Accueil > culture > Festival “les soirées du Caméléon” du 12 au 15 mai 2010 à Val de Reuil

Festival “les soirées du Caméléon” du 12 au 15 mai 2010 à Val de Reuil

cameleon_690
Le festival « Les Soirées du Caméléon », rendez-vous régulier des amateurs de musiques amplifiées aura lieu en 2010, du 12 au 15 mai au théâtre des Chalands. Conjointement organisé par l’école de musique et la direction des affaires culturelles de la Ville de Val-de-Reuil, ce festival s’inscrit dans une dynamique de rencontres artistiques.
Pour sa neuvième édition notre caméléon mélomane vous invite à partager son festival, toujours aussi riche en couleurs, sous le signe des rencontres, de la diversité et de la fête.
Du rock, du rap, du reggae, du jazz, de la funk, de l’électro…. Un beau mélange de musiques, d’ambiances et de sonorités.
Et si cette année, les grandes formations sont à l’honneur (dix musiciens autour du rappeur Beat Assaillant, une petite douzaine pour Percubaba et jusqu’à quatorze avec le collectif de l’Electrik GEM), des concerts plus intimistes sont aussi au programme. Il y aura du monde sur scène, cette année… près d’une soixantaine de musiciens.
Alors, au printemps, restez curieux, laissez-vous tenter… et suivez le Caméléon !!!

Programmation

Mercredi 12 mai 2010
SéJalan
Un répertoire composé de chansons originales et de chants traditionnels indonésiens. Une orchestration singulière, des sonorités atypiques. On navigue du blues-rock Javanais à la saudade Brésilienne en passant par une berceuse Balinaise le tout pimenté d’improvisations «jazz». SéJalan, c’est un son nouveau, original, un métissage à la fois traditionnel et contemporain.
A force de parcourir la Méditerranée et de s’imprégner de ses cultures, les musiciens du collectif l’Assoce pikante ont décidé d’en redessiner les contours. L’Electrik Gem (Grand Ensemble de la Méditerranée) créé donc Radiopolis, centre névralgique de cette mare nostrum, métropole dont les rues résonnent de centaines de radios diffusant en permanence des airs gitans macédoniens, des chœurs balkaniques, du rock’n roll, des transes sahariennes ou encore des improvisations contemporaines.
Guitares saturées hurlantes, plaintes acoustiques d’un improbable ensemble traditionnel, batterie et percussions explosives et rageuses, chœur aux voix sensuelles et sauvages, l’ensemble est à l’image des métropoles méditerranéennes.
Jeudi 13 mai 2010
Mélangeant funk, jazz, reggae, rock, hip-hop, le groupe se compose de deux voix, l’une mélodique l’autre plus hip-hop. Inspirée du vécu et des idées de chacun de ses membres, la Fonkyclak défend une musique positive, teintée de mélancolie, de révolte et d’espoir.
Depuis qu’il s’est installé en France en 2001, le rappeur américain d’Atlanta Beat Assailant assaille le beat sous tous les angles et illumine la scène Hip hop d’un savant mélange de sonorités, de hip-hop et de jazz d’un éclectisme qui rassemble les influences majeures de l’artiste au flow percutant.
Beat assaillant propulse le groove dans une autre dimension, bien au-delà de ses propres limites. 
Liberté de ton, funk-soul, sa musique est à multi facettes et indéniablement faite pour bouger. Un rap pour tous ceux qui adorent quand le beat respire et qui apprécient tout particulièrement les grosses formations composées de 10 musiciens sur scène ! Incontournable….
Vendredi 14 mai 2010
La Maison Tellier, à l’origine, c’est un bordel… Mais attention, hein, le bordel classieux, fréquentable oserait-on dire en notre époque pudibonde.
Presque 60 ans plus tard, Helmut et Raoul, deux gars mal rasés, rouvrent ses portes, dépoussièrent les fauteuils et s’installent entre ses murs défraîchis. Depuis, dans la Maison, ça chante, ça souffle, ça tapote, ça gratouille… Leur boucan prend vite forme, évoquant de grands espaces vaguement américains où l’on peut croiser des bandits en cavale, un joueur de banjo compulsif, des tueurs en mal d’amour, un mariachi forcené, des gamins solitaires un peu trop solitaires, des belles filles un peu trop belles…
E.I.F.F.E.L. Six lettres qui racontent le parcours intransigeant accompli par un groupe qui ne s’est jamais limité au rock français et qui s’est toujours affiché tel qu’il est : passionné et insoumis.
De quoi parle ce nouvel album ? De la condition humaine, dans tout ce qu’elle peut avoir de « charmant et dégueulasse ». L’écriture est plus directe qu’auparavant. Elle témoigne aussi des moments de doute qu’Eiffel a traversé. La fougue est toujours là, mais les dents sont serrées. Le regard est toujours aussi intense, et il porte loin. On sent que le vent qui les porte depuis plus de 10 ans est parti pour les emmener encore plus haut.
Samedi 15 mai 2010
No(t)mad est un quintet de curieux, aux textes engagés, qui invite à découvrir une musique métisse aux diverses influences. Reggae, hip-hop, soul, rock,… les cloches latines se mêlent aux distos hurlantes dans une ambiance légèrement déjantée…
Bouillonnement créatif, mélange explosif, Percubaba délivre un singulier équilibre, brut et complexe, de rock, de reggae et de hip-hop. Des sonorités électroniques inédites amènent aujourd’hui d’heureuses digressions vers le dub ou encore la jungle.
Turbulence d’influences musicales issue de la fusion de ces 11 musiciens, autant de sons au service d’une musique carburant à l’énergie brute, véhiculant des textes témoins de leur temps, palpitations sonores percutant le public tant dans les corps que dans les esprits. Percubaba s’inspire d’une énergie outre-Atlantique, celle de la scène new-yorkaise et des expériences hybrides des Balkans.
percubaba
Duo assurément atypique, Aña présente une musique d’une beauté froide, ambiguë et déroutante, fluctuant toujours entre douceur et brutalité, sensualité et énergie survoltée. Se débarrassant du superflu, ne gardant que l’essentiel, on découvre un trip hop rock torturé inclassable. Minimaliste, Aña offre une musique dense et compacte qui vous garde en éveil.
On dit qu’Aña ne fait rien comme les autres…
Tarifs 2010
Forfait 4 concerts
Tarif plein : 27€
Tarif réduit : 19€
Forfait 1 concert
Tarif plein : 8 €
Tarif réduit : 6 €
Points de vente
  • Ecole de musique, 5 voie de la Palestre, Val de Reuil
  • Réseau Fnac
  • Billetterie sur place les soirs de concerts
Tarif réduit : lycéens, étudiants, demandeurs d’emplois, adhérents de l’école de musique de Val de Reuil.
Attention ! Petite jauge de la salle, achetez vos billets à l’avance ….
Benoit

déjà 3 commentaires pour cet article

  1. Avr 2010
    13
    9 h 49

    C’est le printemps, le caméléon pointe son nez ! Les murs des Chalands vont encore transpirer cette année, on dirait !

    laetitia

  2. Mai 2010
    6
    7 h 47

    Dans une semaine, le festival ouvre ses portes avec Sejalan et Electrik GEM.

    Une soirée “découverte” en ouverture du festival comme nous le faisions il y a quelques années… Ce premier concert est une belle invitation au voyage qui vous entrainera d’Afrique du Nord en Indonésie via les Balkans.

    L’Electrik GEM (Grand Ensemble de la Méditerranée) vous emmènera sur des airs gitans macédoniens, des chœurs balkaniques, du rock’n roll, des transes sahariennes ou encore des improvisations contemporaines. Guitares saturées hurlantes, plaintes acoustiques d’un improbable ensemble traditionnel, batterie et percussions explosives et rageuses, chœur aux voix sensuelles et sauvages, l’ensemble est à l’image des métropoles méditerranéennes.

    Quant à Sejalan, c’est la chaude voix de Serena Fisseau (que nous avions déjà accueilli en 2005 avec Bahasabé) qui vous fera naviguer entre chansons originales et chants traditionnels indonésiens, entre blues-rock, saudade brésilienne, berceuse balinaise et improvisation jazz. Une voix grave, chaude, qui charme l’ouïe et capture l’âme pour l’entraîner dans son voyage musical.

    Le caméléon

  3. Mai 2010
    12
    23 h 13

    Merci à toute l’équipe du Caméléon pour ce festival généreux aux couleurs chatoyantes : d’Indonésie à Addis-Abeba en passant par Istanbul et le Brésil (sans oublier le blues grec… terriblement d’actualité) mes amis, quel voyage !
    Allez demain, embarquez avec nous pour de nouvelles destinations, toujours à bord du Chaland.

    laetitia

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV