greenpeace

Ce tag est associé à 1 articles

Manifestation “Sortir du Nucléaire” à Louviers (27400) le mercredi 16 mars 2011 à partir de 18h (parvis de l’Eglise)

A l'appel de Jean-Claude Mary pour SDN27, venez nombreux manifester à Louviers en faveur de la sortie du nucléaire.
Dans un communiqué du 12 mars, Europe Ecologie Les Verts a apporté "tout son soutien aux victimes du séisme et du tsunami qui ont dévasté les côtes du nord est du Japon. Nous sommes toutes et tous sous le choc de l’accident nucléaire en cours qui vient dramatiquement aggraver la situation.
Le Japon est un pays extrêmement bien préparé au risque sismique et nucléaire mais l’accident majeur qui le frappe aujourd’hui nous rappelle qu’il est impossible de garantir un risque zéro.
Cet accident souligne la gravité du manquement à la sûreté sur les 34 réacteurs français, pour lesquels l'ASN a déclaré le 7 février un incident avec cette phrase particulièrement inquiétante : « En situation accidentelle, pour certaines tailles de brèche du circuit primaire principal, l’injection de sécurité à haute pression pourrait ne pas permettre de refroidir suffisamment le cœur du réacteur. » Les défaillances des groupes électrogènes de secours relevées quelques semaines après sont aussi préoccupantes."
Laure Leforestier a déjà cité dans son billet "Fuck Fuck Fuck U Shima" le tweet de Cécile Duflot samedi 12 mars : "pense aux regards narquois des gens "sérieux" lors des débats sur le nucléaire. Suis bouleversée. On voudrait tellement avoir tort."
EELV demande que les leçons de l’accident de Fuckushima soient immédiatement tirées et que les réacteurs français pour lesquels le système d’injection de sécurité est incertain soient arrêtés par principe de précaution et responsabilité.
Hier, l'euro-députée Michèle Rivasi, auteur de la tribune "Nucléaire : le Japon a joué à l'apprenti sorcier. Et la France ?" dans Rue 89, a demandé l'arrêt immédiat de la centrale de Fessenheim en Alsace, construite sur une faille sismique, vieillissante et peu fiable.
En Allemagne, la décision de prolonger de plusieurs années la durée de vie des centrales nucléaires allemandes, prise l'an dernier par le gouvernement d'Angela Merkel, va être suspendue à la suite de l'accident nucléaire survenu au Japon.
Dans un sondage du Parisien le 12 mars, à la question : "Avez-vous confiance en la sécurité des centrales nucléaire françaises ?" 62.6 % des 4961 votants ont répondu NON.
Suivez heure par heure les informations sur #Fukushima sur le site de Greenpeace.

A Dieppe, le 5 juin : dernière bataille pour la sauvegarde du thon rouge

dernière bataille pour la sauvegarde du thon rouge...
Durant la saison de pêche 2010 (du 15 mai au 15 juin), Greenpeace est déterminée à agir en faveur de la sauvegarde du thon rouge.
Vous aussi, vous pouvez apporter votre soutien à nos actions en relayant notre campagne auprès de votre entourage et en participant à la journée nationale de mobilisation pour le thon rouge prévu le 5 juin partout en France.
Place du front de mer, Dieppe
horaire : 11h - 17h

Après avoir épinglé Sarkozy sur le charbon, Greenpeace remet ça avec nos députés !

aux actes, Monsieur le PrésidentQuelle outrecuidance !
Le Palais Bourbon pris d'assaut par des militants de Greenpeace, qui ont agité des banderoles où l'on pouvait lire "aux actes, Monsieur le Président".
10 militants ont même essayé de monter sur le toit du bâtiment pour alerter la population de l'urgence climatique avant la séance. Bon là c'était surtout dangereux pour eux.
Les autres seraient donc rentrés incognito, semble-t-il avec des invitations qui auraient été lancées par un ou des députés verts. Mais là en pleine séance, ils ont brandi leurs banderoles, au risque d'assommer quelqu'un avec leurs étoffes, ou même de semer la panique sur le climat !
Pourtant c'était bien un débat sur le sommet de Copenhague, sommet où l'on cherchera à imposer les solutions pour sauver la planète, et sa population, qui avait lieu dans l'hémicycle. Donc c'est bon ! C'est comme si c'était fait. Tout le monde a bien compris l'urgence au sein de l'assemblée, à droite comme à gauche, et y avait plus qu'à. Eh bah non. Greenpeace tient à rappeler aux responsable leur responsabilité vis à vis de ce sommet dont tout le monde mesure l'importance capitale. Messieurs de Greenpeace, la confiance règne...
Et c'est pas parce que vous avez sauvé les baleines, que vous contribuez à préserver les populations, la faune et la nature, parfois au péril de vos vies, jeunes imprudents, que vous avez le droit de vous la ramener.
Soit. Bon les baleines, c'était bien on vous l'a dit. Pour le Rainbow Warrior, on s'est excusés, on va pas non plus en faire un fromage. De là à escalader les toits de nos institutions, il y a un pas ! Le député François Sauvadet (NC), vous l'a dit : ce sont des "méthodes de voyou"... clic-clic pour lire la suite

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV