jardin pédagogique

Ce tag est associé à 1 articles

Inauguration de l’école numérique rurale de Saint-Pierre du Vauvray

C'était la fête à l'école de Saint-Pierre du Vauvray pour l'inauguration de l'ENR (école numérique rurale).
L'inspecteur de l'Education nationale de notre circonscription, M. Beaudoin, le député François Loncle, le conseiller régional et conseiller municipal Jérôme Bourlet, le maire, Alain Loeb, et le maire d'Andé, Jean-Marc Moglia (DD), et bien entendu, M. Carré, le directeur de notre école ont accueilli le public pour l'inauguration de la classe numérique.
Dans le public, nous comptions donc les élus, ceux de la commune, Chantal Clément, Laetitia, Jérôme et Bernard Houssaye, les enseignants des 2 écoles, des parents d'élèves, Dominique Gérard, Monsieur et madame Chemin, et des représentants de la presse locale.
Les élus de droite, du PS et d'Europe Ecologie ont mis de côté les différents politiques pour fêter l'événement. Et tout le monde s'est félicité d'avoir réussi à faire aboutir ce projet. Le maire de Saint-Pierre du Vauvray, tout d'abord, s'enorgueillit de la réussite de ce projet. Tout le monde en est ravi : les enseignants, les parents d'élèves, les enfants, et la mairie pour qui l'obtention de la subvention de 10.000 € aura permis d'acquérir cet outil ultra-moderne pour un prix modique. Tout le monde en est véritablement ravi.
Philippe Carré, M. Beaudoin, François Loncle, Jérôme Bourlet, Alain Loeb et Jean-Marc Moglia inaugurent l'ENRinauguration de l'ENR - Les enfants sont attentifs... Dante, c'est de l'autre côté que ça se passe :)inauguration de l'ENR - Le directeur, Philippe Carré, fait la démonstration du TBIinauguration de l'ENR - Ce tableau est moins interactif, mais toujours utilisé !
Bien sûr ce nouvel outil ne peut en aucun cas remplacer les compétences des enseignants. C'est juste une trousse à outil formidable qui leur permet de multiplier leurs talents, et d'offrir plus de possibilités aux élèves (science sans conscience n'est que ruine de l'âme, n'est-ce pas ?).
M. Carré a donc fait une présentation de l'outil, et notamment du TBI (tableau blanc interactif, un tableau sur lequel on peut écrire et profiter de tous les apports de l'informatique); et nous fait une démo de glisser/déposer d'une jambe de squelette humain sur l'épaule dudit squelette ;) Passé le trac, Philippe Carré nous montre qu'il a parfaitement acquis les méthodes introduites par l'outil, et que celui-ci, loin d'être mythifié, trouve parfaitement sa place à côté du tableau noir, des cahiers, des gommes et des crayons.
Dans le concert de louanges sur l'ENR, il aura les félicitations du public, et des élus et représentants de l'Education Nationale. J'y ajoute les miennes avec grand plaisir : bravo M. Carré, je vous adresse mes sincères félicitations.
C'est ensuite la municipalité qui se loue aussi d'avoir réalisé ce projet (avec néanmoins la participation "technique" de parents d'élèves).
Je tiens donc à me mêler à ce concert de louanges moi aussi : Tout d'abord, merci à M. Carré. C'est lui qui a été l'organisateur du projet. Les élus connaissaient le projet ENR proposé par l'Education Nationale, comme les enseignants. Le directeur m'a fait confiance, lorsqu'il m'a demandé où en était ce projet, qu'il ne voyait pas sortir.
Je m'en suis entretenu aussitôt avec Benoît Geneau, conseiller municipal, afin de savoir où en était ce projet. Et dès le lendemain, Benoît a été cherché le dossier encore vierge qui reposait à la Mairie. Il a réussi à obtenir du maire une signature pour la lettre d'intention nécessaire pour entreprendre la démarche en vue d'obtenir le dossier. J'en remercie le maire, car si ce document n'engageait pas encore la mairie, c'était un préambule nécessaire qui a permis de commencer à monter le dossier.
Muni de cette lettre d'intention, Benoît s'est rendu aussitôt aux réunions de présentation du projet ENR, où les différents acteurs présentaient le processus et les moyens. Il a rencontré écouté les propositions, a rencontré les acteurs, les fournisseurs...
Ayant collecté les propositions, et les contacts, il est revenu vers moi, et nous avons étudié les différentes propositions.
Le cahier des charges était très précis, et il fallait y répondre à la lettre. Tout en gardant un budget très serré. Plusieurs solutions ont été envisagées.
Il y avait la classe numérique idéale, où j'imaginais les élèves disposant de macbook, un format idéal pour les enfants, complets solides, puisants, avec un système d'exploitation et des logiciels qui font la réputation d'Apple. Mais avec les 10 ordinateurs requis par le cahier des charges, le budget était entièrement mangé ! Plus de TBI, plus d'imprimante réseau, de matériel réseau et de matériel de sauvegarde. Pas plus de matériel pour la mise en sécurité et la mobilité requises. Et plus de logiciels. Donc plus de classe numérique ! Ce projet semblait rejeté d'avance.
Il restait les possibilités d'équiper de PC, peut-être de moindre qualité, mais de prix plus raisonnables. Et il restait la possibilité d'équiper la classe de mini-pc, qui n'offrent pas le confort et les possibilités de vrais ordinateurs portables, mais sont bien moins chers.
Benoît m'a dit alors : à toi de jouer.
Donc gros merci à Benoît. Il a été non seulement le déclencheur du projet, mais a aussi engagé les démarches auprès des fournisseurs, et m'a présenté aux fournisseurs, ce qui m'a permis de conduire le projet plus avant.
Nous avons mené dès lors le projet à tambours battant, M. Carré s'occupant de la partie pédagogique du cahier des charges, tandis que je me chargeais des choix technologiques, et des négociations commerciales, en respectant le plus scrupuleusement possible à la fois le cahier des charges (très complet) et le budget.
Et là je tiens à remercier Messieurs Tissot (TICE) et Beaudoin, sans lesquels le projet n'aurait pas émergé. Je leur ai soumis le dossier, qui a fait quelques allers-retours avant d'être finalement totalement convaincant. Leur aide a été la clef de l'obtention de cette ENR.
Et finalement, j'ai opté pour la classe idéale : du matériel Apple, le TBI Promothean, tout les matériels et logiciels réseau qui permettent d'en faire un outil parfaitement adapté à l'école.
Un gros merci à ordiTICE, et spécialement à M. René, qui a rendu cela possible.
Et je remercie le maire de la commune d'avoir signé notre proposition finale, ce qui a permis de finaliser le processus. Je remercie aussi Pierre, Laetitia, Jérôme et Benoît qui ont fortement défendu ce projet, qui a été voté à l'unanimité par le conseil municipal.
Et je remercie les parents d'élèves d'avoir soutenu le projet. Sans eux...
Quand je disais que le projet avait été mené tambours battant : partis derniers (le nombre de dossiers, donc de subventions, était limité), nous avons été l'une des premières écoles servies. La rapidité de l'action, la réactivité de tous les interlocuteurs aura été un des éléments de la réussite du projet, même si c'est la qualité du dossier qui était prépondérante.
Bien sûr, tous les matériels sont mis en sécurité tous les jours, et l'école qui contient le TBI est contrôlée, sécurisée par des accès à serrures multi-points, et est équipée d'une alarme. Au passage je tiens encore à remercier la municipalité de s'être laisser convaincre de l'importance de cette sécurisation.
inauguration de l'ENR - Et voici les plantation des enfants. L'automne aura-t-il raison de ces tomates ?inauguration de l'ENR - Philippe Carré est fier du jardin. Il peut. Merci à Dominique et Gérard et Patrick Chemin pour la réalisation.inauguration de l'ENR - Et en plus, le soleil est au rendez-vous pour la visite du jardin.inauguration de l'ENR - Les plantations des enfants...
Après l'inauguration de l'ENR, nous nous rendons dans le jardin pour inaugurer le jardin éducatif. L'école maternelle elle aussi a entrepris cette démarche, et possède des bacs identiques à ceux de l'école élémentaire.
les enfants vont pouvoir découvrir les joies du jardinage. Les jardins éducatifs sont des lieux de vie, de création, où les enfants devront apprendre à travailler en équipe pour réaliser un jardin naturel et durable. Du choix des graines à la germination, jusqu'à la récolte des fruits et légumes, les enfants pourront apprendre quoi planter, où planter, comment faire cohabiter les variétés et les essences, et aussi comment entretenir les sols, comment lutter contre les maladies et les parasites, bref, animer la vie d'un jardin.
Tout ceci sera accompagné d'un contenu pédagogique. Faire vivre un jardin, c'est faire, et c'est aussi comprendre.
Félicitations à tous les enseignants pour vous lancer dans cette aventure. Et félicitations à Dominique Gérard et Patrick Chemin pour la construction des potagers en carrés.
inauguration de l'ENR - Nous traversons la classe des CE2/CM1...inauguration de l'ENR - pour aller inaugurer la nouvelle classe des CE1/CE2. Encore bravo à Dominique Gérard et Patrick Chemin pour cette réalisation.
Hop, sitôt la visite du jardin éducatif terminée, nous partons tous découvrir la nouvelle classe des CE1/CE2, attenant à celle des CM1/CE2. C'est encore l'occasion de féliciter le superbe travail de Dominique et M. Chemin. La classe est magnifique, aux normes, et les enseignants sont aux anges. Cliquez sur la dernière image pour visiter cette nouvelle classe.
Voilà, c'était jour d'inauguration pour l'école, merci à la mairie pour cette classe, et gros merci spécial à Dominique et M. Chemin qui ont fourni, et ça se voit, un énorme travail durant l'été. Encore bravo.
Il était l'heure pour nous d'aller faire manger les enfants, nous nous sommes donc éclipsés avant l'apéro servi pour fêter tout ça.

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV