qui permettront l'accès à la culture ;
  • Favoriser l'engagement citoyen des jeunes, grâce au rapprochement avec les Foyers socio-éducatifs des collèges et les Maisons des lycéens ;
  • Contribuer à une culture de la paix et à la lutte contre le racisme, par la rencontre de personnes de cultures et d'âges différents.
Si vous aussi vous êtes prêts à donner un peu de votre temps pour soutenir cette action solidaire, généreuse et conviviale, rejoignez-nous à la prochaine Assemblée générale de l'association, le jeudi 18 mars 2010 à 17h, au local du RERS, 1 rue Pierre Première à Val de Reuil.
Vous pouvez également contacter Henri Sobowiec par mail : fhsobowiec@free.fr.
Vous pouvez enfin laisser des commentaires sur ce blog.
A lire : Plaidoyer pour des bibliothèques en Afrique du romancier et poète Alain Mabanckou.

Envie d’agir à Val-de-Reuil pour créer une bibliothèque en Côte d’Ivoire. Allez les filles !

Donnez de l'élan à vos projets !

Quatre élèves de 3ème du collège Pierre Mendès France de Val-de-Reuil obtiennent un prix de 500€ pour aider à la création d'une bibliothèque scolaire à Tabagne en Côte d'Ivoire.

Tout a commencé il y a un an avec un échange épistolaire entre trois classes de 4ème du collège et leurs homologues du Collège Moderne de Tabagne, dans la région de Bondoukou en Côte d'Ivoire. Pour les jeunes Français (comme pour les jeunes Ivoiriens), ce fut une réelle découverte de l'autre.

"Nous avons la chance de pouvoir étudier dans de bonnes conditions et de pouvoir lire, confie Coralie. Nous souhaitons partager cette chance de pouvoir accéder aux livres avec des jeunes d'un pays moins favorisé que le nôtre."

Bravo les filles et merci à tous leurs partenaires ! Cliquez ici pour en savoir plus sur ce beau projet.

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV