Accueil > chez L > Portrait de campagne d’une militante écologiste dans Madame Figaro

Portrait de campagne d’une militante écologiste dans Madame Figaro

Un portrait de Laetitia Sanchez, secrétaire régionale d’Europe Écologie-Les Verts en Haute-Normandie, par Madame figaro.  Crédit photo : Photo DR

“Il y a encore deux ans, elle n’était qu’une sympathisante écolo. Aujourd’hui, Laetitia Sanchez est secrétaire régionale d’Europe Écologie-Les Verts en Haute-Normandie. Cette professeure de français de 39 ans, qui a toujours voté vert et croit en l’émergence d’un monde plus juste, met son optimisme au profit du parti pour combattre des sondages en berne.”
C’est ainsi que commence l’article consacré à la candidate écolo de la 4ème circonscription de l’Eure, secrétaire régionale EELV.
Je vous invite à lire ce portait, où Laetitia décrit le parcours qui l’a conduit à se présenter à la candidature aux élections législatives, et à accepter d’assumer ses responsabilités au sein du mouvement écologiste.
“Elle commence par le petit bain : suppléante aux élections cantonales. Puis, la secrétaire régionale d’EELV en Haute-Normandie quitte son poste et Laetitia est sollicitée pour prendre sa place”, cite le magazine. Une vingtaine de mois après avoir payé sa première cotisation, elle est donc élue : « J’ai d’abord été très surprise, mais les Verts sont plutôt favorables aux nouvelles têtes. » Son engagement consiste surtout en un travail de coordination. Quand Eva Joly vient en Seine-Maritime, c’est elle l’interlocutrice. Elle vient la chercher à la gare, fixe l’heure de la rencontre avec les syndicats d’une usine en grève, comme ce fut le cas en janvier, à Pétroplus. « Cécile Duflot est venue un jour où j’avais six heures de cours. J’ai dû les rattraper la semaine suivante ! »

Mon optimisme, c’est ce qui me motive

Mon rôle, c’est de remotiver les gens. Le discours que je tiens aux militants correspond à ma philosophie de vie. Mon optimisme, c’est ce qui me motive. » Si elle prépare déjà les élections législatives, elle dit ne pas y penser encore : « On ne va pas renoncer au 22 avril parce qu’on a de mauvais sondages. » Laetitia Sanchez est persuadée que le monde est dans une période charnière et qu’il faut se tenir prêt : « Il faut que des gens soient là pour porter d’autres valeurs. Et pour cela, il faut garder ses convictions bien ancrées. »
Je vous invite à lire l’intégralité de l’interview ici : http://madame.lefigaro.fr/societe/faut-recreer-collectif-100412-227853

nono

déjà 4 commentaires pour cet article

  1. Avr 2012
    10
    12 h 47

    Le Figaro madame sous le charme de la féministe,
    Bien joué !

    Claude Taleb

  2. Avr 2012
    12
    22 h 44

    Ouf, un peu de fraîcheur et d’authenticité !

    ça change…

    Patrick ROBERT

  3. Avr 2012
    17
    14 h 57

    Super! C’est bien de faire passer ta motivation et ton optimisme!!

    Rebecca

  4. Avr 2012
    21
    10 h 52

    Merci les ami-e-s pour vos encouragements ! C’est aussi pour rencontrer et travailler avec des personnes comme vous que j’aime l’engagement politique. A très vite !

    Laetitia

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)

Suivez nous

suivez-moi sur facebooksuivez-moi sur twitterabonnez-vous en RSS
Europe écologie les verts - EELV