Accueil > écologie > Devenir consomm’acteur : mode d’emploi

Devenir consomm’acteur : mode d’emploi

Au moment de la sortie du film de Coline Serreau, Solutions locales pour un désordre global, rappelons aux consommateurs l’immense pouvoir qu’ils ont !
Par nos achats – ou nos non-achats (ce qu’on appelle le boycott…) – les consommateurs que nous sommes pouvons exercer une influence sur les multinationales. La dernière campagne internet de Greenpeace en est l’exemple frappant : quelques heures après le lancement d’une vidéo qui liait la barre chocolatée Kit Kat à la disparition des orangs-outans sur l’île de Bornéo, Neslé a annoncé mercredi dernier sa décision de ne plus s’approvisionner auprès du premier producteur indonésien d’huile de palme. « En réagissant de la sorte, Nestlé a admis qu’il utilisait, pour Kit Kat notamment, de l’huile de palme produite par des plantations ayant détruit des forêts », a déclaré Bustar Maitar, de Greenpeace.
Résistant aux tentations d’achats compulsifs dictées par la publicité, le consomm’acteur se pose trois questions avant d’acheter :
  • Quel besoin réel ai-je de ce produit ?
  • D’où vient-il et comment a-t-il été produit ?
  • Que va-t-il devenir après sa consommation ?
Ces questions sont des réponses à trois grands maux actuels : la surconsommation, la délocalisation, le problème des déchets.
En adhérant à une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), par exemple, je fais vivre des producteurs locaux, qui entretiennent les paysages ruraux, et je consomme des produits de saison, qui utilisent peu de transports, plus frais et moins chers.
Pour les produits exotiques (café, thé, chocolat, riz, coton…), en achetant des produits issus du commerce équitable, je contribue au respect des conditions de travail de ceux qui les ont produits.
En réduisant fortement ma consommation de viande (de boeuf notamment), je peux me permettre d’acheter de la meilleure qualité, en étant conscient des dégâts produits par l’élevage intensif.
En évitant d’utiliser des produits jetables (lingettes, papier ménager…) et en étant vigilant au conditionnement des produits (verre ou carton, recyclables, plutôt que plastique, dérivé du pétrole et souvent non-recyclable), je contribue à la réduction des déchets.
C’est bon pour pour moi, c’est bon pour ma planète, c’est bon pour ses habitants !
Laetitia Sanchez

déjà 6 commentaires pour cet article

  1. Avr 2010
    10
    22 h 40

    […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Forum Ecolo, laetitia Chez L. laetitia Chez L a dit: Devenir consomm’acteur : mode d’emploi http://www.saintpierre-express.fr/devenir-consommacteur-mode-demploi/ […]

    Les tweets qui mentionnent Devenir consomm’acteur : mode d’emploi - écologie - Saint-Pierre du Vauvray -- Topsy.com

  2. Avr 2010
    11
    21 h 48

    Comme le résumait si bien Coluche, mon philosophe préféré : “Si on passe tout le temps les mêmes à la télévision, alors si on écoute tout le temps que des conneries, que des conneries, que des conneries ! Eh ben, vous finissez par les acheter! Mais vous n’êtes pas raiso… respons… raisonnables non plus ! Quand on pense qu’il suffirait que les gens arrêtent de les acheter pour que ça se vende plus…”
    Allez, un petit plaisir, regardez l’original ! (…sur une musique de Pierre Bénichou et Marie Grospierre, “Misère”) http://www.youtube.com/watch?v=ackQ47EiK7Q

    laetitia

  3. Avr 2010
    12
    10 h 42

    J’adhère à 100 %.
    Ces 3 questions avant un achat sont toujours mes règles de base mais j’avoue que pour mes loulous j’ai tendance à me lâcher ce n’est pas bien je le sais mais je vais essayer de me raissonner.
    J’adorerai voir ce film de Coline Serreau surtout que l’on apprends beaucoup de choses sur la réutilisations des chars, des produits moutardes…
    Allez au lieu de parler agissons tous pour améliorer notre qualité de vie et laisser notre planète respirer un peu.

    morel-chalumeau

  4. Avr 2010
    13
    9 h 55

    J’aime beaucoup l’optimisme de Coline Serreau, qui refuse les messages culpabilisants et préfère proposer d’autres modèles qui marchent.

    laetitia

  5. Avr 2010
    15
    16 h 46

    @Magali,
    En ce qui concerne tes coups de coeur pour tes loulous, pense que tout objet peut avoir une seconde vie : don (famille, amis, associations…) ou vente (foire à tout, sites d’occasion internet…)
    Bises,

    laetitia

  6. Avr 2010
    15
    16 h 48

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV