fonctionnaire

Ce tag est associé à 1 articles

Incroyable ! Mélanchon met les pieds dans le plat : pour le calcul des retraites des fonctionnaires, on ne peut pas remonter plus loin que 6 mois

C'est en allant me promener sur l'excellentissime @rrêt sur images que j'apprend la nouvelle. Jean-Luc Mélanchon terrasse Aphatie pendant son interview sur RTL. J'étais passé totalement à côté de l'info...
Mélanchon sur RTL, au micro de Jean-Michel Apathie, met les pieds dans le plat sur les retraites des fonctionnaires
Cela se passe à 5min30 de l'interview. Apathie pose sa question :
"Les retraites des fonctionnaires sont calculées aujourd'hui sur les 6 derniers mois, celles des salariés du secteur privé sur les 25 dernières années. Ceci peut-il rester en l'état Jean-Luc Mélanchon ?"
Le sourire de Jean-Luc Mélanchon en dit long, il attendait avec impatience cette question. Il sourit, s'apprête à dégainer son information, il vise... "Mais bien sûr que ça peut rester en l'état."
Apathie répond : "c'est inégalitaire."
Mélanchon : "Non ce n'est pas inégalitaire."
Mais c'est quelques instants plus tard, lorsque le journaliste demande si on ne pourrait pas calculer la retraite des fonctionnaires sur les 10 dernières années que Mélanchon abat sa carte :
"il y a une chose qu'il faut que vous sachiez, M. Apathie. C'est impossible. Vous savez pourquoi ?" "Non", répond Apathie. "Parce rien n'a été saisi informatiquement, si bien qu'on ne peut pas remonter au-delà de 6 mois. Vous savez pourquoi ? Parce que comme c'était la règle des 6 mois, personne n'a pensé à le faire !" [...] "Les services publics sont sauvés par les manques d'équipements informatiques du service public, j'ai pas fini de rigoler..."
On imagine la mine abattue de M. Apathie...
Le lendemain, Eric Woerth réfute en bloc :
"Tout ça est complètement faux, vous croyez que l'administration française ne peut pas reconstituer la carrière d'un fonctionnaire ? J'ai été ministre du budget, je suis toujours ministre de la fonction publique et j'ai créé sur le plan des retraites un organisme centralisé qui monte en charge et qui sera l'interlocuteur unique pour les carrières des fonctionnaires. Quand vous regardez dans les ministères, il n'y a pas de problème pour reconstituer la carrière d'un fonctionnaire, donc c'est vraiment pas le sujet"
@si enquête...
Tout d'abord, comment peut-on être dans l'incapacité de retracer les carrières des fonctionnaires, alors qu'il a été possible de passer la méthode de calcul des retraites du secteur privé des 10 dernières années au 25 dernières années ? La réponse est simple : La réforme à été votée en 1993, mais n'est entrée que pleinement en vigueur qu'en 2008. Allonger la période de calcul de 15 ans aura donc pris 15 ans.
Qui a raison alors, Eric Woerth ou Mélanchon ?
Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE, estime que la vérité situe plutôt entre les deux. Le salaire des fonctionnaires est composé d’un traitement indiciel et de primes. Elle représentent en moyenne 20% du revenu, mais ce chiffre varie de 5 à 60% selon les fonctionnaires. L’Etat conserve bien-sûr les traitements indiciaires, mais ne conserve pas obligatoirement les primes. Si on voulait intégrer les primes, ce serait impossible dans la quasi totalité des cas. Si on veut prendre le temps de faire une réforme équitable, ce sera au mieux pour septembre 2011.
Septembre 2011, c'est à dire en pleine campagne présidentielle. Mélanchon n'a pas fini de rigoler...

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV