Accueil > transport > Réunion sur le projet de gare rive gauche de Rouen : tram-train ou contournement Est ?

Réunion sur le projet de gare rive gauche de Rouen : tram-train ou contournement Est ?

un maillage du territoire avec un croisement de futures lignes de tram-train, de lignes régionales comme celle de Rouen-Evreux, et de lignes nationalesLundi 23 novembre 2009 à 20h30, dans l’auditorium de l’école intercommunale de musique de Val-de-Reuil, voie de la Palestre, (devant le collège Alphonse Allais), se tiendra une réunion sur le projet de gare rive gauche de Rouen.
Dans un premier temps, l’Eure ne devait pas participer à ce débat. Mais, en y regardant de plus près, quelle chance pour notre agglomération !
La fracture de la mobilité n’a jamais été aussi grande aujourd’hui, et la possibilité de la réduire aussi faible. Un investissement structurant de cette envergure doit permettre un maillage du territoire avec un croisement de futures lignes de tram-train, de lignes régionales comme celle de Rouen-Evreux, et naturellement de lignes nationales.

Pour notre agglomération cela pourrait être la clef du problème de franchissement de la Seine, un meilleur accès à hôpital des Feugrais, un désenclavement de la vallée de l’Andelle, et un accès plus rapide aux zones d’emplois de la région Rouennaise.
Mais aussi un autre cadencement qui permettrait de rester plus tard sur Rouen, et d’avoir une vie culturelle plus riche, et encore un accès à l’université plus rapide et moins contraignant (qui ne connaît pas la galère de trouver un logement étudiant sur Rouen quand on n’a pas accès au Crous…).

Je m’emporte. Il faut dire que le sujet me passionne. Hélas quand j’entends les propos du Président de région, A. Le Vern, et son soutien indéfectible du contournement est de Rouen, je me dis que des choix dépassés vont être faits, et que vu le manque d’argent public, un aménagement de notre siècle risque une fois de plus de ne rester qu’un beau discours…

Alors si, comme moi, vous pensez que la Haute Normandie mérite un réseau ferré pour demain, rendez vous à Val de Reuil.

Jérôme Bourlet

déjà 5 commentaires pour cet article

  1. Nov 2009
    21
    15 h 48

    A titre d’information,la liaison Rouen-Evreux ne pourra se faire par la vallée de l’Iton:65 passages à niveau.Au bout de 4 ans,Mr Le Vern n’a toujours pas fini ses études de faisabilité.
    Les 2 autres projets n’ont pas été étudiés.Ce n’est pas demain la veille que Evreux et Rouen seront reliés par train à cause de l’incompétence et des idées archaîques de Mr Le Vern!!!!

    leroux

  2. Nov 2009
    27
    23 h 26

    Les études d’opportunité et de faisabilité pour la réouverture de la ligne Rouen – Louviers – Evreux ont été rendues en mars 2007 et portées à la connaissance de tous les élus locaux et acteurs concernés et identifie 64 passages à niveaux dont 24 de catégorie 1 et une poignée qui nécessitent des travaux de mise en sécurité importants.
    Il faut être ou mal informé ou… opposant de mauvaise foi pour prétendre le contraire!

    Jean Pierre

  3. Déc 2009
    4
    11 h 11

    Jean-Pierre,les informations que vous avancez ne sont pas exactes.Il y a 64 passages à niveau,certes. Ils coupent tous les villages de la vallée en deux.
    Donc un ouvrage est nécessaire dans chaque village,pour franchir la voie férrée car la vallée est très étroite,il n’y a pas de possibilité de faire des voies aller ou retour pour les voitures et camions; les voitures ne peuvent même pas se croiser sur les chemins de campagne qui ont été recouverts de “Macadam”Il est impossible de creuser des tunnels,ils seraient inondés en permanence car l’Iton est tout près .
    La ligne ne pourrait pas être électrifiée(lisez le projet initial,c’est écrit dedans).Il y aurait donc des TER roulant au Diesel et transportant beaucoup de fret la nuit.Ce train ne s’arrêterait pas dans la vallée pour prendre des voyageurs sur une distance de 23kms entre Gravigny et Acquigny(par la vallée).Quelle est la distance entre Evreux et Rouen?Donc cette liaison n’est pas au service de l’homme mais d’une doctrine”le tout train”.

    Un rapport détaillé de la cour des comptes du 25 novembre 2009 montre que ces TER polluent plus que les voitures lorsqu’ils sont employés hors des banlieues.

    En fait ,il faudrait raser la moitié de chaque village pour faire passer une ligne élétrifiée et raser les zones Natura 2000.Ce serait une catastrophe écologique,humaine et économique.
    Le train devrait passer au milieu de centres commerciaux et d’usines.

    Le complexe industriel Georgia Pacific à Hondouville a regroupé toutes ses activités sur le site de Hondouville.Or le train devrait traverser le site qui va s’étendre d’une colline à l’autre.A ce moment-là,il faut envisager un viaduc de plus d’un kilomètre de long ou le déménagement de l’usine sur d’autres sites à l’étranger,avec
    plus de 500 personnes au chômage en pleine période de crise.

    Deux autres projets devront être étudiés.La ligne par Serquigny peut être électrifiée en totalité ,elle est toujours en service:elle peut transporter le fret en peu de temps.

    La création d’une voie le long de l’A13,où il n’y a pas d’habitations,ce serait la meilleure solution si elle était électrifiée.

    Le rapport de la Cour des comptes préconise un cadencement de cars,bus ,taxis ,aux heures de pointe ,pour relier les villes sur le plan régional,en fonction du nombre de passagers pour répondre à la demande car,ils polluent moins que les TER.

    leroux

  4. Déc 2009
    9
    16 h 21

    Quand on veut tuer son chien…
    C’est exactement ce que fait la cour des comptes en publiant un rapport destiné à préparer l’opinion à un retrait de l’Etat incapable de financer les infrastructures nécessaires au report des déplacements et de marchandises vers le ferroviaire. Accessoirement cela fera les affaires des autocaristes.. Quant à prétendre que es cars bus et taxis,sans doute aussi les poids lourds, pollueraient moins que le TER !? bah voyons, Leroux, renseignez vous avant de colporter de telles énormités (www.ademe.fr)!
    Il est incontestable qu’il faut prendre en compte les impacts et les nuisances pour les riverains. Il n’est pas nécessaire à cette fin de noircir le tableau. Il n’y aura ainsi pas plus “zone natura 2000.. rasée!?!” que de mise au chômage de 500 personnes !?!
    Quant à faire passer par Serquigny un train Evreux Le havre c’est à peu près aussi pertinent que de faire un Paris Le Havre via Amiens ! les personnes ne passent aux transports collectifs que lorsqu’ils sont confortables, ponctuels et.. assez rapides. Le train n’a de sens et d’utilité que dans des bassins peuplés ; Evreux, Louviers Val de Reuil, Rouen, où des milliers de déplacements quotidiens, domicile-travail et domicile-études, sont en jeu, dans les deux sens!
    Réaliser Rouen Evreux, c’est aussi nécessaire pour le fret, pour remettre en service une ligne fret Le Havre, Rouen, Orléans bien nécessaire pour nous économiser des centaines de camions de céréales entre la Beauce et les ports normands!

    Jean Pierre

  5. Déc 2009
    11
    8 h 31

    Jean-Pierre
    Vous devriez réfléchir avant d’avancer des arguments incohérents et absurdes:les trains qui passeraient par la vallée ne s’arrêteraient pour prendre des voyageurs;les voyageurs devraient prendre leur voiture pour monter dans le train à Gravigny ou à Acquigny,ce qui n’est pas une certitude à long terme.La gare de Saint-Pierre du Vauvray est-elle toujours fonctionnelle?
    Les passages à niveau n’étant pas possibles,les habitants devraient faire des détours ,continuer à utiliser leur voiture et consommer du carburant.La pollution serait mulipliée par deux.(train + voiture).

    La ligne par Serquigny existe déjà,elle peut transporter le fret très rapidement,pourquoi refusez-vous cette possibilité?Vos propos sont incohérents!!!!

    Vous n’êtes pas crédibles de continuer à soutenir un projet archaïque.

    Les riverains demandent que la Région construisent une voie ferrée en bordure de l’autoroute car,il n’y a pas d’habitations et la liaison Rouen-Evreux serait valable ,car elle pourrait être très rapide et électrifiée,desservir la base aérienne,transporter du fret et s’étendre vers Orléans.

    Si vous aviez lu le projet,vous auriez constaté que la ligne de la vallée ne peut être électrifiée dans la vallée.

    Votre assurance prouve que vous ne connaissez pas le projet,
    que vous ne suivez pas son évolution au sein des instances,
    que vous êtes un doctinaire qui ne respectez en rien:
    – ni la nature que vous voulez détruire ,
    -ni les habitants dont vous vous moquez éperdument,
    -ni la faune dont vous n’avez que faire.
    Je ne sais pas de quel mouvement écologiste vous vous réclamez ,mais ce n’est pas très glorieux pour celui-ci.
    Je dirais même que c’est une honte de détuire la nature et de se prétendre écologiste.Certains mouvements écologistes sont complètement shizophrènes!!!!

    Leroux

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV