Accueil > de quoi j'me mêle > Tricards chez Caméra Diagonale !

Tricards chez Caméra Diagonale !

Il est des blogs que l’on va lire, pour s’informer, pour le plaisir, pour passer aux nouvelles.
On y trouve de l’information sur tout, la high tech, le sport, la couture, le tricot, la pêche, et tant d’autres sujets.
Il y a ceux qui parlent de la politique et de la vie locale…
Parmi ces blogs, quelques-uns sont des lieux de discussion. On commente comme on va au troquet. Philosophie de comptoir ? Que nenni : on cause et on débat. Le taulier du blog, parce qu’il est le taulier, fait un peu sa loi, après tout, la discussion fait suite au billet commis. Mais si l’on va dans ce troquet, c’est aussi du fait de l’impartialité, ou de la partialité, du taulier. il surveille mais les débats le dépassent, ça devient un lieu public et citoyen.
Parmi ces blogs, il y a dans l’Eure voie-militante, qui a fait couler beaucoup d’encre dans les fils de commentaires (j’en profite pour recommander le billet paru aujourd’hui par Guillaume Blavette, un militant de sortir du nucléaire, qui s’explique sur les raisons de sa démission de son poste d’administrateur, et qui veut que le mouvement anti-nucléaire en France soit refondé. Mais je m’éloigne de mon sujet…).
Denis a jeté l’éponge. Souhaitons-le : s’il abandonne pour l’instant, personne ne saura lui retirer le droit de revenir agiter nos consciences. Pas la peine de venir lui dire d’arrêter d’être présent, sous prétexte qu’il a renoncé à bloguer de façon citoyenne. Le blog reste collectif, de toutes façons. Espérons que les débats parfois ardents, perdureront.
Il y a caméra diagonale dans l’Eure. Ce blog se veut intransigeant, sans parti pris partisan, tenu qu’il est par un journaliste. Nous avons tous reçu nos leçons de bloging par le taulier. Bon. Respect, tout ça. Il a été journaliste et ses sujets valent le détour pour qui s’y intéresse. Soupe au lait ? Soit. On ne rigole pas avec le PRG, et José et Franck Mart.. Tulipe sont là pour nous recadrer sévèrement. Il n’y a pas mort d’homme (même pas de rire). Prenons donc cela à la légère : il ne s’agit que de mots, et ils sont parfois bons.
Et puis il y a eu ce billet, où je suis devenu tricard, tout comme Jérôme Bourlet qui a voulu corriger une erreur.
On y lit, à propos du nucléaire : “[Hollande] souhaite une réduction de 25% sur 20 ans.” Plus loin : “[Hollande] a été élu au second tour avec plus de 56% et EELV semble s’asseoir sur ce résultat.” Et enfin : “Aujourd’hui, Madame Joly exige du candidat socialiste qu’il prenne en compte la position de EELV, à savoir une sortie immédiate du nucléaire. C’est techniquement impossible.
Enfilées l’une après l’autre, voici trois belles perles qui ne sont qu’erreurs ou duperie.
  • M. Hollande n’a pas promis une réduction du nucléaire de 25% sur 20 ans. Il a promis de réduire la part de l’électricité nucléaire de 75 % actuellement à 50 % d’ici à 2025. Soit de 25 points sur 14 ans.
    Réduire de 25% la part du nucléaire sur 20 ans reviendrait à avoir 56,25% de nucléaire en 2031.
  • François Hollande a été élu aux primaires PS. Sa légitimité est incontestée chez les écolos, comme chez les autres partis de gauche et de droite, pour être candidat de son parti.
  • EELV demande d’acter maintenant sur une sortie du nucléaire. Pas de sortir immédiatement. On ne peut pas. Aussi est-il urgent d’acter la sortie effective, et d’établir un calendrier pour une sortie.
C’est en ce sens que j’ai répondu par voie de commentaire. Caméra diagonale parle à tort et à travers.
De son côté, Jérôme a également répondu, pour indiquer qu’il ne s’agissait pas d’une sortie immédiate, mais son commentaire a été tout autant censuré que le mien. J’ai d’abord pensé à un retard, puis à un bug sur les commentaires. J’ai attendu…Mais les commentaires continuent à être publiés, comme les billets. Pas de bug non plus. Voici donc la teneur de mon commentaire :
@José
Tu parles d’intransigeance des écolos. Je préfère dire résistance, car il en faut pour continuer à faire preuve de pédagogie, sur un sujet aussi brûlant que le nucléaire.
C’est une technologie révolue. De la haute technologie, avec une ingénierie de très haut niveau, mais les effets dévastateurs, dans le passé, le présent et l’avenir sont sans commune mesure aux apports. Le nucléaire est dépassé. L’avenir est à construire ailleurs.
Mais je reviens sur ton billet, et je me permets de corriger quelques erreurs.
Journalistiques d’abord. Puisque, au contraire des blogs citoyens, militants, politiques et autres, tu places ton site comme un journal avec une éthique journalistique, au dessus des partis que tu suis depuis longtemps.
M. Hollande n’a pas promis une réduction du nucléaire de 25% sur 20 ans. Il a promis de réduire la part de l’électricité nucléaire de 75 % actuellement à 50 % d’ici à 2025. Soit de 25 points sur 14 ans.
Réduire de 25% la part du nucléaire sur 20 ans reviendrait à avoir 56,25% de nucléaire en 2031.
C’est soit une erreur, soit une intox, soit une vraie info. Là, je voudrais bien avoir les sources.
Il a été élu au second tour des primaires socialistes à plus de 56%.
Soit. Il a été élu aux primaires PS. Sa légitimité est incontestée chez les écolos, comme chez les autres partis de gauche et de droite, pour être candidat de son parti. “EELV semble s’asseoir sur ce résultat.”
Semble s’assoir… Je pense que c’est très largement pris en compte.
Autre erreur ou intoxication massive : “Aujourd’hui, Madame Joly exige du candidat socialiste qu’il prenne en compte la position de EELV, à savoir une sortie immédiate du nucléaire”. C’est au pire idiot, au mieux, une déformation anti-écolo, ou pro-nucléaire.
EELV demande d’acter maintenant sur une sortie du nucléaire. Pas de sortir en 2012. On ne peut pas. Aussi est-il urgent d’acter la sortie effective, et d’établir un calendrier pour une sortie. En 2020, 50% des centrales nucléaires auront atteint la limite d’âge qui leur avait été fixée dès leur conception.
“[la sortie du nucléaire] est techniquement impossible”, nous dis-tu. Voilà un constat technique.
Nous vivons sur une rente nucléaire : l’essentiel du parc nucléaire, financé par l’effort collectif de tous les français, est désormais amorti. Mais ne prend pas en compte le démantèlement des centrales. Ni le coût du maintien.
Je t’invite à écouter sur ce point Bernard Laponche, qui nous parle de la comparaison du coût de la sortie et du coût du maintien : http://www.saintpierre-express.fr/le-progres-aujourdhui-cest-de-sortir-du-nucleaire/
Bernard Laponche nous explique que l’incertitude des coûts de la sortie du nucléaire, environ 450 milliards d’euros, et celle du coût du maintien, au mieux 500 milliards, profite à la sortie. Car les coûts sur la sortie sont connus et maîtrisés.
Les coûts concernent des installations et des investissements dans les réductions de pertes d’énergie, avec une meilleure efficacité énergétique pour un même confort, et d’installations pour fabriquer l’énergie.
Le maintien nous coûterait aussi cher, un peu plus sans doute, mais sans garantie vis à vis du risque auquel nous sommes soumis.
Rappelons que Tepco vient juste de demander une “rallonge” d’urgence de près de 10 milliards pour indemniser les victimes de Fukushima. Et que si on demande aux populations de réintégrer leurs foyers, un ministre acceptant de boire un verre d’eau dans une nervosité évidente pour prouver l’innocuité de la contamination, alors que la radioactivité dépasse encore toutes les attentes les plus sinistres. Le démantèlement des réacteurs ne pourra avoir lieu avant 30 ans, mais on incite les habitants à rentrer :
http://fukushima.over-blog.fr/article-fukushima-tour-de-l-actualite-87332655.html
Les allemands, nos cousins germains, ont fait un tout autre choix : Ils ont décidé de sortir en 2000. Alors qu’en 1999, la consommation électrique était la même qu’en France, 11 ans plus tard, ils consomment 30% de moins d’électricité. Pour le même service. Au lieu de parier sur une énergie moins chère, ils ont parié sur une énergie plus efficace. A confort équivalent, ils consomment moins d’énergie, mais la paient plus cher.
Le budget est le même, le confort le même, mais ils ont parié sur l’efficacité énergétique. Aidés en cela par une politique tarifaire et une politique fiscale qui promeut l’efficacité et punit la gabegie.
Nos voisins allemands ne se chauffent pas à la bougie. Ils apprécient le confort et pourtant le climat est plus rude encore que pour nous.
Et ce que l’on nous promet en démantèlement pour demain, ils le paient aujourd’hui, au même prix que nous.
Mais nous français, faisons encore une fois le choix de reporter cette dette énergétique sur nos enfants.
L’avantage industriel des allemands leur permet d’investir un secteur d’avenir, et ils viendront nous vendre les technologies pour nous sortir de notre impasse.
Nous achèterons. Nous laissons passer un train industriel.
Lorsqu’il sera trop tard, n’attendons pas la pitié ou la commisération de nos voisins. Nous coûterons trop cher. Les enfants d’aujourd’hui paieront plein pot.
Soit on parie sur l’avenir, soit on use la rente jusqu’à vendre les meubles, si tant est que les meubles intéressent encore quelqu’un. On a confiance en l’avenir, ou l’on use jusqu’à la corde un avantage déjà bien maigre.
Le reste étant du verbiage politique anti-écolo, je ne commente pas.
Cordialement,
nono
Je continuerai à aller visiter ce blog. Il est très intéressant, c’est indispensable pour la vie locale. Mais je verrai d’un autre regard le point de vue journalistique de l’auteur. Je relève ici les erreurs, je les fais parvenir, et le commentaire n’apparaît pas. Le billet n’est pas plus corrigé. Je prends acte. Caméra diagonale est un bon blog. Pas au-dessus des partis, il fait partie des blogs politiques. Engagé, et de parti pris.
Je publie donc ici mon commentaire. Ici, au moins, M. Alcala ne peut pas en empêcher la publication.

nono

déjà 8 commentaires pour cet article

  1. Nov 2011
    6
    20 h 59

    Nono,

    Télé Martin est un journal totalement orienté qui censure à tours de bras, nous sommes nombreux à en avoir fait l’expérience.

    Pour autant, il demeure, effectivement intéressant, mais il ne faut pas croire que c’est un lieu de débats.

    Nous, les blogueurs amateurs, on se “fout allègrement sur la gueule” mais sans la moindre animosité puisque nous sommes sincères, comme au bistrot, effectivement.

    Aucune propagande ni manipulation dans nos propos, simplement une expression.

    C’est pour cela qu’on emmerde tant ces “journalistes” qui n’ont pas compris, ou plutôt ne veulent pas comprendre, que l’objectivité, cela n’existe pas.

    Avec ta permission, je mets un lien sur mon blog pour diffuser, à ma toute petite échelle, ton intéressant commentaire.

    Patrick ROBERT

  2. Nov 2011
    6
    21 h 35

    Tu n’as pas besoin de permission, Patrick.
    On met sur le web. Cela vaut consentement. Sauf à détourner les idées. Et il n’y a pas de brevet sur les idées. Les miennes me viennent de ceux que je respecte. Je ne revendique pas l’objectivité. Je revendique les idées qui sont miennes, faites d’un amas de bric et de broc, récupérées ici ou là, par amitié, par dépit, parce que la vraie vie dévie de la vie rêvée, même quand celle-ci est accessible, à portée de main.
    Parce que moi ou un autre peut penser qu’il est au-dessus des autres, la mêlée. L’égalité est un sujet qu’il faut redéfinir en permanence. Penser à tout moment : je ne pète pas plus haut que mon cul. Au pire, je mets des talons.

    nono

  3. Nov 2011
    6
    23 h 08

    Cela arrive à tout le monde d’être censuré, pas grave, je viens de créer mon blog d’expression un peu pour ça aussi, pour pouvoir dire ce que je pense.
    http://blog-sylvia-mackert.blogspot.com/

    Et pas grave non plus que certains pensaient que je n’existe pas, ils ont fait une erreur et c’est tout.

    Je suis sur facebook et là j’ai des amis facebook comme Olivier Taconet, Jacky Bidault, Ch Renoncourt, Alexis Fraisse ou B Veyrat et sur netlog d’autres qui viennent de découvrir que j’y suis. Et franchement, parfois j’ai aussi envie de déconnecter de la politique et de penser un peu à moi et à ma famille.

    Bonne continuation.

    Sylvia Mackert

  4. Nov 2011
    9
    10 h 06

    @ Nono et aux autres
    Un ami de la région de Louviers me téléphone “Dans son blog, Nono parle de toi. Vas voir..”
    ..Et je lis une contre-vérité de A à Z. Jamais, Ô grand jamais; je n’ai censuré ton commentaire, pas plus que celui du président du Scot. Le téléphone peut servir, avant de partir en vrille. Alors, puisque, et je vérifie de nouveau les arrivées de commentaires, ne me sont pas parvenus, il y a forcément une mauvaise manipulation de ta part, ou un dysfonctionnement sur la plateforme. J’opte pour la seconde explication. En effet, Caméra Diagonale est transféré depuis le 6 septembre sur la plateforme TypePad. Cela ne se fait pas sans mal, car j’ai voulu rapatrier articles, vidéos, commentaires etc. Il y a eu un gros bug pendant trois jours, où personne n’a pu se connecter. Je suis toujours actuellement au travail avec mon ancien et mon nouvel hébergeur. Un désaccord technique me met dans l’impossibilité de tout rapatrier…Les commentaires envoyés par des lecteurs n’arrivent pas tous à destination et personnellement, je ne peux pas grand chose. Certains arrivent, cependant.
    Car enfin, pourquoi voudrais-je censurer un commentaire qui dans son contenu n’a rien d’extravagant? Ton explication ne me met nullement dans l’embarras. Et quand tu t’énerves à dire que je suis un journaliste orienté, je dois te répondre avec un argumentaire incontournable: J’ai annoncé avant tout le monde la candidature d’Eva Joly, en juin 2010. J’ai écrit 3 semaines avant le résultat de la primaire EELV, qu’elle battrait Hulot. De plus, n’ai-je pas couvert la venue de Pierre Larouturou aux Damps, en début d’année? Ne me suis-je pas intéressé à la candidature d”Alexis Fraisse, aux cantonales? Je pense sur les nombreux reportages sur EELV pendant et en dehors des périodes électorales. Jérôme Bourlet de la Vallée peut-il dire le contraire? Apparemment tu es aveugle et sourd. Mais oui, tu m’attribue une proximité avec le PRG, que je n’ai pas, tout comme un élu UMP qui croit ferme que je protège EELV, tout comme le MoDem qui me range d’office comme ami de l’UMP, comme le PS qui prétend que je suis proche du MoDem, etc etc. Je passe sur le fantaisiste Robert qui traite Caméra Diagonale de Télé Martin. Le bougre, fourbu de jalousie et de méchanceté devait faire le comptage sur le nombre de reportages consacrés au PRG et à Franck Martin et ceux consacrés à EELV, le Front de Gauche, l’UMP, le MoDem et le PS. Il verrait que la couverture correspond, à peu près, à sa représentation nationale, c’est-à-dire 5%.
    Pour terminer, je réitère que François Hollande souhaite une diminution du nucléaire de 25% sur 20 ans. Il l’a de nouveau répété avant-hier sur le plateau de France2.
    Je te fais une proposition: ne viens pas te perdre dans la lecture de Caméra Diagonale, ce n’est pas bon pour toi.
    Bien cordialement.
    José Alcala

    José Alcala

  5. Nov 2011
    9
    17 h 20

    Bonjour José,
    J’ai vu les bugs sur les commentaires qui avaient disparu et sont réapparus, petit à petit, lors de ton passage sur Typepad. Mais mon commentaire, je l’ai passé le 2 novembre. J’ai bien fait attention de voir qu’il était bien enregistré et en attente de modération. C’est un problème typepad ? Soit. Je te crois bien volontiers.
    C’était un bug et je ne suis pas tricard donc…

    Je ne me suis pas énervé et je n’ai pas dit que tu étais orienté : “Engagé, et de parti pris.” ce n’est en aucun cas un défaut. Tu peux me retourner le compliment d’ailleurs.

    Revenons sur l’essentiel :
    – Sur Hollande : “Pour terminer, je réitère que François Hollande souhaite une diminution du nucléaire de 25% sur 20 ans.”, dis-tu.
    “François Hollande souhaite faire passer la part de l’électricité nucléaire en France de 75% à 50% à l’horizon 2025”. C’est partout sur le web ! Il s’agit bien de passer de 75% de la production d’électricité par le nucléaire à 50%. Pas de réduire de 25%. De passer de 75% A 50%. à l’horizon 2025, et nous sommes en 2011. 2025-2011= ???

    Inutile de dire que je ne suis pas d’accord avec lui.

    – sur l’assertion que tu fais sur la sortie de madame Joly : “Aujourd’hui, Madame Joly exige du candidat socialiste qu’il prenne en compte la position de EELV, à savoir une sortie immédiate du nucléaire.” je répète ce que j’ai dit : EELV demande d’acter maintenant sur une sortie du nucléaire. Pas de sortir en 2012.

    – Concernant le fait que les verts ne prennent pas en compte le résultat des primaires PS « EELV semble s’asseoir sur ce résultat.» Les faits parlent. C’est tellement pris en compte que les socialistes s’assoient sur les accords envisagés, et que les négociations restent très tendues, voire risque de ne pas aboutir.

    Voici trois fautes que tu n’as pas souhaité corriger, et tu viens y ajouter que François Hollande l’a répété avant-hier soir. Sourd et aveugle je suis maître yoda, et pourtant cela se passe vers 7min40 à partir du début :

    quant à l’assertion “C’est techniquement impossible.” à propos d’une sortie du nucléaire immédiate, elle est tout aussi fausse. Mais disons, sinon technique, du moins en terme de production par rapport aux besoins à l’heure d’aujourd’hui, dans les conditions actuelles, je te l’accorde.

    “Du haut de votre arbre, vous le Vert-pas-mure, vous pourriez vous plonger dans le grand livre de l’histoire de la France” (http://www.cameradiagonale.com/blog/2011/10/arbitre-quel-arbitre.html), me disais-tu. Bien sûr mon ignorance est vertigineuse. Je le reconnais. Je fais des efforts. Aussi essayé-je de me cultiver, mais plus je sais de choses, plus le gouffre de mon ignorance me semble profond.
    Aussi accepté-je avec bonne humeur ces qualificatifs. Tu noteras ce que j’ai dit de ton blog : “Il est très intéressant, c’est indispensable pour la vie locale.”
    Bien que tu y affirmes des choses à tort et à travers parfois. Sans corriger.

    Ah oui : “Je te fais une proposition: ne viens pas te perdre dans la lecture de Caméra Diagonale, ce n’est pas bon pour toi.” Zut ! Tricard chez caméra diagonale ;)

    nono

  6. Nov 2011
    9
    20 h 52

    @ Nono
    La part de production d’énergie électrique, en France, est de 75%. Réduire de 25% équivaut à une production de 50%. Hollande l’a bien dit. Par ailleurs, je n’ai jamais parlé de 2012, mais à partir de 2012. Cette réduction de 25% sera échelonnée dans le temps. Ce qui n’empêche nullement, en cours de route, d’accélérer le mouvement voire de l’étendre au-delà des 25% selon l’état d’avancement de la recherche et de la mise en production des nouvelles énergies renouvelables. Aussi, l’abandon total du nucléaire prendra du temps et aucun candidat à une présidentielle ne peut se projeter de la sorte dans l’avenir. Sauf les irresponsables, il y en a dans tous les partis, pour qui les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. Je suis personnellement et hors blog, défavorable au nucléaire ce qui ne m’empêche pas d’éviter de prendre les gens pour des imbéciles. Sur les certitudes et les erreurs, je vois que tu es capable de t’y engouffrer aussi, puisque tu m’accuses de censure de commentaires sans avoir vérifié le bien-fondé de tes assertions. Encore une fois, pourquoi aurais-je volontairement sucré ton texte qui n’est pas de nature à provoquer une révolution. Tu auras remarqué que je ne m’effraie pas pour si peu. Tricard, dis-tu? Bah, faut bien dire quelque chose.
    Je t’apprécie quand même.
    José Alcala

    José Alcala

  7. Nov 2011
    9
    22 h 08

    @José
    Merci de tes mots chaleureux :)
    Comme je suis un peu têtu, et que les chiffres sont importants, surtout lorsque l’on parle de sécurité pour une, sinon la technologie la plus dangereuse pour l’humanité.
    25% de la part du nucléaire, cela fait 25% de 75%, soit 18,75% de la part de l’énergie électrique dans sont ensemble.
    A l’horizon 2025, cela signifie dans les 14/15 ans. Et non 20, ce qui nous conduirait en 2031.

    Je reste tout aussi têtu sur le fait que pour Eva Joly et les écologistes, il s’agit d’acter une sortie du nucléaire, et non de le faire immédiatement.
    Comme en Allemagne. Comme en Belgique, comme en Suisse. Comme en Italie. Et malheureusement comme au Japon, dans la catastrophe.

    Sont-ils irresponsables tous ces gouvernements qui font ce choix ? Bien sûr, l’annonce n’a pas provoqué la fermeture des centrales. Elles fermeront à leur échéance. elles seront compensées à la fois par le développement d’autres énergies, qui évoluent à vitesse grand V et qui sont des mannes d’emplois, et les économies d’énergie, l’isolation des bâtiments, et l’amélioration de l’efficacité énergétique.

    Je n’essaie pas de prendre les gens pour des imbéciles, car ces gens qui sont concernés, j’en fais partie. Mes proches, mes amis, mes enfants en font partie. Les générations actuelles et futures n’ont pas à payer le prix de mes erreurs. De nos erreurs.

    Bien à toi.

    PS : N’hésite pas à corriger sur ton blog, c’est horizon 2025, et les écolos n’ont pas demandé l’arrêt immédiat de toutes les centrales. Crois-moi, on voudrait bien que ce fût possible.

    nono

  8. Nov 2011
    20
    9 h 44

    […] Tricards chez Caméra Diagonale ! – de quoi j'me mêle – Saint-Pierre du Vauvray Il est des blogs que l'on va lire, pour s'informer, pour le plaisir, pour passer aux nouvelles. On y trouve de l'information sur tout, la high tech, le sport, la couture, le tricot, la pêche, et tant d'autres sujets. Source: http://www.saintpierre-express.fr […]

    Tricards chez Caméra Diagonale ! - de quoi j'me mêle - Saint-Pierre du Vauvray | Haute-Normandie | Scoop.it

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV