développement durable

Ce tag est associé à 1 articles

Communiqué de presse : Une réunion publique pour l’avenir du collège Pierre Mendès France à Val de Reuil (27100)

Les élus Europe Ecologie-Les Verts de Val de Reuil appellent tous les acteurs, parents, personnels d’éducation, élus, citoyens à retrouver l’esprit d’une éducation partagée et à débattre tous ensemble de ce sujet au coeur de la ville..
Les élus Europe Ecologie-Les Verts de Val de Reuil s’inquiètent des rumeurs de fermeture du collège Pierre Mendès France.
Il y a 35 ans, le collège Pierre Mendès France a été construit sur le modèle d’un collège ouvert sur la ville, dans l’idéal d’une éducation partagée. Aujourd’hui, la politique du tout-sécurité et du repli sur soi a amené un isolement et un délaissement du collège au bout de la dalle.
Il y a deux ans, l’assouplissement de la carte scolaire, en mettant en concurrence les établissements, a renforcé la ségrégation des élèves en fonction de leur origine sociale. A Pierre Mendès France aujourd’hui, 80% des 305 élèves sont issus de catégories socioprofessionnelles défavorisées. A la rentrée 2010, 56 heures d’enseignement ont été supprimées au collège. Cette situation ne peut pas continuer.
Val de Reuil est une ville jeune, en pleine expansion urbaine, tout comme les communes voisines. A la rentrée prochaine, sur les 3 établissements du site, près de 1200 élèves sont attendus. De nombreuses constructions sont programmées aux alentours du collège, dont un écoquartier dès 2011. De plus, c’est le seul collège desservi par le bus cadencé tous les quarts d’heure.
Dans cet environnement, une fermeture nous paraît aberrante. Il faut réfléchir au contraire à des solutions d’avenir pour cet établissement.
Dans un esprit participatif, les élus Europe Ecologie-Les Verts de Val de Reuil appellent tous les acteurs, parents, personnels d’éducation, élus, citoyens à retrouver l’esprit d’une éducation partagée et à débattre tous ensemble de ce sujet au coeur de la ville.
Les élus Europe Ecologie-Les Verts de Val de Reuil

Déni de démocratie II : 200 élus en appellent à l’Etat, et l’Etat reste sourd à leur appel !

déni de démocratie II : 200 élus en appellent à l'Etat, et l'Etat reste sourd à leur appel !
C'est un consensus qui a réunit les 200 élus locaux réunis les samedi 24 octobre.
Un consensus qui dépasse les orientations et les partis politiques. Un consensus qui rassemble les élus de tous bords pour dire : "NON au déclassement de la zone Natura 2000 de Saint-Jouin Bruneval". Et pour s'opposer à l'implantation d'un port méthanier à sa place.
Le Collectif d'élus (clic-clic pour lire la liste des élus...) s'oppose au PIG, le Projet d'Intérêt Général qui caractérise d'intérêt public le port méthanier (dont les promoteurs sont POWEO S.A., CIM S.N.C., et VERBUND Gas. GmbH) ainsi que le gazoduc qui traverserait nos campagnes.

Les élus rappellent, avec toute la population, que la zone doit être reclassée Natura 2000, afin de préserver notre environnement, pour les générations futures et les espèces en danger, de conserver les attraits touristiques de notre région (elle attire plus de 3 millions de touristes, et emploie 30.000 personnes), et enfin de développer une véritable alternative énergétique et environnementale en créant un pôle de développement des énergies marines.

L’enjeu est majeur, et engage l’avenir de notre région, et d’une filière énergétique : les énergies marines (et renouvelables).

Quelles solutions ? Y a-t-il des alternatives ? clic-clic pour le savoir...

Le désherbage à la vapeur testé dans 5 communes de l’Eure

desherbage-par-vaporisation

Les communes de Saint-Pierre du Vauvray, Andé, Herqueville, Lery, et Heudebouville ont été sélectionnées par la Case pour tester le désherbage alternatif par vaporisation d'eau chaude. C'est un procédé bien plus respectueux de l'environnement que l'emploi de produits phytosanitaires, même s'il est plus onéreux que l'usage de produits chimiques, car nécessitant plus de passages [...]

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV