Accueil > commune > Conseil municipal à Saint-Pierre du Vauvray : la punition !

Conseil municipal à Saint-Pierre du Vauvray : la punition !

“C’est une punition”, nous dit Pascal Schwartz, le second adjoint, à propos du comportement du maire Alain Loëb lors de ce conseil du 20 décembre.

la punition :

Si vous avez été interpellé(e) par le premier extrait de ce conseil municipal, “en attendant madame Kaaouche”, la suite risque de ne pas vous décevoir.
Nous avions attendu madame Kaaouche pendant un quart d’heure. Là, on ne sait plus du tout ce qu’on attend.
Les conseillers demandent s’il est possible, avant de voter, de disposer des documents utiles, et au moins des délibérations. Et encore, juste de les afficher à l’écran.
Le maire entre alors en rage ! “les polémiques, ça suffit ! On vous les envoie pour faire des économies, il faut faire des économies parce qu’on est EELV, et puis dès que, que y a pas… C’est une simple délibération à 289 €, faut arrêter ! Il oublie qu’il n’y a pas les suivantes non plus. Ah, si les conseillers avaient le droit au wifi…
Il sort, mais rentre aussitôt : “Je fais les copies, je fais les copies… Je fais les copies, comme ça, on va rentrer dans la légalité, Monsieur Bourlet, on va rentrer dans la légalité…” Puis il sort, vraisemblablement faire les photocopies. Ce coup de gueule contre Jérôme n’avait même pas lieu d’être, celui-ci acceptait de passer au vote sans les documents. Les minutes s’égrènent. C’est alors que M. Schwartz nous dit que c’est une punition.
Le maire revient enfin, les mains vides. “Si vous ne l’avez pas, le document, est-ce que vous ne pourriez pas le projeter ?”, demande de nouveau Jérôme.
Mais la punition continue. On verra le maire chercher sur son PC, et pendant ce temps, ça papote. Il affiche enfin le bureau de son PC sur l’écran, ah, c’est un peu le bazar… Il retire donc le cable de son PC, refarfouille, remet le rétro-projecteur, cherche dans ses mails, de nouveau son bureau, trouve une décision modificative du mois de novembre, “c’est pas ça”, dit M. Schwartz. “Si”, “non”… Il ne retrouve pas les documents, alors il dit qu’il peut le leur faire passer, que ça ne prendra pas longtemps… Ca fait plus de 10 minutes que cette délibération a commencé, la première concernant la commune, et cela fait près d’une heure qu’on est là. On a attendu madame Kaaouche, on attend maintenant les documents.
Lassé par le comportement du maire, Jorge Pinto s’apprête à quitter la séance du conseil. Le maire lui demande 5 minutes. Madame Kaaouche lui dit :”Quand on se met sur une liste, on a du temps, hein ? Sinon on le fait pas, M. Pinto.” Il sort…
Alain Loëb : “Excusez-moi, je vais pas critiquer la secrétaire, je sais pas ce qui s’est passé…” et ce sera la faute des conseillers d’opposition et de secrétaires si les pièces ne se trouvent pas sur les tables ?
Lassé à mon tour, par l’attente, et par les tentatives de mettre sur le dos des autres le fait qu’il ne retrouve pas ses documents, j’emboîte le pas à Jorge.
Moi aussi, j’avais d’autres choses à faire plus importantes que d’assister à des singeries. Bonjour chez vous.
Les responsables de cette punition ? en version plus courte que la vidéo plus haut, si révélatrice qu’elle en deviendrait presque philosophique…
nono

déjà 3 commentaires pour cet article

  1. Jan 2014
    3
    2 h 12

    Ce serait quand même si simple : juste préparer une ou deux liasses de documents sur les tables pour pouvoir les consulter.
    Ou bien les afficher à l’écran, comme ils ont simplement demandé.

    Ca commence par un vraie mauvaise volonté. Mais après, je ne suis pas bien sûr. Parce que le maire semble vraiment perdu entre les mails et le bureau, tout autant que dans les papiers qu’il ne trouve pas.
    Plus de 10 minutes à tourner en rond, et rien ne commence, c’est long. Ce n’est pas sérieux, et c’est surtout inefficace. Terriblement inefficace.

    J’écoutais Jérôme présenter le SCoT, c’est un peu plus efficace, cordial et professionnel. Aux oppositions de la majorité sur les actions de la CASE – transports, aménagement, Hauts-Prés, SCoT – , Jérôme a paisiblement expliqué mes raisons des choix de la CASE, et ses préférences à lui.

    C’est une punition, a dit Pascal Schwartz. Il ne tient qu’aux habitants de choisir de lever la punition. Au printemps…

    nono

  2. Jan 2014
    4
    22 h 31

    En regardant les dernières vidéos postées sur le blog, j’essaie de trouver un adjectif pour résumer la situation. J’aimerais n’en trouver qu’un seul, juste un seul … mais plusieurs se bousculent dans ma tête.
    Je vous en livre quelques-uns, juste quelques-uns : fatigant, pesant, désagréable, ennuyeux, drôle, attristant, fastidieux, “barbant”, monotone, pénible, catastrophique … On assiste à un vrai “foutage de g….” en direct, une punition semble-t-on entendre.
    Heureusement qu’on a un peu de “ziq” à se mettre dans les oreilles ! Je viens de trouver l’adjectif qui pourrait convenir : CONSTERNANT !!! La bateau tangue, le capitaine ne tient plus la barre.
    Ceci dit, entre vous et moi, l’a-t-il déjà tenu ?

    Pierre D

  3. Jan 2014
    5
    21 h 33

    Drôle, oui. Catastrophique ? Aussi.
    Mais… Ce qui manque de respect envers les habitants – mais néanmoins contribuables -, c’est que les sujets importants pour la commune ne sont pas débattus, ni même évoqués.
    C’est un avis personnel – , NON il n’y a personne à la barre. Elle est où la barre ? C’est quoi une barre ? Et où va-t-on ?
    Sinon, nous, on a des idées pour l’avenir.
    Et nous sommes sûrement plus efficaces ! Pour vivre normalement dans le village, agir pour l’intercommunalité, apporter un peu d’animation…
    Mais l’école – et la réforme en 2014 -, le site Labelle, le centre-bourg, la circulation, les commerces, les associations, la salle des fêtes, les problèmes avec le personnel, le bilan, le bilan ! On n’en parle pas ? Et cette étude urbaine que la CASE a réalisée pour la commune, qu’est-ce qu’on en fait ? Fin, fin, vraiment fin de mandat…
    Bon, c’était en 2013. Demain et un autre jour.

    nono

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV