Accueil > vie citoyenne > La Région, à quoi ça sert ? Comment on vote ?

La Région, à quoi ça sert ? Comment on vote ?

Les 14 et 21 mars prochains, nous allons voter pour élire nos représentants au Conseil Régional : 55 conseillers, 39 conseillers pour la Seine-Maritime et 16 pour l’Eure. Leur mandat sera de 4 ans.

La Région intervient dans de nombreux domaines de nos vies quotidiennes

  • l’éducation,
  • les transports,
  • le développement économique,
  • l’aménagement du territoire,
  • l’énergie,
  • la culture.

Pour l’éducation, la Région a en charge la gestion des lycées (pour le primaire, ce sont les municipalités, et pour les collèges, les départements, c’est-à-dire les conseils généraux). La Région est chargée de la construction, de la rénovation, de l’équipement des lycées. Elle finance en partie des établissements universitaires. Elle s’occupe également de la formation professionnelle pour les jeunes (entretien, réparation des CFA) comme pour les adultes (orientation, réorientation professionnelle, formation en continue).

Pour les transports, la Région est responsable de l’organisation des transports collectifs de voyageurs (trains et bus régionaux). Pour les transports Express Régionaux (TER), la Région décide des ouvertures de lignes, des horaires, des tarifs des TER, achète les rames de trains, rénove les gares. Et la SNCF doit appliquer, avec les moyens qu’elle juge appropriés, les objectifs fixés par la Région. La Région a forcément son mot à dire également pour le transport des marchandises, au carrefour de ses compétences transport, développement économique et aménagement du territoire.

Pour le développement économique, la Région aide à la création d’entreprises, accorde des subventions, des aides spécifiques, et coordonne le développement économique, en liaison avec son schéma de cohérence territoriale.

Pour l’énergie, la Région peut développer une politique favorable aux économies d’énergie grâce aux aides accordées pour les énergies renouvelables ou les travaux d’isolation des logements.

Pour la culture, la Région a pour mission de favoriser l’accès à la culture sous toutes ses formes, d’accompagner les acteurs de la scène artistique régionale et de soutenir les projets.

Le mode de scrutin

Les listes sont déposées au niveau régional, mais les candidats sont répartis entre les départements (on parle de sections départementales constituant la région). Le nombre de sièges à attribuer pour chaque liste est calculé globalement au niveau régional, puis réparti entre les sections départementales en fonction du nombre de suffrages obtenus dans chaque section. La loi oblige chaque liste à comporter autant d’hommes que de femmes.

Le vote se fait sans panachage ou vote préférentiel, tout bulletin modifié en quoi que ce soit par un électeur étant déclaré nul.

Premier tour :

  • Si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés, elle obtient le quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages.
  • Sinon, il est procédé à un second tour la semaine suivante.

Conditions d’accès au second tour :

  • Seules les listes ayant obtenu plus de 10 % des suffrages exprimés au premier tour peuvent se maintenir au second tour de scrutin et éventuellement fusionner avec les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages.

Attribution des sièges au second tour :

  • Au second tour, la liste qui arrive en tête obtient le quart des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés au second tour.

Les dernières élections régionales sous ce mode de scrutin ?

Les élections de 2010 pourraient être les dernières se déroulant sous le mode de scrutin actuel (scrutin de liste à deux tours avec prime majoritaire pour la liste arrivée en tête au deuxième tour). En effet, le gouvernement cherche à réformer le mode de scrutin dans le cadre des réformes des collectivités territoriales. Les futures élections régionales et cantonales pourraient se combiner en une seule élection de « conseillers territoriaux », selon un scrutin mixte avec suffrage uninominal majoritaire à un tour pour 80 % des sièges complété par une représentation proportionnelle pour les 20 % restant. Mais cette réforme controversée doit encore être approuvée par le Parlement. Il s’agirait aussi d’encourager les fusions de régions pour en réduire le nombre – le comité pour la réforme des collectivités locales, rendant ses travaux en 2009, proposait 15 régions en métropole. Lire à ce sujet…

Les têtes de liste en Haute-Normandie

  • LO : Gisèle Lapeyre
  • NPA : Christine Poupin, conseillère municipale de Sotteville-lès-Rouen
  • FG et alliés : Sébastien Jumel (PCF), maire de Dieppe et vice-président du conseil général de Seine-Maritime
  • PS et alliés : Alain Le Vern, président sortant, sénateur de Seine-Maritime et ancien maire de Saint-Saëns (Seine-Maritime, 1989-2001) – Eure : Marc-Antoine Jamet, vice-président sortant du conseil régional, maire de Val-de-Reuil
  • Europe Écologie/Cap21 : Claude Taleb (Verts), vice-président sortant du conseil régional – Eure : Perrine Hervé-Gruyer : maraichère biologique au Bec-Hellouin
  • MoDem : Danielle Jeanne, maire d’Aulnay-sur-Iton, conseillère régionale sortante
  • AEI : Bernard Frau
  • Majorité présidentielle : Bruno Le Maire (UMP), ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche et conseiller municipal d’Évreux (Eure)
  • Debout La République : Brigitte Briere, secrétaire départementale DLR Seine-Maritime – Eure : Guy Auzoux, conseiller régional UMP sortant
  • Parti De la France : Carl Lang, président du PDF
  • FN : Nicolas Bay

Education, transports, développement économique, aménagement du territoire, énergie, culture : on voit comme ces domaines touchent de près nos vies quotidiennes. En période de crise économique et écologique, les choix qui seront faits dans ces domaines seront cruciaux pour l’avenir de nos territoires et de leurs habitants.

Pour que la Région soit un outil à votre service, votez !

Laetitia Sanchez

Si vous voulez entamer une discussion, vous serez le (la) premier(e) à donner votre avis...

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV