Raoul

Ce tag est associé à 1 articles

La campagne pourrait être si jolie, si les corbeaux n’envahissaient les plaines…

Qu’il est taquin notre adversaire politique !
Il ne reste que 3 semaines avant les élections. Toujours pas l’ombre d’un projet, et une liste que les citoyens ne découvriront que cette semaine, jeudi étant la date limite officielle.
Pas de projet, mais… un bilan de l’opposition durant six années.
Comment ça ? Un maire sortant ne fait pas son bilan ? Il préfère donc faire celui de ses opposants.
Je préfère d’ailleurs le terme de proposants, parce que nous, nous proposons des vrais projets pour Saint-Pierre.
Tout d’abord, dans ce document adressé, non pas à tous les Saint-Pierrois, mais à une liste de diffusion plus restreinte, en détournant l'outil informatique de la mairie (!!!), pas l’ombre d’une faute d’orthographe – les bras m’en seraient presque tombés ! Mais quel tissu de fadaises...
Et tout ça pour nous dire qu'il engage des procédures inutiles qui coûtent des fortunes à la commune, qu'il perd en procès ; ou bien tenter de faire croire que c'était Laetitia qui était violente envers lui - alors que c'était bien évidemment le contraire...
Ca va être ça la campagne de l'opposition ? Enfin : d'opposition du maire sortant ?
Et bien nous, nous n'emploierons pas de méthodes de corbeau pour faire campagne.
Nous continuerons d'aller à la rencontre des habitants pour présenter nos projets, continuer d'écouter et d'échanger. Pour ça, il faut aimer les gens.
Et pour présenter des projets, il faut comprendre de quoi la commune a besoin, de quoi les habitants ont besoin. Il faut aimer sa commune et travailler.
Nous ne nous cachons pas. Nous nous sommes présentés aux habitants il y a plusieurs mois. C'est avec les habitants que nous avons élaboré notre programme.
Nous voulons continuer de faire une campagne digne et respectueuse, et dans la transparence.
Ca ne nous empêche pas de répondre, la réponse est là.
Et nous faisons une proposition :
Nous, nous nous mettons autour de la table, et on pose les choses sur la table.
Alors plutôt que de pourrir la campagne, nous proposons au maire de venir s’installer autour de la table, et d'y défendre son projet, s’il en a un.
Un vrai débat public : projet contre projet.

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV