Accueil > contournement Est de Rouen > Contournement Est de Rouen – liaison A28-A13 – table ronde sur les perspectives d’aménagement et la politique de déplacement (Alizay, 2 juillet).

Contournement Est de Rouen – liaison A28-A13 – table ronde sur les perspectives d’aménagement et la politique de déplacement (Alizay, 2 juillet).

1
2
Réunion de concertation sur le contournement Est de Rouen à Alizay.
Le maire d’Alizay, Gaëtan Levitre, s’oppose à ce tracé sous forme d’autoroute.

Mais il reste favorable au contournement…

Présentation : Concertation ou débat public, c’est la même chose. Les temps de parole sont sous contrôle.

Au final, nous sommes tous égaux, surtout certains…

Une présentation rodée : utile au territoire, l’emploi, etc.
Les apports du public sont ignorés.

Une presentation rodée, voire usée jusqu’à la corde. Elle ne tient pas compte des apports du public. Qui ça  ? Les habitants. Ah ! Bah non !

Pour intervenir, on lève le doigt. De toutes façons, le projet va se faire. Voilà : ce doigt là, nan pas l’autre.

Mais on n’a pas LE milliard. On “doit” payer la moitié et concéder l’autre.
La parole est au public, mais la parole est à la Dréal. Noyer les poissons, à la tonne, ne devrait pas entrer dans ses missions.

Un vieil homme est pris pour un imbécile.
Pas grave, qu’en sera-t-il dans 10 ans.

Allez, dans 10 ans, on s’en foutra. Il va donc franchir la ligne blanche. Il y retrouvera les politiques. De l’autre côté, déjà.. Pour la Dréal, l’usager est amené à payer.

Gratuité des transports, questions de Richard Jacquet, Jérôme Bourlet, et puis ma question…

Sommes-nous d’accord ? Les socio-démocrates eurois, comme la droite euroise, ne sont pas d’accord avec les socio-démocrates seino-marins et la droite seino-marine (76) ? Peut-on acter ce désaccord ?
Et puis ma question sur le trafic de transit. Importante, ils basent leur modèle dessus. Enfin… Ils devraient.
Dréal : c’est en 2013 que le gouvernement a conclu que ce projet est nécessaire. La griffe de L. Fabius a-t-elle modifié la capacité d’investissement et la volonté gouvernementale ?
Dréal : les camions qui viennent de 138 ne passeront pas par l’Est pour aller sur l’A28.
Dréal : le trafic de transit (j’ai fait un développement très complet, dixit Dréal), ils savent.
Dréal : La liaison A28-A13 n’a rien à voir avec l’A13. C’est la liaison A28…??? Pas de bénéficiaires donc (publics).

Françoise Guillotin, Vice-Présidente de la CREA – agglo de Rouen – admet que cela ne créée pas d’emploi.

Mais l’accès aux entreprises est facilité. Whouaouh.
Elle revient sur l’effort sur les transports en commun. -11 000 voitures. Pas mal. C’est la voie à suivre donc…
Et non augmenter le nombre de voitures du fait de l’étalement urbain.

La CASE, Eure, un discours qui a changé depuis : Il ont entendu un message discordant.

Nécessité, risques et opportunité. Sur la nécessité, il est utile d’y revenir. Françoise Guillotin a montré que cela ne ramenait pas d’emplois.
Sur le risque, oui : risque environnemental, risque humain, et risque financier, avec plus de 1 milliard@nbsp;€ d’investissement, dont on sait dorénavant qu’ils pourraient peser entièrement sur les habitants.
Sur l’opportunité, évidemment, cela dépend pour qui…

La transition écologique dans tout ça ? Et le lobby CCI-routiers…

Du développement à l’ouest, on ne parlera pas. Il ne faut pas développer à l’ouest? Surtout pas l’ouest, où passe le transit. Le monsieur du oui ne veut pas être applaudi, il ne le sera pas. Quant à la majorité silencieuse, cela sera repris par messieurs Nicolas Rouly, Nicolas Mayer-Rossignol et Frédéric Sanchez. Réunion d’après. Dans quel camp sont-ils ? Pas de camp. CCI.

Jérôme Bourlet : Pollution à Rouen, transports collectifs… et transit.

On arrête de se mentir, oups !, de mentir aux gens ? Faison plutôt intervenir la CCI. Ouais… mais non. C’est en tous cas l’avis du maire de ont-del’Arche, largement partagé : l’avenir, ce n’est pas être ceinturé d’autoroutes.
La dréal continue à fournir des chiffres… oniriques ?!.

Alain Roussel, M. Boulocher (routier) : le camions ne polluent plus, et les écologistes.

Le chiffres montrent que le problème n’est pas le transit.
Un projet inintelligent selon les associations environnementalistes. Francis BIA, HNNE.
Vivement le contournement OUEST.
Les lobbys routiers et CCI ont plus la parole que les autres. Ils sont pourtant 1,2 3 ou 4 au maximum. C’est la démocratie, certains représentent plus que ce qu’ils sont (dixit M Gaillard, pour la CNDP).

APACHE : la concertation, c’est un projet en catimini, on reçoit les doléances et basta.

On vous écoute. Le compte-rendu sera le reflet des échanges. Alléluia.
Le débat public n’est pas le temps de la négociation. Quand aura-t-elle lieu ? Aura-t-elle-lieu ?
En fait, on s’en moque, les choix sont faits, il ne reste plus qu’à trouver 1 milliard. Enfin 500 millions si tout va bien?
Sinon 1 milliard € et des brouettes.

nono
1
2

Si vous voulez entamer une discussion, vous serez le (la) premier(e) à donner votre avis...

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV