mooncup

Ce tag est associé à 1 articles

Jamais sans ma mooncup !

Jamais sans ma mooncup
Comme vous, j'ai eu un petit mouvement de recul au début en lisant les revues de la biocoop : bon là quand même, c'était peut-être un peu extrême ? Dans ma chasse aux déchets non-recyclables, j'avais déjà éliminé les couches jetables, les suremballages et barquettes en tous genres, mais les tampons et les serviettes hygiéniques, eux, revenaient chaque mois au fond de ma poubelle...
Et puis au moment du débat autour du bouquin de Badinter, plusieurs femmes que je connaissais, ma copine Anne ou la blogueuse Olympe, ont commencé à revendiquer la "géniale" mooncup ! Je me suis un peu documenté, j'ai fait le tour des forums et devant l'enthousiasme généralisé, je me suis décidée à franchir le pas.
Et là vraiment, aucun regret. Pour 30€, plus de souci de ravitaillement mensuel (les économies se font sentir très rapidement), et surtout un énorme confort. La nuit, à la piscine, au boulot, en voyage, elle ne me quitte plus ! Parfaitement hygiénique, le silicone s'adapte parfaitement à notre morphologie, sans aucun risque de sécheresse des muqueuses ou de choc anaphylactique (contrairement aux tampons hygiéniques). La cup prend la température de notre corps et on peut la garder entre 4 et 8 heures sans problèmes. Aucune odeur, pas de fuite, on oublie presque complètement qu'on a nos règles. Pour la "vidange", l'idéal est d'utiliser des toilettes équipés d'un lavabo (sinon, penser à la petite bouteille d'eau). Avant et après la semaine d'utilisation, je la fais bouillir avec un peu de vinaigre blanc, et c'est tout. Bien sûr, il y a le petit geste technique à trouver pour la mettre et pour l'enlever, mais franchement, au bout de trois jours, ça ne pose plus aucun problème... Allez les filles, l'essayer, c'est l'adopter ;-)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV