Accueil > vie locale > Fête de l’eau et de la peinture à Saint-Pierre du Vauvray

Fête de l’eau et de la peinture à Saint-Pierre du Vauvray

Dimanche 7 juin, les sollicitations étaient nombreuses pour les habitants de Saint-Pierre et d’ailleurs : entre les élections européennes, la fête des mères, la finale de Roland-Garros et la fête de la peinture, la journée promettait d’être bien remplie !

Comme d’habitude, les associations locales étaient au rendez-vous pour animer la fête et pour prêter les bras et les sourires de leurs bénévoles : l’Atelier d’Arts plastiques bien sûr, L’Apure et ses mariniers, les filles de Saint-Pierre Pour Tous (pardon François !), IMA et Temps libre. Quel dommage que la randonnée proposée par cette dernière association aux alentours de Saint-Pierre n’ait pu bénéficier d’aucune publicité dans les programmes…

Comme à chaque manifestation, les habitants du village, les familles, les anciens et aussi quelques jeunes, ont répondu présents et sont venus partager les moments de convivialité qui leur étaient offerts.

Tous ont retrouvé avec plaisir la calèche de l’association « le Chemin du Halage » (02 32 49 28 84), déjà présente sur le Marché de Noël grâce à Jérôme.

Comme de vrais matelots, ils ont bravé les grains sur la Seine, à bord de la yole de Bantry de l’association « Batel’eure », des kayaks de Louviers, du remorqueur « La Fauvette » (même amarré, ça bouge !) et d’un bateau de plaisance sur lequel les personnes intéressées par une croisière en Seine pouvaient découvrir les îles proches de Saint Pierre.

Merci aux écoles pour les œuvres des enfants sur le thème de l’eau, et à Linda pour l’atelier maquillage, qui connaît toujours un grand succès !

Des regrets ? Curieusement, j’ai vu très peu de peintres au bord de l’eau, deux seulement (le temps d’être filmés…), et il semblerait qu’il y en ait eu jusqu’à 4.
J’ai cherché aussi l’ambiance guinguette promise par le programme, ou encore l’atelier poterie.
J’ai regretté encore que le quai de Seine ne soit pas plus valorisé, jusqu’à la Maison du Coche d’eau, qui abrite aujourd’hui les ateliers d’un peintre et d’une céramiste de talent : c’était avec plaisir que j’avais visité leurs ateliers il y a deux ans.
Par contre, j’ai apprécié la présence des jeunes. Peut-être qu’une activité graff’ aurait pu être proposée ? Car on sait que cette activité est déjà présente dans la commune avec les graffeurs Dosuno, Melk, et Moa.
Les enfants ont été ravis, entre maquillage, balade en calèche ou en bateau, et parce que les enfants aiment à se retrouver.

Ce qu’il faut retenir, c’est l’envie qu’ont les habitants de Saint-Pierre de se rencontrer et de faire vivre leur village : c’est une richesse irremplaçable qu’il faut à tout prix préserver.

Alors, vivement la prochaine !

Et faisons d’ici là quelques vœux :

Des peintres bien sûr, il faut les faire venir, c’est quand même la fête de la peinture.
Un peu de publicité dans le village, sur le blog, le bulletin municipal, chez les commerçants, dans les écoles…
Et – rêvons un peu ! – des quais de Seine piétons et aménagés, de la halte fluviale jusqu’au zoo miniature…

Laetitia Sanchez

Hébus a déjà publié un commentaire : voulez-vous lui répondre ?

  1. Juin 2009
    12
    8 h 49

    Ouaip, une fête de la peinture sans peintres, mais une fête de l’eau bien humide (surtout l’après-midi !!!), et une fête plutôt intimiste : pas grand monde à St Pierre en ce 7 juin, on ne peut pas tout avoir… record d’abstention des Européennes battu !
    Et au fait, pourquoi elle n’a pas eu lieu sur la superbe halte fluviale aménagée récemment à St Pierre, cette fête de l’eau, histoire de mettre un peu en valeur les espaces aménagés avec de l’argent public ???
    Allez, la calèche était superbe, les poneys adorables, la maquilleuse très sympa, les gens de bonne humeur ….
    @+ St Pierre.

    Hébus

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV