Accueil > culture > En 2009, Viva Cité fête son 20ème anniversaire à Sotteville-lès-Rouen : les photos du feu d’artifice vu du ciel

En 2009, Viva Cité fête son 20ème anniversaire à Sotteville-lès-Rouen : les photos du feu d’artifice vu du ciel

Il y a vingt ans se déroulait à Sotteville-lès-Rouen le premier Viva Cité, un festival inédit des “Arts de la rue”. Les moyens étaient encore modestes mais l’ambition gigantesque : offrir à tous un happening mélangeant les arts plastiques, la musique, les acrobaties, les marionnettes, le théâtre et … la participation du public.
D’année en année, son aura s’est accrue et les moyens ont accompagné le succès grandissant.
Vingt ans après, Viva Cité a su conserver ce mélange des genres, cette fraîcheur et cette liberté qui en ont fait l’originalité. Devant l’affluence d’un public devenu massif, on peut vraiment dire que Viva Cité est devenu LE Festival des Arts de la rue de Normandie. L’instant d’un weekend, le petit bois de la Garenne – un endroit de promenade familial le reste de l’année – prend les proportions d’une véritable forêt, peuplée d’elfes, de monstres, de clowns, de musiciens…
Les Sottevillais en sont fiers de leur festival ! Ils y viennent en famille, où les rejoignent tous les voisins de l’agglomération et d’ailleurs.

Pour l’édition 2009, féérie, humour et spectacle ont à nouveau été au rendez-vous.
Alors que des voitures fraîchement peintes sèchent sur une corde à linge, une locomotive Pacific 231 (taille réelle !) sort d’une valise. Ici on s’affaire, et là une foule compacte s’agglutine… On entre dans la magie de Viva Cité. On y croise des volatiles magiques domptés par des bricoleurs de génie. Là un little big band drôlatique et génial venu du kikikirdistan nous emmène en voyage. Un clown nous montre la voie au son de l’accordéon d’une autre… C’est la porte qui ouvre vers un petit univers créé de toutes pièces par tout le monde. Un monde inventé, une petite anicroche dans le réel.

Des pantomimes, héritiers de M. Hulot, nous parlent du sens de la vie, et de l’amour, des clowns tombent des arbres, d’autres chevauchent d’impensables chevaux.
Devant la quantité de spectacles, chacun choisira son itinéraire, et se fera SON Viva Cité, expérience unique, chacun inventera sa vie !
Le soir, tout le monde se rassemble autour du spectacle son et lumière nocturne. Cette année, des fleurs de lumière ont poussé sur la place du marché, des fleurs d’où s’égrenait la musique. Leurs vaisseaux musicaux ne laissent rien à Moebius. Et tout explose !
Le temps de dire à chacun “comment ça va depuis l’an dernier ?”, de se féliciter d’y être présent, de se raconter la fête, et le temps de se dire “A l’année prochaine !”, on n’a même pas eu le temps de dire merci aux artistes, aux organisateurs, et au public.
Alors oui : BRAVO !
Merci, et à l’année prochaine.

Laetitia Sanchez

déjà 2 commentaires pour cet article

  1. Juin 2009
    29
    5 h 54

    La magie encore une fois a été au rendez-vous. C’est étonnant et heureux de voir qu’un tel festival, qui rallie autant de monde, d’autant d’endroits, et dans la mixité, ne génère pas de violence. Tous les spectacles étaient superbes.
    A ne pas manquer…

    nono

  2. Juil 2009
    12
    18 h 08

    jolies photos

    ness

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV