Accueil > vie locale > Alain Loëb (et sa liste ?) sortent leur programme… copié collé !

Alain Loëb (et sa liste ?) sortent leur programme… copié collé !

copie-colle

“L’argument, les personnages, le détail des aventures, le titre même, j’avais tout emprunté à un récit en images paru le trimestre précédent. Ce plagiat délibéré me délivrait de mes dernières inquiétudes : tout était forcément vrai puisque je n’inventais rien.”
Jean-Paul Sartre (Les mots)
On connaît le goût du maire pour ne pas se fatiguer à écrire ses discours. Il avait peu apprécié qu’on le remarque la première fois, ce qui ne l’a pas empêché de récidiver. Un hommage au maire UMP de Gif-sur-Yvette, vraisemblablement.
Et pour le lancement de son programme, Alain Loëb a tenu à rendre hommage à notre programme : à force de nous suivre, de nous lire, de nous écouter, il a finalement compris la justesse de nos arguments.
Je ne peux que l’en féliciter !
Il y a une conseillère municipale qui avait indiqué à Jorge qu’ils savaient qu’ils n’avait pas la subvention pour la salle des fêtes. Cela a été confirmé par un autre adjoint proche de M. Loëb.
La même lui avait aussi confié qu’ils n’avaient pas fait de programme, et que c’était grosso-modo le même que le nôtre.
Considérons cela comme un hommage du maire à nos idées. Pas grave M. Loëb, vous avez apprécié notre programme, nous vous en remercions.
Le joli petit port de Camaret, où l'on peut distinguer la tour Vauban près de la jetée. image © Ouest-France

Et puis un programme, ce n’est pas que des idées : c’est aussi des titres, une mise en page, et une façon de se présenter dans les rues, aux portes des habitations, avec toute son équipe rassemblée et unie…
Dring ! dring !… Ah, c’est mon pote Google en qui me dit que non, les titres ne viennent pas de chez nous. Mais… de Camaret.
Camaret est une jolie petite ville de Bretagne, popularisée par ses alignements de menhirs, son joli petit port et la tour Vauban – qu’on distingue en arrière-plan sur la photo, et une chanson, disons-le, quelque peu grivoise.
Dans cette jolie petite ville, il y a une jolie petite liste qui a fait un … site de campagne : une alternative pour Camaret Qu’y peut-on lire ?
Sur le site de Camaret : “[…] nous élaborerons une solide stratégie budgétaire et économique, soucieuse de la bonne gestion, à court, moyen et long terme, des finances communales, tout en répondant aux besoins essentiels et immédiats de l’ensemble des habitants.”
Sur le programme de M. Loëb : “Notre stratégie budgtaire économique. Une stratégie soucieuse de la bonne gestion des finances communales tout en répondant à vos besoins essentiels et immédiats”.
Sur le site de Camaret : “[…] une politique du cadre de vie ambitieuse, réfléchie et concertée en matière de voirie, d’eau et d’assainissement […]”
Sur le programme de M. Loëb : “Une politique de cadre de vie ambitieuse réfléchie et concertée qui permet de : suivre les dossiers en matière d’eau, d’assainissement (gérés pas la CASE) afin de vous servir au mieux.”.
Sur le site de Camaret : “La solidarité bien sûr : Afin d’apporter aux Camarétoises et Camarétois les solutions les plus appropriées à leurs problèmes, tout en assurant le lien et le dialogue entre les générations […]”
Sur le programme de M. Loëb : “Une continuité de la solidarité. Pour vous apporter les solutions les plus appropriées à vos problèmes particuliers qui accompagnent chaque étape de votre vie.”.
Il n’y a pas écrit “Camarétoises et Camarétois”, ça se serait vu . En même temps, ça s’est vu !
Sur le site de Camaret : “Une forte démocratie locale.”
“Un soutien financier, technique et humain à toutes les associations qui dynamisent notre Commune, dans tous les secteurs et relaient les attentes des habitants.”
“Un effort accru de communication pour faire circuler l’information, expliquer les décisions, recueillir les propositions.”
Sur le programme de M. Loëb : “Une démocratie locale.”
“Favoriser le bon fonctionnement de la vie associative en lui assurant notre soutien financier et technique.”
“[…] faire un effort accru de communication pour expliquer nos décisions.”
“faire circuler l’information par l’édition d’un bulletin municipal mensuel déposé chez nos commerçants.”
Pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle ! Après près de 2 ans sans le recevoir, nous en avons reçu 2, coup sur coup, à l’orée des élections. Et désormais, on va en recevoir un tous les mois.
Par simple politesse, j’aurais trouvé plus juste d’écrire : “Comme à Camaret, nous élaborerons une solide stratégie budgétaire et économique, soucieuse de la bonne gestion, à court, moyen et long terme, des finances communales, tout en répondant aux besoins essentiels et immédiats de l’ensemble des habitants. Comme à Camaret, etc, etc.”
Pour le reste du programme, nos propositions ont été saluées par le maire sortant. Puisqu’il les reprend à son compte.
Toutefois, toutefois, il y a des différences derrière les propositions des uns ou de l’autre. Et pas seulement sur le fait de ne l’avoir pas fait durant 6 ans, et de proposer de le faire dès l’élection passée. Le diable est dans les détails :
  • Pour ce qui est de suivre les dossiers en matière d’eau et d’assainissement, c’est tout de même un minimum pour une municipalité.
    Mais ça ne suffit pas. il faudra faire voter à la CASE une compétence qui est peut-être un détail pour vous, mais qui pour certains veut dire beaucoup (oui, moi aussi je plagie… Michel Berger – mais je le dis) : le service public d’assainissement non collectif (SPANC).
    Tant que la compétence du SPANC sur la réhabilitation n’est pas votée par la CASE, l’Agence de l’Eau se trouve dans l’incapacité à venir aider à la rénovation de l’assainissement non collectif, autrement dit l’assainissement individuel (fosse septique). Des aides qui peuvent atteindre 60% pour la réhabilitation d’un assainissement individuel.
  • Demander une ligne de bus Herqueville-Andé-SaintPierre du Vauvray-Val de Reuil, c’était une demande très forte de Jérôme Bourlet. Content de voir que le maire sortant adhère enfin à cette idée.
    Alain Loëb s’y était opposé à la commission déplacements de la CASE. (“La demande est trop faible pour une ligne régulière. Une ligne de transport en commun ne suffira pas à créer une croissance urbaine.”)
  • Ca, c’est une idée originale, pas à nous : veiller à la reconduction des aides dont peuvent bénéficier nos commerces.
    Il serait tout de même assez farfelu d’aller s’opposer à ces aides, en même temps ;-)
    Ah ! Mais c’est sa seule proposition pour le commerce. Mince !
  • Des fois on se demande qui est le maire du village !
    Le maire sortant est tout de même maire depuis 6 ans. Et il nous propose de faire dans une semaine ce qu’il n’a pas fait en 6 ans.
    Sécuriser le centre-ville et les entrées du village. Centre-bourg, mais bon, je chipote.
    Zone 30 : il y était opposé lors de ses voeux en janvier. En février, nous avons sorti le résultat du questionnaire, c’était la sixième priorité des habitants… Et il en vient à proposer d’“engager une réflexion” sur l’entrée en zone 30… Le temps de compter Π (Pi) jusqu’à la dernière décimale, 2 fois de suite ?
    Supprimer le sens interdit du pont submersible… Ben facile : il reste une semaine pour le faire. Un arrêté, une scie à métaux (un sac plastique noir ?). Ca peut être fait dans la journée. Ce sera bon pour 17h ?
    Arrêts-minutes, signalétique, et pour l’île du bac, prévoir un passage piéton aussi, pour aller à l’arrêt de bus. Et dans la montée un minuscule ouvrage pour que les voitures ne puissent pas verser dans le fossé en cas de verglas. Vous aimez nos idées ? Votez pour nous.
  • Réhabilitation de nos bâtiment communaux. Promesse de 2008, tout de même. On en est où, cela devrait être fini, non ?
    Au lieu de dire : pour l’école, c’est pas la peine, je vais construire une nouvelle école dans le champ au bout de la rue Gourdon – et puis quoi, elle est où ? – ; ensuite la rénovation de la salle de fêtes, on fait pas comme vous dîtes parce que ça va coûter, et de vouloir trouver une subvention d’un demi million d’euros qu’on a pas – forcément ! – pour rénover simplement une petite salle des fêtes ; de totalement isoler la mairie qui est une passoire thermique, et au final il y a quoi ? Un algéco dans la cour ? Allons…
  • Restaurer la salle polyvalente (salle des fêtes).
    Confirmé, pas de subvention. Oups, pas d’aérothermie à 86 000 euros. Oups, pas de cuisine à 112 000 euros. On repart sur ce qu’on disait : isoler, changer le chauffage, mettre peut-être des puits de lumière, réaménager, restaurer, et le faire en collaboration avec les parties prenantes.
    Réinventer l’occupation des lieux aussi. Et donner un lieu, une maison des associations.
  • sortir du mode pause

    Alain Loëb veut poursuivre la pause de mobilier urbain. Cette proposition est plaisante, et même contraire à la nôtre : nous, nous proposons d’installer des bancs et des poubelles, retirées par la municipalité.
    Nous, nous voulons très vite quitter le mode “pause” pour passer au mode “play” et très vite, en réaliser la pose. Il n’y a pas de lapsus sans révélation…
  • Le fleurissement ? On est pour. Regardez nos propositions. Paillage, des légumes aussi, et puis surtout, quand je vois ce que font les habitants – et Jérôme, patron de la Teurgoule, sans aide, sans prêt de matériel… Sans remerciements. Euh, si : merci Jérôme :-)
    Mais quid des jardins familiaux. Zut, pas copiés-collés.
    Les fleurs ne doivent pas cacher la misère, non plus.
  • Des aires de jeux au coeur de notre village. C’est fort de café !
    C’était impossible. On pourrait pas le faire. Et c’est devenu une promesse du maire sortant. Il est ?
    Ah, oui : maire depuis 6 ans !
  • Adapter les rythmes scolaires !..
    Comme quoi ils ne sont pas bons. Et pourtant ! On avait réussi à travailler sur un projet ambitieux, et pas ruineux. Enseignants, parents, associations, tous ensemble nous étions d’accord. On a eu des réunions efficaces. Nous avons tous fait des compromis, toujours dans le seul objectif de l’intérêt des enfants.
    Monsieur le maire, vous aviez dit qu’enseignants et parents n’avaient pas le droit d’inviter les associations (et la CASE, l’éducation nationale, et vous-même et les élus), que vous les “convoqueriez vous-même. Ni invités, ni “convoqués”.
    Vous avez dit que vous présenteriez un projet : Rien ! pas une ligne. Vous avez juste contré tous ceux qui ont bossé. Dans l’intérêt des enfants et de la collectivité. Il y en a eu de l’intelligence, et de la compréhension des uns et des autres, autour de la table.
    Mais vous avez contré, seul, toutes nos propositions. L’école n’est pourtant pas l’ennemie de la mairie, au contraire.
    Désolé de vous le dire : sur le sujet de la réforme, sur l’école et la jeunesse en général, vous n’êtes pas, ou plus, crédible.
  • Rénover un terrain de tennis. De qui se moque-t-on, depuis le temps qu’on en fait la demande ! Que ce ne sont pas de gros travaux, et qui sont indispensables. On le propose, et là, vous faites la proposition dans votre programme.
    Et oui, nous, citoyens, sommes vraiment des gogos.
  • Une dernière pour la route : activer les relations avec les services sociaux pour aider les familles en difficulté ou les parents isolés.
    Mais ça existe : vous ne cessez de diminuez le budget tous les ans, par 2 par an, parfois. Il est caché, inutilisé, et nous en parlons souvent. Cela s’appelle : le C.C.A.S., centre communal d’action sociale. Vous l’avez mis à terre, monsieur le maire.
Nous vous avons proposé un débat, vous l’avez refusé.
Je vous ouvre donc mes colonnes pour répondre. Comme elles sont toujours ouvertes, d’ailleurs.
Vous avez eu un comportement inadmissible en distillant vos courriers de corbeau, et en utilisant le compte et les fichiers de la mairie. Ce n’était pas signé, mais c’était vous.
Ayez ici la courtoisie de faire amende honorable, et répondez. Vous n’avez pas eu le courage de faire un site, ni votre propre programme. Je vous promets que votre réponse sera intacte dans les commentaires. Sinon…

Monsieur Le maire, puisque vous appréciez nos idées et nos propositions, et puisque vous n’avez pas su les mettre en place durant 6 ans, si vous voulez qu’elles voient le jour dans notre commune : votez pour nous le 23 mars !

nono

Amie a déjà publié un commentaire : voulez-vous lui répondre ?

  1. Mar 2014
    18
    18 h 56

    incroyable mais vrai !

    Amie

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV