Accueil > vie locale > Aménager les berges de la commune de Saint-Pierre du Vauvray : une priorité !

Aménager les berges de la commune de Saint-Pierre du Vauvray : une priorité !

Vous l’avez remarqué : de plus en plus de monde vient se promener sur les bords de Seine, à Saint Pierre du Vauvray comme ailleurs.
Une idée me trotte dans la tête depuis plusieurs mois : et si c’était l’occasion de diminuer ce sentiment de la « peur de l’autre » ?
C’est un sentiment de plus en plus persistant autour de nous, renforcé par un gouvernement qui envisage la création d’une brigade de police chargée d’effectuer des contrôles inopinés des cartables des élèves au sein même des établissements scolaires, que des enfants mineurs (suspects !) sont arrêtés par la police à la sortie de leur école, que l’on projette de ficher les enfants dès la maternelle avec le fichier Base élèves… il est urgent de se demander pourquoi notre pays a une telle peur de sa jeunesse .

Si nous devons réaliser une chose en tant qu’élus locaux, c’est bien de recréer du lien et je le crois sincèrement, l’aménagement des bords de Seine le permettra.

Plusieurs questions, mais pas les seules (je compte sur vos commentaires pour avancer dans le projet).

multisport

    chemins et randonnées

    – On laisse dans la situation actuelle ou on valorise le site ?
    – Un développement pour qui ? Pour les habitants de Saint-Pierre du Vauvray, Andé et Saint-Etienne du Vauvray ? Ou pour les touristes ?
    – Quelles activités seront développées ?
    – Qui prend en charge les frais d’investissement ?

Quelques points d’informations pour permettre de répondre :

  1. Utilisation d’un document prospectif : le « SCoT Seine–Eure, Forêt de Bord » (je suis président du SCoT).
    Les conclusions du schéma de cohérence territoriale indiquent que le trois communes de Saint-Pierre du Vauvray, Saint-Etienne du Vauvray et Andé formeront un pôle urbain secondaire de 4000 habitants à l’horizon de 2015. Il offrira une qualité de service à la personne et un réseau de transport en commun performant.
    Notre commune de Saint-Pierre du Vauvray est située au centre de ces trois communes : la réalisation d’infrastructures renforcera le rôle central et permettra de fidéliser une population de jeunes couples. Cette réalisation s’intègrera dans un projet global de développement des bords de Seine visant à donner du lien entre le fleuve et ses riverains.
    Cette réalisation s’appuiera sur trois piliers :

    • L’environnement,
    • la pratique sportive,
    • le tourisme.
  2. La situation existante :
    Actuellement les 3 communes recensent une population de 3000 habitants.
    La distribution d’enfants se répartit de la façon suivante :

    • Primaire : trois écoles cumulent un effectif de 200 enfants scolarisés.
    • Collège : Le collège de rattachement se situe à Louviers, avec un effectif total de 93 enfants scolarisés dans les 3 communes.

    Pourtant aucune de ces communes n’offre d’installation sportive suffisante pour ces 300 jeunes.
    Pour répondre à un développement durable du territoire, il est nécessaire d’augmenter la pratique sportive sans engendrer de déplacements excessifs.
    Nous avons l’obligation d’offrir cette pratique :

    • Il faut inciter les scolaires à la pratique sportive,
    • il faut centrer l’installation géographiquement par rapport aux différentes communes,
    • il faut donner le libre accès à l’installation.
  3. L’offre sportive locale actuelle :
    Depuis cinq ans, le club de football intercommunal à créé une école de football (accessible aux enfants dès cinq ans). Cette école recense cinquante adhérents.
    La création de cette structure permettra la pratique du football pour les jeunes enfants dans des conditions de jeu plus acceptables. Cela renforcera ainsi l’attractivité de l’école de foot. Et des 3 communes.
  4. Des aides possibles :
    Le montant global ne peut être pris en charge par la commune mais on peut déposer des dossiers de subvention dans les organismes suivants :

    • Centre national pour le développement du sport
    • Fonds d’aide au football amateur
    • Fonds parlementaires
    • Case fond de concours
    • Conseil général

    Alors rêvons que notre conseil municipal fera les bons choix, et soutiendra le projet qui sera présenté devant la commission tourisme de la Case au mois de juin. Et dont vous avez la primeur…
    Qu’en pensez-vous ?

Jérôme Bourlet

laetitia a déjà publié un commentaire : voulez-vous lui répondre ?

  1. Mai 2009
    26
    16 h 33

    Je suis venue m’installer avec ma famille à Saint-Pierre pour son cadre et ses commodités : sa gare, ses écoles, ses commerces et son charmant bord de Seine. J’adore marcher : quel privilège de pouvoir faire ses courses et aller à l’école à pied, quel bonheur de flâner au bord de l’eau !
    Comme citoyenne d’abord, ensuite comme élue, je veux m’engager pour la survie et le développement de ces centres vitaux pour notre commune. Nous avons perdu la gare (peut-être pas définitivement ?) : battons-nous aujourd’hui pour préserver l’école, les commerces et améliorer le cadre de notre village.
    Les bords de Seine sont un formidable atout pour notre commune : je pense que ce dossier doit être mis en avant et soutenu par tous les acteurs de la vie locale. Préserver et éduquer à l’environnement tout en développant les loisirs, quel beau projet ce serait pour notre village et notre région !

    laetitia

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV