Accueil > culture > Un troisième graffeur à Saint-Pierre ?

Un troisième graffeur à Saint-Pierre ?

Le 27 mars 2009 s’est ouverte une exposition inédite au Grand-Palais : pour la première fois, l’art de la rue pénètre au sein de l’institution culturelle parisienne !

Ce sont 300 oeuvres des plus grands graffeurs internationaux qui seront exposées jusqu’au 26 avril 2009.

Par essence éphémères, leur semi-clandestinité en fait tout le charme … quand on les apprécie ! Certains graffeurs échappent aujourd’hui à la rue et se retrouvent dans les galeries, et maintenant au Grand Palais.

Vous avez peut-être suivi les épisodes de notre feuilleton local : « Melk et Dosuno » ?

Vous voyez le mur du terrain de sport ? Oui, celui que l’on voit du pont. Vous avez donc sans doute remarqué les graffs colorés qui depuis plusieurs mois ornent ce mur. Ces graffs sont signés Dosuno, un jeune graffeur d’Evreux, « globe-trotter de la bombe », dont les graffs ornent de nombreux murs jusqu’à Barcelone.
Or, depuis l’hiver, un tagueur local, qui signait « Melk » ses nombreux tags sur les murs de la commune, a renoncé à cette forme d’expression un peu basique pour s’inviter au dos du mur de Dosuno.
Après des débuts un peu maladroits, le style s’élabore et une nouvelle signature apparaît : Moa.

Qui est Moa ? Est-ce la nouvelle signature de Melk ? Est-ce Dosuno qui reprend possession du territoire ? Est-ce un nouveau graffeur ?

Nous menons l’enquête…
La suite au prochain épisode !

Laetitia Sanchez

Si vous voulez entamer une discussion, vous serez le (la) premier(e) à donner votre avis...

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV